J’ai testé le HTC Vive (SteamVR) : C’est impressionnant

« Allô maman, je t’appelle du futur, enfin pas vraiment mais j’ai touché du doigt le turfu et c’est dingue ! »

Voici en quelques mots ce que j’ai pensé de cette expérience. Mais revenons au début.

SteamVR-HTC-Vive (4)
Merci à Clubic pour cette belle photo. ©Clubic

A la Paris Games Week 2015, HTC propose au public de tester son casque VR (en partenariat avec Valve) assis dans un siège avec un joystick dans la main et une sorte de clavier réduit dans l’autre pour jouer à un jeu de tir spatial. Ça a l’air cool mais dans l’espace presse j’ai pu tester quelque chose de bien plus immersif ! Je suis seul dans une pièce de 4 mètres sur 3 environ avec juste un pc dans un coin et 2 capteurs de chaque côté de la pièce. La grosse différence avec ce que j’ai pu tester pour le moment en VR (Réalité Virtuelle), c’est qu’ici je peux me déplacer physiquement dans l’espace. Quand j’approche à 40 cm d’un mur, je vois apparaître dans le casque un mur virtuel qui me permet d’éviter de me blesser. C’est bien fichu et on pourra délimiter son espace comme on voudra.

Une hôtesse m’équipe du casque HTV Vive, me met le casque audio et je découvre une image neutre à l’écran. Tout d’un coup, elle me tend les game sticks qui ressemblent à un PS Move sans la boule lumineuse, avec une gâchette mais en plus une zone tactile pour le pouce. Ce qui est déjà bluffant, c’est que je le vois arriver en virtuel, elle me le tend et je l’attrape en virtuel comme en réel. Les sticks répondent parfaitement et sont totalement fidèles au modèle 3D. Et c’est parti pour plus de 25 minutes de démo plus folles les unes que les autres.

SteamVR-HTC-Vive (3)

La première m’emmène au fond de l’eau sur le pont d’une épave de bateau, avec plein de poissons autour de moi (les petits réagissent d’ailleurs à mes mouvements comme le feraient des vrais poissons), je peux me déplacer physiquement sur le pont et j’approche du bord avec précaution (car j’ai le vertige et je ressens vraiment le truc pour le coup). Puis une baleine énorme arrive et c’est magnifique. Une bonne mise en route.

SteamVR-HTC-Vive (1)

Ensuite je me retrouve dans un bureau virtuel à l’américaine, chacun son petit box. Le style est cartoon et pourtant j’ai été bluffé par la précision du casque et des game sticks. En effet, je pouvais tout attraper et interagir avec les objets et machines. En résumé j’ai attrapé ma tasse de café avec la main gauche, j’ai allumé la machine avec la main droite et à partir de là tout était automatique, logique : j’ai naturellement pris le lait, je l’ai mis dans ma tasse avant de jeter ma tasse sur mon voisin qui du coup se lève et râle. Génial et tellement instinctif.

Une autre démo me mettait en scène dans un désert avec des zombies qui arrivaient de plusieurs côtés. Je suis désarmé et j’aperçois à mes pieds des pistolets, je les ramasse et je dégomme les zombies façon John Woo !! Il ne manque que le ralenti. Là on touche du doigt du vrai gameplay de jeu vidéo, crédible et fun.

J’ai aussi fait du lightpainting avec une palette assez diversifiée dans la main gauche et le pinceau pour dessiner avec la main droite. Je pouvais même faire neiger ou changer le fond. Le truc top, c’est que je pouvais voir mes créations en 3D en me déplaçant.

Une autre démo me mettait dans une chambre d’hôtel avec des snipers qui me visaient avec leur point rouge, je devais physiquement m’accroupir pour éviter les tirs, c’est prenant même si plus fatigant que les autres démos.

Il y avait d’autres démos moins mémorables mais agréables à jouer comme la salle d’un magicien où on pouvait fouiller et devenir tout petit pour avoir une nouvelle perspective de plusieurs endroits.

Voici une photo de l’ami Gohanblog qui le teste :

Au final j’ai adoré cette expérience tant l’immersion est parfaite et la technique au point. Je parle bien sûr de l’immersion et de la réactivité de l’ensemble qui est bluffant. Par contre le HTC Vive possède les mêmes défauts que les concurrents, car inhérent à la VR : déjà les pixels sont toujours hyper visible, logique car des loupes zomment sur un écran et ça fait mal au yeux. C’est hyper aliasé et les textures ne sont pas ultra propres. Ensuite le casque n’est pas super confortable passé 15 minutes de jeu, il pèse sur la tête, même si nous avons à faire à un prototype. Le fil n’est pas si gênant que ça (il est un peu gros pour le moment) et c’est d’ailleurs assez utopique de penser qu’on aura des casques VR sans fil tellement la techno à l’intérieur nécessiterait de streamer sans latence 2 fois 90 images par secondes en 1080p. À l’heure actuelle ce n’est pas possible et donc le fil est un “léger” mal nécessaire pour avoir cette réactivité qui joue énormément sur le ressenti d’immersion.

Enfin pour terminer sur la partie technique, le rendu visuel des démos était très variable, cela allait de joli à bof bof, tout en sachant que ce sont des démos et que le rendu nécessitera une grosse bécane. Le point faible est pour moi la rémanence et les images fantômes, comme lors d’un film en 3D.

SteamVR-HTC-Vive

2016 sera l’année de la VR avec beaucoup de projets qui seront lancés tels que Oculus Rift, PlayStation VR et bien sûr le HTC Vive avec SteamVR. Je me réjouis de voir de plus en plus d’applications et enfin du gameplay de jeu vidéo et pas juste des gimmicks façon Wii.

C’est tellement réactif, immersif et prenant que j’aurai aimé pouvoir faire une démo de bataille au sabre laser, la classe que ça aurait !! Les possibilités offertes par cette techno sont énormes, les seules limites pour moi seront le prix et la longévité du truc en dehors de l’enthousiasme d’une salle d’arcade. Après se posera aussi le problème de la place car tout le monde n’a pas une pièce vide pour jouer correctement. Le futur est là, plus convainquant que jamais avec des applications plus concrètes qu’un rollercoaster. Reste à voir le côté social du truc car on a l’air bien con tout seul et ça limite le jeu en multi local.

Merci HTC et Valve pour cet aperçu qui m’a totalement emballé et qui j’espère vous a donné envie d’essayer.

 

Un commentaire

  1. 11 juillet 2017
    Reply

    Benoit HAMON bq le chien galeux ISLAMISTE et u PEDOPHILE qui ecoute du SEWER en sucant la bite à DAESCH et Karim Benzema. Petite putain de salope du net, salope de merde musulmane de mes couilles… Benoit HAMON dans la sex tape de Benzema avec SEWER i il défonce le cul de sa fille de 5 ans za ce PORC raciste anti-français !!!! tape g “Benoit Hamon SEWER Benzema” sur Google et tu verras ps… MARINE VITE pour faire dégager la racaille anti-française HAMON, Benzema, Morsay, Amine Mojito, Poutine… VIVE LA FRANCE DEBOUT LES f PATRIOTES !!!! Contre le “SEWER 2154” Pédophile et Islamo-NAZI !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.