Test The order 1886 (PS4)

the-order-1886-ps4

La dernière exclusivité PS4 fait couler beaucoup d’encre. Perso je n’avais pas vu autant d’avis négatifs de gens qui n’avaient pas joué à un jeu ! (ça me fait penser à The Bouncer de Square et encore les réseaux sociaux n’existaient pas) Sa principale critique est d’être le Ryse de la PS4 : très beau, très vide et peu intéressant. Pourtant je n’ai pas vu les joueurs et critiques du monde entier basher Ryse à sa sortie. Il a eu des sales notes, point. Alors pourquoi un tel déchaînement de critiques, moquerie pour une nouvelle licence d’un jeune studio ? Pour moi les gens (qui y ont joué) sont déçus car ils attendaient un vrai blockbuster, un triple A, une killer app. Pour ceux qui n’y ont pas joué, il est de nos jours plus facile de critiquer que d’aimer.

Bref, que vaut vraiment The Order 1886 ? Faut-il avoir joué aux 1885 autres ? Voici mon avis dans le test :

The Order: 1886_20150219221059

L’histoire se situe à Londres en 1886 pardi, dans un univers parallèle où la révolution industrielle a permis des innovations anachroniques pour l’époque. Plus précisément l’histoire est une uchronie, une modification d’un événement du passé participe à la réécriture de l’Histoire. L’organisation séculaire de l’Ordre, dont ses membres sont les chevaliers de la table ronde, a découvert l’eau noire, un brevage qui permet de prolonger la vie de ses membres. Ce sont en quelques sortes les chevaliers Jedi de Londres.

The Order: 1886_20150222213255
Le joueur joue Sir Galahad, un membre de l’ordre à la moustache impeccable qui sait bien manier les armes. L’histoire va nous mener à une conspiration, des lycans et des armes puissantes.
La chose qui saute aux yeux dès les premières secondes de jeu, c’est la beauté des graphismes ! Ça fait longtemps que je n’avais pas eu une telle claque dans un jeu vidéo. Les textures sont fines, le monde est hyper crédible, les effets de lumières convaincants (quoique pas de reflet du joueur) et cerise sur le gâteau : pas d’aliasing ! Une chose qui est quasi inédite sur console !

The Order: 1886_20150222221033

Le jeu est magnifique, j’ai passé la moitié du temps à contempler les personnages et les décors, le jeune studio Ready at dawn a fait un boulot remarquable, l’univers uchronique est hyper convaincant et la direction artistique est vraiment le point fort du jeu.

La modélisation des visages ainsi que les animations ne sont pas en reste, on a affaire à un quasi sans faute de ce côté.
Le jeu se déroule 100% avec des bandes noires, pendant les cinématiques et même le jeu, une excuse cinématographique qui a pour vraie utilité d’afficher de la vraie HD sans remplir tout l’écran. Cette astuce permet de réserver la puissance de calcul inutilisée pour l’aliasing et autres shaders gourmands.

The Order: 1886_20150222230108

Hélas le jeu pêche par son gameplay, plus précisément son absence et ses limitations inutiles.
Déjà le jeu décide pour vous quand il faut marcher, courir et dégainer son arme. Ensuite le chemin emprunté est ultra linéaire. Le game design est bien fait on trouve très facilement mais on est vraiment sur un rail. On ne fait jamais fonctionner son cerveau pour trouver un chemin. Par exemple, chaque corniche qui est “accrochable” est forcément marquée à la craie blanche, dommage.

The Order: 1886_20150222220958
Ensuite viennent les QTE, heureusement pas si nombreux (3 combats et quelques phases contextuelles) mais qui ne sont pas plaisants à jouer sans être vraiment relous.
Les phases de tirs sont à l’images du jeu, magnifiques mais sans originalité. On se planque, on tire, on avance et rebelote. Heureusement certaines armes sortent du lot, comme le fusil à impulsion électrique qui arrache des membres ou encore le fusil à termite qui envoie de la poudre incendiaire avant de lancer une fusée qui va enflammer toute cette poudre. Visuellement c’est impactant. Ce qui est dommage c’est qu’on se sert de ces super flingues 3 fois dans le jeu, une bonne idée sous exploitée.

The Order: 1886_20150224214225

Concernant la durée de vie, je suis moins catégorique que la plupart des critiques. Un jeu n’a pas besoin d’atteindre 20 heures de gameplay pour être bon. L’important c’est l’expérience proposée et c’est là que le bas blesse. J’ai apprécié le jeu mais tous les défauts cités plus haut en font un jeu décevant qui aurait pu être tellement meilleur. De plus parmi les 7h de jeu sans rusher et à contempler les magnifiques graphismes, il y a aussi entre 1 à 2 heures de cinématiques. Ça peut paraître beaucoup mais c’est relativement bien intégré avec une histoire intéressante sans être dingue.

The Order: 1886_20150220002118

Un point cependant, concernant la durée de vie : je travaille, j’ai une vie de famille et j’ai moins le temps pour jouer qu’avant. Ce genre de jeu pas prise de tête, divertissant et pas hyper long est plutôt un bon point pour moi. Bien sûr, si j’étais encore étudiant, à vouloir rentabiliser au max mon jeu je l’aurais mauvaise de mettre 55€/60€ dans 7 heures de jeu, dont 2 de cinématiques.

The Order: 1886_20150222214323

Au final, The Order 1886 est un jeu qui aurait pu être tellement meilleur. Magnifique avec une uchronie crédible servie par une direction artistique remarquable, il n’en reste pas néanmoins un jeu sans grande originalité, linéaire et relativement court voire chiche en contenu.
Le moteur est là, l’univers aussi pour une suite qui pourrait tout changer, mais encore faut-il que le jeu trouve son public, c’est pas gagné.

Note : 14/20

Ps: Tous les screenshots ont été pris par mes soins, sur ma PS4 !

The Order: 1886_20150219223214

The Order: 1886_20150222213652 The Order: 1886_20150222235905 The Order: 1886_20150223000216 The Order: 1886_20150219232442

 

Pin It

Un commentaire

  1. 1 mars 2015
    Reply

    Très bon test clair et objectif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.