Test du Samsung Galaxy A7 après 1 mois d’utilisation

Lors de sa présentation fin 2018, j’ai été surpris par la qualité du Samsung Galaxy A7, en terme de design et d’appareil photo (avec ses 3 capteurs), surtout par rapport à son prix d’origine : 349€. J’ai donc demandé à Samsung de le tester sur une bonne période et j’ai pu l’avoir en tant que téléphone principal pendant plus d’un mois. Voici donc mon test, avec mes impressions sur le produit ainsi que son utilisation tous les jours.

Le Samsung Galaxy A7 fait parti du milieu de gamme Samsung, c’est d’ailleurs le premier A7 à sortir en Europe. J’ai été intéressé par le triple capteur photo non pas pour le côté accumulation de technologie (regardez la pub Quintippio qui se moquait de l’accumulation des lames sur les rasoirs, jusqu’au ridicule) mais car il permet de faire des portraits avec effet Bokeh (J’y reviendrais) et qu’il possède un capteur grand angle, chose bien plus rare sur un smartphone.

Les smartphones modernes se ressemblent tous par leur design monolithe, les différences sont du côté du matériau, de la finesse, de l’écran et des bordures ou non. Esthétiquement je le trouve très réussi, il attire l’œil, surtout son dos en verre qui donne un résultat coloré mais élégant. Les 3 capteurs sont posés en haut à gauche, les uns au-dessus des autres. C’est pratique pour les droitiers surtout car ils ne mettront pas leurs doigts devant.

La face avant du A7 est plutôt classique, avec des bordures fines sur les côtés (pas d’écran qui déborde) et des bords supérieurs et inférieurs petits par rapport à un smartphone de 2016 mais pour un smartphone sorti en 2018, ce n’est pas petit du tout. Après je suis habitué à des bordures plus grandes et je déteste le moch notch. L’écran est d’ailleurs suffisamment allongé à mon goût, trop même car le ratio dépasse le 16/9 et donc une vidéo en plein écran va rogner une partie de l’écran, sinon c’est les bandes noires.

Le dos est en verre mais les tranches sont en métal du plus bel effet. J’ai trouvé ce smartphone assez agréable à prendre en main mais un peu glissant. Quand je me tiens en main aucun souci mais si je le pose sur une surface pas droite il glisse rapidement.

Samsung abandonne le placement du capteur d’empreinte au dos du smartphone, il le place astucieusement sur la tranche, sur le bouton d’allumage. C’est plus intuitif que derrière et surtout ça peut s’utiliser avec le smartphone posé devant soi, ce qui est impossible avec un capteur à l’arrière. Samsung a équipé le A7 2018 de la reconnaissance faciale, qui marche bien mais je trouve que ce n’est pas super rapide. Pour accélérer la vitesse de reconnaissance, il est possible de la simplifier mais hélas une simple photo de moi déverrouille le smartphone.

2 choses étonnantes pour un smartphone de 2018, il possède encore une prise jack, ce qui peut être utile mais par contre il est équipé d’un port micro-usb au lieu d’un port usb type C qui est pourtant devenu la norme (bien plus pratique car le type C n’a pas de sens pour l’insertion)

Je trouve aussi dommage la gestion du son avec un haut-parleur seulement en bas à droite, ce qui fait qu’en mode paysage j’ai souvent bouché la sortie sans faire exprès. Il aurait fallu au minimum un haut-parleur du côté bas-gauche et encore mieux que le haut-parleur du haut ne soit pas seulement réservé aux appels, mais qu’il puisse faire stéréo.

Pour terminer avec l’extérieur de l’appareil et avant de plonger à l’intérieur, j’ai apprécié la solidité de ce Galaxy A7 2018. Je l’ai utilisé tous les jours pendant plus d’un mois et je l’ai fait tomber plusieurs fois sans faire exprès, de 1 mètre directement sur le carrelage et il n’a jamais eu une égratignure. Le dos est en verre Gorilla Glass très solide, tant mieux.

Oreo gesto

La fiche technique du Samsung Galaxy A7 2018 est la suivante : 

Dimensions :159.8 x 76.8 x 7.5 mm
Poids : 168 g
Diagonale d’écran : 6 pouces
Définition d’écran : 2220 x 1080
DPI : 411
Type d’écran : Amoled
Capacité de la batterie : 3300 mAh
Capteur photo : 24 Mpx
Capteur photo avant : 24 Mpx

Il est équipé de la dernière version d’Android, avec les fameux gestes qui remplacent les boutons virtuels. J’ai pu tester les 2 modes et je trouve les gestes tellement plus intuitifs.

La première chose agréable quand j’ai allumé le téléphone, c’est de voir un bel écran Amoled bien contrasté et lumineux. C’est un vrai plaisir pour regarder des films ou regarder des photos. Ça change des écrans LCD, les couleurs sont plus belles, les noirs plus profonds et donc la moindre photo est magnifiée. La surcouche Samsung est discrète sauf Bixby dont je cherche encore l’utilité !

