Test de l’Aegis X3, le monstre de puissance de MSI paré pour la VR

Cet été j’ai eu l’occasion de tester un des derniers PC de gamers par MSI, l’Aegis X3 ! Pour situer et résumer en quelques mots, c’est un PC VR Ready bien pensé qui possède une GTX 1080 et un Core i7 7700k ! Rien que ça.

Passons vite sur l’emballage qui est bien conçu et protège bien le PC. Le tout contient aussi une petite boite avec le coude hdmi et le cable d’alimentation.

Le style du PC déjà connu sur l’Aegis X et le coté très agressif de l’engin ne plaira pas à tout le monde ! Perso j’aime bien même si c’est plus un PC à montrer lors d’une LAN, à ses potes ou un salon qu’à laisser sous un bureau. Surtout qu’il possède plusieurs types d’éclairage interne (on peut faire varier la couleur mais aussi la façon de s’allumer, respiration ou flash…) Les 2 sortes d’oreilles ne sont pas des antennes Wi-Fi, ce sont des supports pour poser le casque 🙂

Ce qui frappe par rapport à disons.. tous les PC gamers, c’est que l’alimentation est à part du boitier, dans la partie basse du PC et cela permet une bonne aération en plus de donner un boitier au look futuriste. La partie haute est donc comme penchée en avant et contient le reste des composants.

Concernant le refroidissement de la partie haute, le système utilisé est le Silent Storm Cooling 2. Composé de deux chambres de ventilation prenant en charge différents composants de manière indépendante, Silent Storm Cooling 2 permet de garder une température correcte dans le boitier de l’Aegis X3. Ce système est plutôt silencieux et c’est appréciable.

Le plus de ce PC est le port hdmi présent en façade, pratique pour brancher son casque VR. Pour cela, l’Aegis X3 est livré avec un coude hdmi qui permet de faire une sorte de rallonge interne entre le port hdmi de derrière et celui de devant. Un bouton Overclocking est aussi présent en façade, j’y reviendrai dans la partie logicielle.

Doté d’une carte mère Intel Z270, toutes les connectiques importantes sont présentes. J’aime bien les ports usb 3.1 en façade ainsi qu’un port usb type C. Je remarque juste les 2 antennes Wi-Fi qui ont un placement assez bizarre, car elles ne peuvent pas tenir droite à cause de la poignée qui est au-dessus. Pas grave, elles étaient un peu inclinées mais marchaient super bien, même avec mon émetteur Wi-Fi à 3 pièces de là le débit était top. Au passage, la poignée est très pratique pour transporter le PC qui fait son poids !

Le PC embarque 16 go de mémoire DDR4, une NVIDIA GeForce GTX 1080 (8go de GDDR5) de MSI et un Processeur Intel Core i7 7700K de 7ème génération, une Alimentation de 600 Watts certifiée 80PLUS Silver, deux SSD M.2 PCIe NVMe de 256 Go + disque dur de 2 To (3.5 pouces). Bref, de quoi voir venir pendant plusieurs années !

Tout cela est bien sûr évolutif, comme n’importe quel PC monté soi-même mais pas comme toutes les solutions clés en main du marché. D’ailleurs je vois d’ici la critique évidente sur le prix de la machine (entre 2500 et 2700€ selon les revendeurs). Oui ce n’est pas donné, clairement ce n’est pas à la portée de toutes les bourses mais c’est une machine prête à l’emploi (pas besoin de commander tout à part et de le monter soi-même). Les autres intérêts résident dans le boitier performant en terme de refroidissement et au look agressif / LED RGB personnalisables.

Passons à la partie logicielle, le PC est équipé de Windows 10 et dispose de plusieurs logiciels MSI pour étoffer l’offre. La fonction Mystic Light permet de gérer les LED du boitier, la technologie Killer DoubleShot Pro permet des connexions filaire / sans fil optimisées pour le jeu. La puce Killer LAN détecte automatiquement et passe en priorité le trafic des jeux vidéo sur la bande passante pour assurer une fluidité de la partie. La technologie audio Nahimic 2 ainsi que l’Audio Boost 3 donnent de bons résultats. Enfin est présente la technologie de rechargement rapide Super Charger (sur un des ports USB 3.1 en façade). Un logiciel d’overclocking est accessible en un clic, il permet de choisir 3 modes, du mode silencieux au mode gaming total ! Ce dernier mode est relié au bouton overclocking, ce qui permet d’activer en une pression ce mode dans n’importe quel jeu. Ce qui est bien avec ce genre d’overclocking, c’est que tout est maîtrisé et vous ne risquez pas de griller votre carte graphique.

Passons aux jeux, j’ai pu tester des gros jeux comme Doom ou GTA V et c’est un réel plaisir de pouvoir mettre toutes les options à fond et profiter d’un jeu très fluide. Sur le très gourmand GTA V, le seul truc qui mettait à mal la GTX 1080, c’est le supersampling avec la montée en résolution x3 ou x4 🙂 Ces configs de guerre sont faites pour tout type de jeux, mais aussi pour les moniteurs qui dépassent allégrement les 60 images par secondes. C’est un vrai confort de jouer sur des 144hz voire 200hz, mais il faut la config qui va avec. Les double SSD couplés à un DD de 2to permettent de gagner en temps de chargement, détail encore plus important en multijoueurs.

Au final, j’ai trouvé que ce PC MSI Aegis X3 avait pas mal d’atout pour les gamers : un design agressif qui ne plaira pas à tout le monde mais qui est assez original, des performances haut de gamme, un bon refroidissement, des logiciels pour améliorer l’expérience et le confort de jeu. Reste un prix assez élevé mais c’est une solution clé en main avec un boitier performant.

 

Points forts :

  • Performances haut de gamme (GTX 1080, Core i7 7700k..)
  • Design agressif et LED RGB
  • Refroidissement efficace
  • Double SSD pour la rapidité
  • Solution clé en main puissante et évolutive

Points faibles :

  • Prix
  • Design qui ne plait pas forcément

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.