Test d’Horizon Zero Dawn: The Frozen Wilds

Plusieurs mois après avoir terminé Horizon Zero Dawn qui reste un de mes 3 GOTY de 2017, je vous conseille mon test d’ailleurs, je replonge avec plaisir de nouveau dans le monde impitoyable d’Aloy !

The Frozen Wilds est un DLC solo, le seul qu’il y aura sur Horizon Zero Dawn et qui donne accès à une grande zone en haut à gauche de la carte. Cette zone est disponible dès le niveau 30 et n’a vraiment d’intérêt que lorsqu’on a fini le jeu principal pour moi. Ayant retourné le jeu en mars, j’étais au niveau 50 et je conseille vivement d’avoir ce niveau pour progresser dans The Frozen Wilds.

Au bout de 30 secondes, j’avais retrouvé mes marques et mes habitudes, prêt à dépecer les machines !!

Sans spoiler l’histoire, les territoires gelés sont habités par les Banuks, un peuple habitué au froid, très combatifs et endurcis par les conditions extrêmes. Ce peuple est éclaté en tribus appelé Werak et possède des croyances liés à la lumière bleue. Je n’en dirais pas plus mais les différentes quêtes principales et annexes vous emmèneront aux 4 recoins de ce monde pour une aventure intéressante et à mille lieux des quêtes FedEx.

Guerrilla Games en a profité pour rajouter des nouvelles armes, mention spéciale au foudroyeur qui porte bien son nom. Les machines existantes sont toutes de la partie, mais encore plus coriaces que les corrompues, nouvelle sorcellerie ! ^^ De nouvelles machines sont aussi présentes, plus redoutables les une que les autres ! (je ne spoile pas dans mes captures d’écran exprès)

De nouvelles armures et compétences sont aussi de la partie. Certaines sont très utiles et bienvenues pour le jeu entier. D’ailleurs je conseille de faire la quête de l’armure antique, qui permet d’aborder ce DLC avec plus de facilité (dirons certains, je préfère parler de confort ^^)

Ce DLC ne se contente pas d’ajouter des décors uniquement remplis de neige, il nous fait traverser des endroits variés plus beaux les uns que les autres. Certains passages en intérieurs ne sont pas en reste et permettent de résoudre quelques énigmes. Une des critiques du premier épisode résidait dans les visages figé des persos. Ici un travail a été fait sur le jeu d’acteur, ils bougent plus et sont plus crédibles qu’un vulgaire PNG.

Petit détail qui a de l’importance pour moi : Aloy, sa monture et les machines laissent enfin des traces dans la neige ! Heureusement pour le réalisme car la neige, c’est pas ça qui manque dans les terres Banuk ! Quand Aloy marche dans 30cm de neige, la trace est énorme et ça rajoute au réalisme d’un jeu déjà magnifique.

Visuellement je trouvais déjà Horizon Zero Dawn magnifique sur PS4 (même pas Pro), The Frozen Wilds est dans la continuité en rajoutant des aurores boréales le soir entre autres, pour des photos encore plus belles ! Le mode photo, déjà un modèle du genre, est amélioré en proposant de choisir la pose d’Aloy par ex. Comme pour Horizon Zero Dawn, je vais faire un article à part avec mes plus belles photos.

Les effets de lumière sont toujours à tomber et le cycle jour/nuit très bien foutu.

Au niveau de l’histoire, on apprend des choses périphériques à l’histoire principale, pas obligatoire sauf pour un fan comme moi qui veut tout savoir !

Petit montage maison, les personnages sont tellement bien faits !

Le DLC est dispo au téléchargement sur le PS et aussi dans la Complete Edition qui est la solution idéale pour commencer !

Reste le prix, 20€ pour 10h de jeux environ sans les quêtes annexes, ce n’est pas donné mais si vous avez aimé ou adoré comme moi HZD il faut considérer cet achat loin d’être un vulgaire DLC pour vache à lait. Après voir tout terminé, je retourne en PLS en attendant une suite !!

Bref, Horizon Zero Dawn: The Frozen Wilds est un bon DLC solo, avec une vraie histoire qui s’imbrique dans le puzzle général et est par conséquent indispensable pour les fans. Toujours au top visuellement avec des endroits magnifiques, améliorant quelques petits détails grâce aux nouvelles compétences, rajoutant de nouvelles machines et armes, The Frozen Wilds se dévore comme le reste du jeu, avec un plaisir toujours renouvelé !

Note :4,5/5

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.