Étiquette : PS4

26 octobre 2017 / / Geek
27 septembre 2017 / / Jeux Vidéo
3 octobre 2016 / / Geek
29 décembre 2015 / / High Tech
18 octobre 2015 / / Jeux Vidéo

Pro Evolution Soccer 2016 header

Cette année la licence PES fête ses 20 ans, oui 20 ans déjà même si le jeu s’appelait International Superstar Soccer à l’époque puis ISS Pro et enfin Pro Evolution Soccer. Retrouvez d’ailleurs mon compte-rendu de la soirée des 20 ans de PES.

Chaque année les tests mentionnent le retour du roi, référence à la traditionnelle lutte pour la première place entre PES et FIFA. Après un vrai retour en grâce l’an dernier malgré pas mal de défauts, Konami a revu sa copie pour proposer enfin un PES digne de ce nom ! Hélas de nouveaux défauts sont apparus, paraît que plus le jeu est bon, plus on est exigeant ^^

Pro Evolution Soccer 2016_20151008101708

La chose qui frappe d’entrée en jouant à PES 2016, c’est la fluidité du jeu. Fini les ralentissements à l’engagement, bonjour les animations hyper réalistes. Jouer à un PES n’a jamais été aussi plaisant, aussi fluide dans la construction du jeu. Peut-être même un peu trop, on a l’impression de voir jouer le Barça à chaque fois. Ce qui frappe par rapport à PES 2015, c’est que les appels de balle des attaquants sont enfin efficaces, ils se déclenchent au bon moment et l’IA agit enfin de façon réaliste.

22 juillet 2015 / / Jeux Vidéo

rocketleague

Avec l’arrivée du jeu sur PS4 et PC et surtout le fait que le jeu soit offert avec l’abonnement PS Plus, énormément de joueurs découvrent le jeu et je remarque des erreurs flagrantes.

Voici mes conseils pour bien jouer à Rocket League :

 

  • Arrêtez de jouer avec la vue centrée sur le ballon tout le temps !!

Le jeu original sur PS3 avait la vue classique par défaut et en appuyant sur Triangle vous affichiez la vue centrée sur la ballon. Une option dans Rocket League permet de revenir à cette option.

C’est comme ça que vous pourrez enfin jouer correctement sans foncer sans cesse sur la balle et la taper n’importe comment.

Evidemment je ne dis pas qu’il faut abandonner cette vue, je conseille de l’utiliser 40% du temps, pour repérer où est la balle, et une fois qu’on est dans sa direction, il faut lâcher Triangle et là vous pouvez vraiment conduire correctement et viser. Vous allez voir que vos tirs seront bien moins hasardeux et vos actions plus réfléchies.

28 avril 2015 / / Jeux Vidéo

Rocket League-LegolasGamer

Enfin, après des années d’attente pour les fans de voitures supersoniques et de foot futuriste, voici enfin l’occasion de mettre la main sur Rocket League. C’est la suite de Supersonic Acrobatic Rocket-Powered Battle-Cars, un jeu bien mieux que son titre ! Le développeur Psyonix (studio du futur Nosgoth) revient à son premier amour : le fun !

C’est grâce à l’animateur Marcus de Nolife/Gameone que j’avais découvert cet excellent jeu loufoque où il fallait jouer à un foot futuriste avec des petits bolides, tout en livrant une vraie bataille avec les adversaires.

Rocket League_20150427204417

Quel plaisir de rejouer, dans des parties complètement folles avec des retournements de situations, des buts et actions superbes ! On peut toujours défoncer son adversaire en lui fonçant dessus avec un boost.

