Test Titanfall

Titanfall (3)

Il était attendu, par les fans de COD qui y voyaient une renaissance de la série, mais aussi par les fans de FPS en tout genre qui espéraient beaucoup du gameplay novateur apporté par les titans et la possibilité de courir contre les murs.

Le studio Respawn Entertainment est composé d’anciens dirigeant d’Infinity Ward qui ont eu un différent avec Activision après la sortie de Modern Warfare. Ils ont donc “respawné” et créé leur propre studio dont Titanfall est le premier bébé.

Après mes premières impressions sur Titanfall et vidéo de gameplay, j’avais hâte de mettre la main sur la version finale et voir sur la longueur si le jeu nous réservait des surprises. Pas de surprise dans les modes de jeux hélas, cela reste classique. Au niveau des cartes par contre, j’ai apprécié leur nombre  (j’ai l’impression d’en découvrir des nouvelles parfois qui ne sont pas dans le mode “aventure”) et leur variété (la carte avec les dinosaures est excellente).

Titanfall (4)

J’attendais un vrai mode solo et j’ai été déçu. Titanfall est un jeu qui se joue exclusivement en ligne et en multijoueurs. Le mode “Aventure” (les guillemets sont importants) est juste une succession de cartes avec un pseudo scénario où des protagonistes ne font que parler. C’est sympa niveau ambiance et je conseille de commencer le jeu par ça mais on comprend vite que la victoire ou la défaire ne change rien et que le “scénario” est vraiment insipide : 2 factions s’affrontent, point.+

Graphiquement c’est dommage de na pas avoir la claque graphique. Le vieillissant moteur Source est ici remarquablement tuné et fait vraiment illusion. Mais ce ne sont pas quelques effets de fumée volumétrique et quelques effets de lumières qui en font un jeu totalement next gen. Même sur PC les textures sont moyennes (l’intérieur du titan est flou, c’est décevant) mais le jeu est en contrepartie fluide, même sur des bécanes pas super puissantes. (sur Xbox One c’est encore moins beau mais c’est raisonnable)

Titanfall (5)

La force de Titanfall est de proposer un gameplay nerveux, où l’on se déplace agilement en usant et abusant du double saut pour courir sur les murs et se mouvoir agilement et rapidement sur la carte. C’est d’ailleurs difficile de rejouer ensuite à Battlefield 4 ou pire CS :GO tellement le gameplay paraît plan-plan (on s’y fait mais les débuts sont toujours bizarres). Les Titans apportent leurs lots de changement dans la façon d’avancer dans une carte, qu’on soit dans un de ces géants ou à pieds. Le jeu est bien équilibré car on est pas invincible à l’intérieur d’un titan. Déjà si on se retrouve à 2 contre un c’est quasi mort il faut déguerpir, ensuite si on est à pied on a de quoi abattre un titan en quelques coups, c’est appréciable. Les développeurs avaient annoncé un 6vs6 maximum et pas mal de kikoo avaient hurlé “au bûcher !”. Je trouve au contraire les parties agréables, pas méga bouchées comme certaines zones dans BF3/4 à 64 joueurs.

Titanfall (6)

Les développeurs ont ajouté des “ia” gérées par l’ordinateur, des marines ou des spectres. En plus de gonfler -artificiellement- le nombre de joueurs dans la map, cette idée est bonne pour plusieurs raisons. La première c’est que ces “ia” sont tellement nuls que même en restant devant eux sans tirer, on ne risque presque rien. Du coup le débutants peuvent trouver leur compte en se faisant la main sur ces pantins plus vrais que nature avant de réussir à tuer un pilote de titan (un vrai joueur). Ensuite ces pertes ennemies comptent pour la production et donc l’arrivée de votre titan. Plus vous tuez d’adversaire et plus votre titan arrivera vite. Parfois on peut aussi se dissimuler parmi ces marines (même si on est aussi différents que le vilain petitt canard de ses frères 🙂 et il m’arrive parfois de tuer un pilote en pensant dégommer du pantin.

Mon mode préféré est le capture the flag, je trouve que les titans ainsi que le gameplay agile de Titanfall correspondent parfaitement au CTF. C’est jouissif de se faufiler et de sauter de murs en murs, de faire un coup de pied sauté en pleine action au mec près de son drapeau puis de l’attraper et de s’accrocher sur un titan ami qui va faire tout pour vous amener à bon port, adrénaline garantie !

Titanfall (2)

Concernant les serveurs, ce sont des serveurs Microsoft même sur PC et si la plupart du temps ça marche très bien, c’est regrettable de ne pas laisser l’option serveur dédié. En effet, le jour où Respawn ne veut plus payer pour ls serveurs, il sera impossible de jouer au jeu, un comble. Il n’y a pas non plus de mode spectateur, ce qui est dommage pour l’ESPORT.

La dernière mise à jour apporte les matchs privés, ce qui est cool pour jouer entre potes sans interventions extérieurs. Par contre pour le moment tout le monde est admin et ça promet un joli bordel.

Au final, Titanfall est un jeu toujours aussi plaisant à jouer, avec un gameplay nerveux et accrocheur. Visuellement en deçà de ce qu’on pouvait espérer, il reste tout de même très correct sur PC. A voir sur la longueur si le jeu continue de passionner et durer comme un Battlefield.

Note : 4/5

Points faibles :

– 90 secondes d’attente entre chaque partie, sans compter les chargements !

– Jeu en ligne obligatoire.

– Pas de vrai mode aventure / solo.

– Pas de possibilité d’avoir son propre serveur.

– Pas de claque graphique. (mais un résultat très honnête sur PC)

 

Points forts :

– Voir son titan tomber du ciel (titan fall ^^), toujours jouissif.

– Les titans apportent une approche différente du terrain.

– Le gameplay souple et nerveux.

– Les maps aux environnements variés.

– Un jeu équilibré

 

Pin It

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.