Preview Days Gone

J’ai récemment fait partie des petits veinards de la presse et blog/influenceurs qui ont pu essayer une version très avancée du prochain gros jeu à sortir en exclu sur PS4 dans 2 mois : DAYS GONE.

Days Gone est un jeu qui mélange l’action-aventure, la conduite en moto badass et le survival horror. C’est un jeu développé par le studio SIE Bend, connu notamment pour l’excellent Uncharted: Golden Abyss, sorti sur PS Vita, mais aussi la série des Siphon Filter. Pour l’anecdote, ils sont aussi les responsables de Bubsy 3D ^^ 

Étant moi-même très méfiant des spoilers, je ne vais ici dévoiler que quelques éléments déjà publics et ne rien faire filtrer d’autre. Je vais me contenter de donner mon avis sur ce que j’ai pensé du jeu, des mécaniques principales.

Days Gone se déroule dans un contexte apocalyptique alors qu’une grosse épidémie de zombies s’est abattu sur le monde. Le jeu se passe dans le nord-ouest des États-Unis, on suit 2 amis qui doivent survivre à un environnement hostile.

Red Un(Dead) Road Redemption of US ?

J’ai pu faire la première heure de Days Gone, puis une ellipse me propulsait plus tard dans le jeu, pour découvrir plus d’éléments et ne pas trop se spoiler l’histoire.

Sans rentrer dans les détails, la première partie du jeu est plus dirigiste, avec un scénario qui se met en place doucement. Le but est aussi d’appréhender les mécaniques de survie du jeu, de faire face aux différentes menaces auxquelles le héros est confronté. Puis la seconde partie était plus classique avec un open-world. Le style est connu : une grande carte, des zones qui ne se découvre sur la carte qu’après les avoir visitées, des missions facultatives et des missions qui font avancer l’histoire.

Une des particularités du jeu que j’ai le plus apprécié pour le moment, c’est le fait de se balader en moto librement, avec une conduite agréable (sauf étonnamment lors de la première scène de moto où je trouvais qu’elle braquait beaucoup trop. ) Une sensation de liberté qui est contrebalancée par la menace permanente de zombies, que ce soit des solitaires, des groupes ou carrément des hordes. Dans le cas de ces dernières, il vaut mieux les éviter.

La moto peut s’abîmer, il est possible d’upgrader plusieurs parties, il faut trouver de l’essence. Par moment le jeu peut faire penser à The Last Of Us, par exemple quand il faut rentrer dans un bâtiment discrètement tout en évitant les zombies, ainsi que pour les séquences de tir.

J’ai trouvé le feeling des armes est correct mais les séquence de tir sont assez moyennes , comme ce qui se fait sur ce genre de jeu, en général quelque chose de pas super passionnant. Mais c’est la même chose pour un GTA 5 ou un Uncharted.

Visuellement le jeu est très propre, la modélisation des personnages est réussie, leurs visages sont particulièrement bien faits. Les ennemis sont variés et ont des capacités assez différentes. Les décors sont tout aussi soignés, à voir si la variété sera au rendez-vous avec le jeu final. J’y ai joué sur PS4 Pro et c’était vraiment léché !

Après plus de 2h30 de jeu, j’ai été agréablement surpris par Days Gone. Faire le nord ouest des États-Unis en moto c’est cool, mais la menace est permanente. C’est simple : tout ce qui vit veut votre mort y compris ce qui est déjà mort. J’ai hâte de mettre la main sur la version finale du jeu, en espérant que le scénario soit plus profond, car pour l’instant je n’ai vu que la surface. 6h de cinématiques ont été annoncées, de quoi développer des choses intéressantes J’espère également que les missions seront variées et qu’elles ne demanderont pas forcément de tuer tout le monde dans la zone.

Days Gone est prévu pour le 26 avril 2019 sur PS4 exclusivement.

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.