25 février 2015 / / Jeux Vidéo

the-order-1886-ps4

La dernière exclusivité PS4 fait couler beaucoup d’encre. Perso je n’avais pas vu autant d’avis négatifs de gens qui n’avaient pas joué à un jeu ! (ça me fait penser à The Bouncer de Square et encore les réseaux sociaux n’existaient pas) Sa principale critique est d’être le Ryse de la PS4 : très beau, très vide et peu intéressant. Pourtant je n’ai pas vu les joueurs et critiques du monde entier basher Ryse à sa sortie. Il a eu des sales notes, point. Alors pourquoi un tel déchaînement de critiques, moquerie pour une nouvelle licence d’un jeune studio ? Pour moi les gens (qui y ont joué) sont déçus car ils attendaient un vrai blockbuster, un triple A, une killer app. Pour ceux qui n’y ont pas joué, il est de nos jours plus facile de critiquer que d’aimer.

Bref, que vaut vraiment The Order 1886 ? Faut-il avoir joué aux 1885 autres ? Voici mon avis dans le test :

The Order: 1886_20150219221059

L’histoire se situe à Londres en 1886 pardi, dans un univers parallèle où la révolution industrielle a permis des innovations anachroniques pour l’époque. Plus précisément l’histoire est une uchronie, une modification d’un événement du passé participe à la réécriture de l’Histoire. L’organisation séculaire de l’Ordre, dont ses membres sont les chevaliers de la table ronde, a découvert l’eau noire, un brevage qui permet de prolonger la vie de ses membres. Ce sont en quelques sortes les chevaliers Jedi de Londres.

7 octobre 2014 / / Jeux Vidéo

driveclub

Il y a presque un an sortait la PS4 et parmi les titres prévus pour le lancement figurait Driveclub. Il y a été repoussé d’un an, grand bien lui en a fait ! (Un titre qui prend un an supplémentaire de développement c’est toujours prit comme une mauvaise nouvelle mais ça permet de mieux finir un jeu ! #CaptainObvious)

DRIVECLUB™_20140928235320

Driveclub est une nouvelle licence qui, contrairement à son cousin Gran Turismo, joue dans la catégorie arcade/semi-simu. En effet, Driveclub est un jeu de voiture très agréable à conduire, avec une bonne impression de vitesse, des bolides impressionnants et même des drifts. Les circuits, les voitures et la maniabilité rappellent une simulation jusqu’au moment où on se prend un mur à 160km/h sur le côté et qu’on perd très peu de vitesse. Les adversaires ont aussi tendance à vous attendre quand vous êtes bon dernier (ils sont cool).

Mais le point le plus important n’est pas de dire si la simu est meilleure que l’arcade, Driveclub est plaisant à jouer, accessible à tous la progression est rapide.

22 septembre 2014 / / Jeux Vidéo

Il y a une dizaine d’années, les Fifa et PES se livraient un combat sans merci, pareil pour NBA Live et NBA 2K !

Depuis quelques années pourtant, il n’y a plus de match, tant Fifa a écrasé PES et NBA 2k a massacré la concurrence, si bien que parfois rien ne sort en face 🙂

L’arrivée de la new gen est toujours un moment difficile, les développeurs livrent souvent une demie-version en attendant de bien se faire les dents sur les nouvelles bécanes. mais ça c’était avant ! L’opus 2K14 était déjà réussi, si bien qu’on se demande si le 15 n’est pas une simple mise à jour des équipes.

nba 2k15

De ce que j’ai pu jouer à la Gamecom ou plus récemment à un event spécial NBA 2K15, le jeu apporte quelques nouveautés bienvenues, tout en conservant les qualités du précédent. Le plus intéressant est la jauge qui apparaît sous le joueur qui a le ballon et qui indique quelles sont les chances de marquer un panier. C’est très pratique pour prendre le shoot en son âme et conscience, enfin avec le joueur qui a le plus de chance de réussir. Au moment du shoot, une autre jauge se remplit et il faut du timing pour réussir son tir. Avec un peu de pratique, on maîtrise facilement et c’est un vrai plus bien pensé.

Le jeu est toujours aussi agréable à jouer, prise en main immédiate et progression.