Test de Windjammers (PS4/PS Vita)

Windjammers (appelé Flying Power Disc au Japon) est un jeu d’arcade sorti en 1994 sur borne d’arcade Neo-Geo MVS et sur console Neo-Geo AES (il est ensuite sorti en 1995 sur Neo-Geo CD)
Le jeu a tout de suite plu avec son gameplay nerveux et son style faisant penser à un jeu de combat. Hélas les parties étaient trop courtes (30 secondes ou 12 points) pour que les joueurs repayent instantanément d’autres parties. Il fut éclipsé par Super Street Fighter II Turbo qui venait de sortir.

Jusque là, Windjammers avait eu le droit à une sortie Wii uniquement sur la Console Virtuelle japonaise en 2010. Et c’est là qu’arrive Dot Emu, spécialisé dans les portages et remakes de jeux rétros, plus récemment connu comme l’éditeur de Pang Adventures et surtout l’excellent remake de Wonder Boy : The Dragon’s Trap!
Windjammers est donc porté sur PS4 et PS Vita avec les graphismes d’époque mais en proposant un mode multijoueur en ligne. Après avoir joué à la beta en juillet 2017, j’ai absolument voulu tester ce jeu que j’avais raté à l’époque.

Le principe du jeu est tout simple : À la manière d’un Pong, 2 personnages s’affrontent en 2D vue du dessus et doivent se renvoyer le disque en ayant la possibilité de choisir la direction (tout droit, en biais ou contre les murs).
Plus le disque est renvoyé rapidement et plus il est prend de la vitesse et peut surprendre l’adversaire. Au contraire, si le disque n’est pas renvoyé immédiatement il est très lent et devient très facile pour l’adversaire de l’attraper et de sortir un coup spécial. Le but est d’atteindre une des trois cages de fond de cours derrière l’adversaire. Les cages valent 3 ou 5 points et leur position/taille varient selon le niveau. Dans un niveau la cage à 5 points est petite et juste derrière le personnage, alors que les grandes cages à 3 points sont autour. Certains niveaux sont inversés et laissent la part belle aux cages à 5 points, ce qui est plus stratégique. En effet l’intérêt se situe dans son gameplay nerveux, rapide et dans cette stratégie qui consiste à marquer le plus de points en privilégiant les cages à 5 points. Dans certains niveaux, des éléments placés sur le filet modifient la trajectoire des disques, ce qui donne encore plus de stratégie.


Le gameplay est très accessible (seulement 2 boutons, un pour le tir et le saut en défense, l’autre pour le lob) et regorge de subtilités qui font tout l’intérêt de Windjammers. Quand le disque (frisbee) est réceptionné avec un timing parfait, un coup spécial se déclenche (à la manière d’un jeu de combat) et le disque devient en feu et possède une trajectoire très variable, difficile à appréhender par l’adversaire. Il est aussi possible de faire un super lob qui fini sa course dans les cages en emportant parfois l’adversaire avec. Windjammers fait d’ailleurs plus penser à un jeu de combat dans son approche et son gameplay qu’un simple Pong reskiné..

Le jeu propose un mode en ligne, un mode arcade et 2 mini-jeux. Le mode arcade est assez classique, il permet d’affronter les 6 personnages du jeu, qui sont classés du plus rapide au plus lent et donc du moins fort en lancer au plus fort. L’intérêt du jeu est de trouver son style, avec soit un personnage rapide qui rattrape bien les disques mais les relance plus lentement, soit un perso équilibré ou un perso lent mais puissant.
En ligne, les adversaires sont coriaces mais les parties s’enchaînent rapidement et il est possible de faire une ou plusieurs revanches contre son adversaire. Le matchmaking est correct mais je trouve qu’il y a peu de joueurs en ligne en même temps, ce qui fait qu’on tombe toujours sur le même adversaire quand on ne veut pas faire de revanche.
Les deux mini-jeux sont assez succincts, un bowling et un lancee de disque qu’un chien doit rattraper le plus loin possible.

C’est cool de pouvoir y jouer partout avec sa PS Vita. J’aimerais une version PC mais surtout une version Switch pour y jouer en local à 2 partout ! Ça serait top car le jeu se prête vraiment à des parties locales. Dommage que la version PS Vita ne puisse pas se jouer en réseau local ! Il faut pour le moment se contenter du versus local sur PS4. 

Graphiquement les versions PS4 et PS VITA sont identiques (à l’exception de la résolution), le jeu est fidèle aux graphismes d’époques, les développeurs ont préféré conserver le ratio original par défaut plutôt que de mettre le jeu en 16/9, sage décision. En effet il est possible dans les options de mettre le jeu en 16/9 mais ça déforme l’image en l’étirant. Les développeurs ont intégré des modes visuels : scanlines est mon favori, il permet de simuler les lignes des écrans d’avant, il y a aussi lisse ou sans effet, qui ont un petit côté soit très pixellisé, soit flou. Enfin, le mode CRT déforme les bords de l’écran pour simuler un écran non plat.
Les sprites des personnages sont bien animés, la Neo-Geo était connu pour sa grande maîtrise de la 2D.

Le mode CRT qui déforme les côtés

A qui se destine ce jeu ? Évidemment aux nostalgiques de cette époque et ceux qui ont connu le jeu, mais pas seulement. Perso je ne le connaissais pas et j’ai vraiment apprécié. Je le conseille à tous les fans de retrogaming mais aussi aux fans de jeux de combats tant il possède un adn proche.
Le jeu est pour le moment disponible uniquement en démat, en version cross buy sur les consoles Sony pour 14,99€, ce qui est raisonnable.

En 16/9, c’est horriblement étiré

Au rayon des regrets, je trouve le jeu assez court, on fait vite le tour. Après comme dans les jeux de baston (même si ce n’en est pas un), le plaisir est dans la maîtrise du jeu et aussi de défoncer ses adversaires en versus et surtout en ligne. Si le mode est assez stable, il manque de participants.

Au final le retour de Windjammers est une réussite, avec son gameplay accessible et efficace et ses graphismes d’époque. Le jeu est assez court, chiche en contenu, heureusement le nouveau mode en ligne permet de prolonger l’expérience !

Note : 3,5/5

Points forts :

  • Gameplay nerveux
  • Easy to play, hard to master
  • Mode Online
  • Portage de qualité

Points faibles :

  • Contenu famélique
  • Pas de mode adhoc sur PS Vita

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.