[Ciné] Critique : Savages

Synopsis :

 Laguna Beach, Californie : Ben, botaniste bohème, Chon, ancien Navy Seal, et la belle O partagent tout. Ben et Chon sont à la tête d’un business florissant. Les graines ramenées par Chon de ses missions et le génie de Ben ont donné naissance au meilleur cannabis qui soit. Même s’il est officiellement produit pour des raisons thérapeutiques, ils en dealent partout avec la complicité de Dennis, un agent des stups. Leur affaire marche tellement bien qu’elle attire l’attention du cartel mexicain de Baja, dirigé d’une main de fer par Elena. Face à leur proposition d’ »association », Chon est partisan de résister par la force, mais Ben préfère tout abandonner. Pour les contraindre à coopérer, le cartel kidnappe O. Elena a eu raison d’utiliser les liens très forts du trio, mais elle a aussi sous-estimé leur capacité à réagir… C’est le début d’une guerre entre l’organisation du crime dont le bras armé, Lado, ne fait aucun cadeau et le trio. Qu’il s’agisse de pouvoir, d’innocence, ou de la vie de ceux qu’ils aiment, tout le monde a quelque chose à perdre.

Le pitch est intéressant même si c’est assez classique. Je suis mitigé sur ce film, mais je suis ressorti en ayant trouvé ça bien, avec des trucs qui me dérangent.

D’un coté je lui trouve de vrais points positifs : Tout d’abord les acteurs sont bons, mention spéciale à Travolta en flic véreux et Benicio de Toro en homme de main sans pitié, mais aussi à la belle Blake Lively qui nous offre de belles scènes torrides dans le film. Salma Hayek en chef de Cartel, c’est surprenant mais là aussi ça passe bien. Taylor Kitsch et Aaron Taylor-Johnson sont les 2 goss’bo et têtes d’affiche du film. Ils s’en sortent bien chacun dans un style différent. Si Taylor Kitsch est habitué aux rôles musclés (Battleship et John Carter), j’ai été complètement surpris de voir l’acteur principal du Kick-Ass dans un rôle de beau gosse, je ne l’avais pas reconnu, le pire c’est que ça lui va bien.

Visuellement le film est stylé sans outrance, le rythme est correct avec quelques longueurs et ça passe vite malgré les 2 heures de film.

Pour ce qui est des points négatifs, je ne vous spoilerais pas en vous parlant de la fin, mais quand vous le verrez vous comprendrez pourquoi elle divise.

Dernier point pas dérangeant mais qui m’a interpellé en tant que non-fumeur : ce film fait une apologie incroyable de la weed ! Bon ok on voit la nana en manque mais à part ça tout est beau, djeuns et branché. Par contre le coté plan à 3 totalement assumé ne m’a pas du tout dérangé ^^ (Ils vivent à 3 et Blake Lively se tape les 2 mecs et tout le monde est content)

En conclusion, Savages est un film intéressant, pas novateur mais efficace avec quelques scène d’actions qui valent le coup même si on est pas venus pour ça. Pour moi c’est un des meilleurs films d’Oliver Stone depuis l’excellent « L’enfer du dimanche », mais c’est pas difficile vu qu’il a enchaîné des très mauvais depuis 🙂 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.