Test Uncharted : The Lost Legacy 

Uncharted est une des séries phares de Sony grâce au talent de Naughty Dogs, à ses graphismes, son humour, ses fameuses scènes “oh my god” entre autres et depuis l’excellent Uncharted 4,  une écriture des personnages juste et intéressante. J’ai vraiment apprécié le 4ème volet et je n’attendais rien par la suite. Naughty Dogs a annoncé il y a quelques mois la sortie d’un stand alone dans l’univers d’Uncharted 4. Contrairement à un DLC qui ampute souvent le jeu original d’une partie de son contenu, le stand alone est une aventure à part, qui ne nécessite pas le jeu original pour fonctionner. 

Nous suivons dans Lost Legacy les aventures de Chloé Frazer (ancienne copine de Nathan Drake) et Nadine Ross (qui est une des méchantes mercenaires du 4 et qui a tenté de tuer les héros plusieurs fois). Le point de départ est donc surprenant et l’aventure va permettre d’en savoir plus sur la motivation des personnages et de connaître leur vraie nature. 

Je suis ravi de partir à l’aventure avec un duo de femmes fortes, dont les compétences sont au moins aussi développées que Nathan. Leur relation est d’ailleurs particulière et l’alchimie ne prend pas tout de suite, la faute à Nadine qui a tendance à rester dans la jeep au lieu de tailler la bavette avec Chloé. Mais cela s’améliore par la suite et le duo est intéressant. Le souci du détail de Naughty Dogs se sent dans les dialogues, bien écrits et qui couvrent des situations variées. Pour donner un exemple tout bête, avec Chloé je monte à l’échelle et Nadine l’aide sur la fin. Je descends par inadvertance et un personnage me lance : “T’as oublié quelque chose en bas ?”. 

L’aventure se passe en Inde, à la recherche d’une relique célèbre, la corne coupée de Ganesh. Les environnements sont variés, de la ville à la jungle en passant par des cités perdues plus magnifiques les une que les autres. La formule Uncharted est évidemment utilisée (exploration, grimpette, légères énigmes, gunfights) mais Lost Legacy inaugure une nouveauté qui préfigure pour moi du futur de la franchise : l’exploration en mode ouvert. En effet, un chapitre entier du jeu se déroule dans une grande zone avec plusieurs objectifs et une liberté quasi totale dans l’exploration. La jeep du 4 est de retour et est plus qu’utile pour traverser la zone en long et en large, mais aussi pour passer des rivières et des cascades. La formule fonctionne très bien, avec une carte où l’on peut voir sa position et sa direction. Je suis prêt à parier que l’inévitable Uncharted 5 comportera plus de zones ouvertes !

Seuls les gunfights paraissent datés et parfois un mal nécessaire pour avancer. Naughty Dogs devrait revoir la formule pour le prochain épisode car ils n’ont presque pas évolué depuis le 1. Lors de son exploration, il est possible que Chloé prenne des photos avec son smartphone à des moments précis, ce qui renforce le réalisme. Oui, en 2017 pour beaucoup le premier réflexe en arrivant dans un lieu magnifique est de prendre une photo avec leur smartphone. 

En parlant de beauté, les artistes de Naughty Dogs se sont encore surpassés en créant un monde crédible, avec des endroits magnifiques. La direction artistique est encore de haute volée, la PS4 (même pas Pro) est bien exploitée, les textures sont très fines, la profondeur de champs est impressionnante et le tout tourne à 30fps constant en 1080p. Du travail d’orfèvre ! Évidemment sur les phases en jeep, j’aurais préféré du 60fps mais avec la génération actuelle et surtout l’envergure du jeu, ce n’est pas possible. 

Avec un jeu aussi beau, je passe mon temps à figer l’action et j’use du mode photo. Petite nouveauté inspirée d’Horizon Zero Dawn, il est possible de faire varier la position du soleil. Les photos de ce test sont d’ailleurs toutes tirées de ma PS4. Le jeu comporte environ 9h d’aventures, ce qui est raisonnable tellement on ne s’ennuie pas. Comme pour les autres Uncharted, un mode multi permet de prolonger la durée de vie. Hélas, comme je le disais les gunfights sont le point faible du jeu et le multi ce n’est que du gunfight.. Le jeu est vendu une trentaine d’euros dans les meilleures crèmeries.

 

Au final, j’ai vraiment apprécié cette nouvelle aventure, dans la lignée d’Uncharted 4 mais avec de l’exploration libre qui, sans donner le souffle de liberté d’un Zelda, permet de donner une direction intéressante à la série. Un jeu magnifique, des moments épiques, des gunfights lassants mais heureusement espacés, un duo de femmes fortes qui n’a rien à envier à Lara Croft et des lieux mémorables. Bref un très bon stand alone que tout fan d’Uncharted devrait posséder. 

Note : 4,6/5

 

Les plus :

  • Une aventure épique et condensée
  • Des graphismes et une direction artistique au top
  • L’exploration libre d’un niveau est une réussite
  • Un duo d’héroïne intéressant au final

 

Les moins : 

  • Les gunfights sont peu intéressants

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.