Test de SEGA Mega Drive Classics

Le retrogaming est devenu une vraie mode, les vieilles consoles ont la côte, les nouvelles consoles rétro comme la Super Nes Mini ou Nes Mini de Nintendo cartonnent ! ( et bientôt la Megadrive mini de Sega / Alt Games) Les rééditions de jeux rétro sur consoles récentes sont de plus en plus nombreuses. Après une version PS3 et 360 appelée Sega Mega Drive Ultimate Collection qui contenait 40 jeux, voici venir la version PS4/XBO appelée Sega Mega Drive Classics avec ses 50 jeux.

La critique évidente de ce genre de compilation, est qu’un émulateur fait la même chose, ni plus ni moins et qu’il n’y a pas de valeur ajoutée. A part bien sûr le coté légal. Heureusement cette compilation a plus d’un atout !

Pour moi les points forts de cette collection, c’est d’abord le menu avec l’ambiance d’une chambre des années 80, la vieille télé cathodique, les filtres graphiques mais surtout la possibilité d’avoir du rembobinage et de l’accélération. Autant le rembobinage commence à être à la mode, c’était notamment présent sur la super Nes mini et c’est loin d’être une feature superflue avec des jeux difficiles (et ça permet à la jeune génération d’essayer des jeux sans être trop frustrée). L’accélération est plutôt rare et pourtant je trouve que ça a un vrai intérêt, c’est cool pour les dialogues ou les scènes longues et répétitives. La bonne idée de cette compilation c’est d’utiliser les gâchettes L2 et R2 sur PS4 pour accélérer/rembobiner à tout moment, sans passer par un menu, sans casser le rythme.

L’accélération ou le rembobinage simule l’effet d’une VHS

Pareil pour la sauvegarde rapide et le chargement rapide, ça se fait avec le stick analogique droit (qui est forcément inutile dans 100 % des jeux de l’époque). C’est bien pensé, car là aussi on ne passe pas par un menu.

Les différents filtres utilisés sont assez classique, le normal permet de voir les pixels comme à l’époque, pour les puristes c’est même le seul truc intéressant. Ensuite le mode bilinénaire est vraiment nul car il rend l’image complètement floue . Les trois derniers sont assez proches, mes préférés sont le EPX qui donne une impression de pixels bien plus fins et le XBR qui donne une image avec des pixels relativement précis tout en ayant un lissage très correct.

Voici un comparatif que j’ai fait avec Sonic 1 au même moment. Cliquez sur les images pour un comparatif plein écran :

 

On peut aussi jouer sur l’inclinaison des bords de l’image pour simuler un écran cathodique de l’époque. Quand l’effet est peu prononcé ça rend très bien. Petite déception : l’ajout de ligne de scan (les scanlines qui simulent les lignes des écrans d’époque, voir l’image ci-dessous) ne marche pas quand on joue en plein écran, seulement quand on affiche la télévision devant soi. Ce mode TV d’ailleurs assez cool, je préfère ça à avoir des bords sur les côtés. A ce sujet, on a classiquement le droit entre des bords noirs ou des images pour habiller les bords de l’écran vu que les jeux sont en 4:3.

Il est cool l’effet scanlines sur la télé, dommage qu’on l’ait pas en plein écran

On peut choisir son jeu dans une bibliothèque, où l’on voit les jaquettes, ce qui est cool, car on a les vrais logo des jeux sur les tranches par contre petite déception quand le jeu est inséré dans la Megadrive, ce n’est pas du tout le vrai visuel du jeu sur la cartouche. Certains jeux existent en plusieurs versions, ici Beyond Oasis est en JP, GER ou FR.

Une autre feature bienvenue, c’est le jeu multijoueurs en ligne, pratique pour se faire une partie de Streets of Rage avec un inconnu quand on a pas d’amis sous la main. On peut choisir les jeux que l’on veut rechercher en ligne et pendant le matchmaking il est possible de jouer à un jeu. SEGA Mega Drive Classics n’est pas encore sorti, il sort le 29 mai en France et j’ai eu quelques déconnexions assez désagréables. Je mettrai à jour cette partie après le lancement.

Le mode miroir est anecdotique mais sachez que c’est une bonne solution pour refaire un jeu que l’on connaît par coeur

Enfin il existe aussi des défis à remplir pour certains jeux, ce qui permettra de gagner des trophées. Pour les Trophy whores, il y a même un trophée platine.

Il y a beaucoup de bons jeux dans cette compilation, même s’il en manquera toujours certains, je note quand même qu’il manque Sonic 3 parmi les plus connus !  A 30€, ce n’est pas donné, surtout si vous avez déjà payés ces jeux 3 fois mais vous aurez un poster recto-verso Streets of Rage / Golden Axe.

J’ai fait une petite vidéo pour montrer comment jouer et certains réglages et features (dont l’accélération) :

 

Finalement je suis agréablement surpris par cette compilation qui fait des efforts pour reconstituer une chambre de l’époque et propose des options graphiques bienvenues, mais surtout des features utiles comme le rembobinage et l’accélération, tout comme l’ajout d’un mode Multijoueurs en ligne et des défis. L’émulation est de qualité. J’espère que Sega s’inspirera de ça pour sa future Megadrive Mini ! 

Note : 4/5

Un commentaire

  1. Thierry
    12 juin 2018
    Reply

    Bonjour ! Votre compte-rendu est vraiment complet. J’ai beaucoup apprécié vos commentaires, ainsi que votre approche. C’est un plaisir de lire vos articles, vous faites du bon boulot. Félicitations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.