Test du vidéoprojecteur Viewsonic X1-4K

Avec une magnifique gaming room/salle Home Cinema, je suis toujours partant pour tester des nouveaux vidéoprojecteurs. J’ai eu il y a quelques mois en test un XGIMI Horizon 4K qui était plus un VP portatif d’appoint qu’un vrai vidéoprojecteur qui peut aller dans une salle Home Cinema.

Quand Viewsonic m’a proposé de tester le X1-4K, j’ai tout de suite accepté car il réunit sur le papier toutes les qualités recherchées : 4K, HDR, Son Harman Kardon, Input lag bas et taux de rafraîchissement élevé (et lens shift, j’y reviendrais). À un tarif de 1499€, pour un VP 4K c’est un prix intéressant. Et en bonus il est le premier Vidéoprojecteur à être conçu pour la Xbox. Tient-il toutes ses promesses ? Réponse dans mon test :

De prime abord, le design est sobre mais réussi et possède une touche d’originalité avec certains éléments de couleur verte pour rappeler la certification Xbox. Son gabarit est plutôt commun, avec des dimensions de 35,5×24,4×12,1cm pour 3,6 kg seulement.

J’ai installé le X1-4K dans ma pièce à la place du vidéoprojecteur habituel (donc suspendu au plafond tête en bas), pour être dans des vraies conditions d’utilisation. La connectique est classique mais largement suffisante avec 2 HDMI (2.0, j’y reviendrais), mais aussi un port usb-c, 2 ports usb a, une sortie casque et un port série (RS232).

Des ventilateurs sont présents des 2 côtés pour évacuer la chaleur. Ils sont d’ailleurs un poil trop bruyants lors des scènes calmes. J’ai noté avec ma montre et l’appli Bruit une moyenne de 40 db à 1 mètre, ce qui est trop pour un vidéoprojecteur proche des spectateurs. Les haut-parleurs intégrés Harman Kardon de 2×6W sont corrects et font le job en l’absence d’autres solutions, juste le son sort de derrière ce qui est un vrai souci dans ma configuration. De toute façon je préfère tester en conditions réelles avec mon système de son 5.1.2 Dolby Atmos et pour la plupart des scènes pas de souci, juste lors des scènes calmes on l’entend le X1-4K.

Au niveau du paramétrage du recul et de la taille de l’image, le zoom et le focus sont manuels grâce à des molettes, ainsi que le lens shift. Ce dernier permet de faire monter ou descendre une image sans perte de qualité pour coller à n’importe quel écran de projection, le mien mesure 3 mètres de diagonale et avec ces réglages c’était quasi parfait. Il me restait juste à régler via la télécommande la gestion des trapèzes (inutile dans mon cas car parfaitement en face) et surtout une gestion des bords d’écran pour peaufiner au maximum la projection. J’ai trouvé ces réglages très utiles et les menus sont clairs.

L’intérêt principal de ce vidéoprojecteur est double : d’un côté c’est un VP 4K HDR abordable (1499€ c’est un budget hein, mais pour ce genre de produit, c’est un bon rapport qualité-prix) parfait pour le cinéma et le streaming, de l’autre il est taillé pour le jeu avec un input lag très bas. J’ai testé des films 4K en bluray, des séries et films sur Disney +, Apple TV+ (Ted Lasso !!), Amazon Prime et Netflix, la qualité d’image a toujours été très bonne, la luminosité aussi.

J’ai ensuite testé des jeux PC en 4K comme Doom Eternal et Apex Legends, ainsi que des jeux PS5. (j’ai fini Horizon Burning Shores avec, magnifique jeu qui rend super bien sur grand écran en 4K HDR 60 images par secondes.) Le bilan de la partie jeu est satisfaisante, car l’input lag est très bas, l’image est belle et contrastée en mode jeu.

Les 2 bémols sont pour moi la fluidité qui n’est pas totalement au rendez-vous et les sauts d’images intempestif en lançant une vidéo ou en changeant de jeu. Concernant la fluidité, c’est surtout le flou de mouvement qui m’a gêné (le motion blur), j’ai remarqué qu’il n’y avait pas du tout de ghosting et c’est une très bonne chose. (pour tester je conseille l’excellent site Testufo.com avec plein de tests de fluidité dont celui-ci sur le ghosting) Plus le taux de rafraîchissement augmente et plus c’est fluide mais hélas le X1-4K n’est pas compatible avec la norme HDMI 2.1 qui permet sur PS5 et Xbox Series d’avoir du VRR. (variable refresh rate comme G-Sync sur les cartes Nvidia) Dommage car le VRR permet à l’affichage de se caler exactement à ce qu’envoie la source, plus de tearing, plus d’images flous.. Le débit de la version 2.0 est limité à un flux 4K HDR à 60Hz là où la connectique HDMI 2.1 permet d’afficher la 4K HDR à 120Hz. 

Concernant les sauts d’images en lançant une vidéo, de service vidéo ou en changeant de jeu, c’est d’autant plus regrettable que ça bascule sur l’écran blanc avec le logo Viewsonic, de quoi être ébloui ! (c’est peut-être un message subliminal ^^). Sur PS5, en allant dans un réglage bien précis sur la vitesse de transfert des vidéo 4K (mis à -2 pour moi), j’ai résolu en grande majorité les sauts d’image.

 

A l’aise sur des films 4K HDR, comme sur des gros jeux PC et PS5 (et Xbox j’imagine même si je n’en ai pas), le Viewsonic X1-4K est un très bon vidéoprojecteur avec un rapport qualité-prix intéressant. Il pourrait aller encore plus loin avec un bruit plus contenu et un gain de fluidité.

Note : 4,3/5

Les Plus :

  • Définition et netteté
  • 4K HDR
  • Lens Shift et correction d’image poussée
  • Mode jeu qui permet un input lag très bas
  • Allumage très rapide

 

Les moins :

  • Bruyant
  • Fluidité en deçà
  • Pas d’HDMI 2.1
  • Saut d’images intempestif parfois

 

Related Images:

Trouvez vous ce contenu utile? Partagez-le avec vos amis!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.