Niveau performances, le A7 est à l’aise avec la majorité des applications hors gros jeux vidéo. J’ai noté quelques ralentissements sur les jeux les plus gourmands, ce qui ne m’a pas empêché de faire un top 1 à PUBG Mobile ^^ Mais dans l’ensemble et pour la gamme de prix c’est raisonnable.

La batterie de 3300 mAh tient bien la charge, je suis à l’aise à 1 jour et demi avec pas mal de notifications, montre connectée et casque en Bluetooth, plus la géo-localisation activée en permanence. C’est très honorable.

J’ai bien aimé la fonctionnalité de multitâches qui permet (dans les applications compatibles) de gérer 2 appli en même temps :

3 c’est mieux que 2 ?

Niveau photo, j’étais curieux de voir des innovations dans le milieu de gamme et j’ai pas mal testé l’appareil dans des conditions variées.

Déjà la qualité globale des photos est bonne, même si les concurrents font mieux, notamment sur les photos de nuit. Un mode détection automatique de scène permet de détecter automatiquement quelle scène (nuit, paysage…) grâce à l’IA pour adapter les réglages et proposer le meilleur cliché. C’est en base lumière que les résultats sont les moins convaincants. Je le trouve en doublon avec le mode automatique qui donne les mêmes résultats.

Photo avec objectif classique en mode automatique
La même photo en grand angle

Sur ces modes il est possible de switcher simplement de l’objectif normal ( à ouverture f/1,7) au grand angle. C’est très utile quand j’ai voulu prendre des choses en photo sans avoir le recul suffisant : l’énorme sapin des Halles qui rentre enfin en entier par exemple. J’ai aussi pris des photos d’une réunion avec des amis dans le salon où tout le monde ne rentrait pas dans une seule photo, sauf en grand angle ! Qui dit grand angle dit distorsion de la lentille. L’effet arrondi de l’image est très visible, surtout sur les lignes droites qui se retrouvent courbées. Samsung a eu la bonne idée d’ajouter une édition des photos grand angle pour corriger la distorsion. C’est bien pensé : en un clic le logiciel redresse la photo et étire les courbes pour les rendre droites :

Le résultat est très variable selon les photos, sur certaines c’est magique, ça améliore la photo, mais sur d’autres cela donne un résultat trop étiré et irréaliste. C’est à essayer au cas par cas, c’est très facile de modifier l’image et de revenir en arrière en un clic.

Ici un classique VS Grand angle (sans retouche) en extérieur :

Cela dépend des photos mais je trouve que le grand angle fait perdre en qualité, notamment au niveau la gestion des couleurs. Il rajoute aussi du bruit, surtout en basse lumière.

Autre nouveauté qui équipe tous les smartphones modernes, la possibilité de séparer le premier plan de l’arrière plan. Appelé mise au point direct, ce mode permet de faire des portraits ou des photos d’objets avec le fameux effet Bokeh. Il est d’ailleurs possible de vérifier le résultat avant de prendre une photo, avec un floutage en temps réel. Un réglage permet aussi de faire varier le flou avant mais aussi après la prise de vue. J’ai trouvé que les résultats étaient les plus réussis et naturels à 4/7, car au-delà cela donne des photos irréalistes où on pourrait croire à un photo-montage.

Concernant le mode vidéo, je trouve dommage qu’on ne puisse pas voir le résultat avant d’avoir appuyé sur le bouton d’enregistrement. Quand je veux prendre une vidéo, je cadre mon sujet en photo et quand j’appuie sur le bouton d’enregistrement ça zoome et il se peut que le recul ne soit pas suffisant.. Cela occasionne aussi un décalage entre l’appui et le moment où le A7 enregistre.

Sur la partie téléphone, rien à redire le son est clair. Le fait d’avoir un port jack peut être encore un argument pour certains.

Niveau tarif, le Samsung Galaxy A7 2018 a été lancé à 349€ et maintenant il est à 253€ sur Amazon ce qui vraiment correct !

J’ai apprécié ce joli smartphone et son bel écran 6 pouces Amoled, son triple capteur dont un grand angle et sa batterie ! À l’aise partout sauf en gaming ultra (au max seulement), ce smartphone saura contenter ceux qui cherchent un grand smartphone fiable mais pas hors de prix. Pas du haut de gamme, mais loin du Alcatel ^^

Note : 4/5

Les plus

  • Bel écran
  • Bonne performances
  • La batterie tient bien la charge
  • Triple capteur utile
  • Prix

 

Les moins

  • Mode scène inutile
  • Du bruit en basse lumière
  • Prise micro-usb (pas de type C)

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.