Test de Fifa 21

Comme tous les ans, les amateurs du ballon rond ont attendu la sortie de FIFA 21 avec impatience. Mais cette année, le jeu a été un peu chamboulé par 2 évènements, l’une assez attendue, l’autre pas du tout. D’une part, la situation liée à la crise sanitaire mondiale a empêché la sortie d’une démo, toujours porteuse de l’ambiance générale du jeu. D’autre part, il s’agit de la dernière édition avant l’entrée dans l’ère des consoles Next-Gen de Sony et Microsoft. FIFA a trusté le cœur des fans et est resté le jeu de foot numéro 1 pendant des années, jusqu’à l’année dernière. Ce n’est pas vraiment que PES 2020 s’est révélé meilleur, mais FIFA 2020 a été une déception pour de nombreux observateurs. De nouveaux changements ont été attendus dans ce nouvel opus d’EA Sports pour voir si la série FIFA continue sa domination ou si au contraire, le semi-échec de l’édition précédente était annonciateur d’une série en bout de souffle. Les compétitions e-sport et les paris qui en résultent restent quant à eux toujours aussi importants.

Des nouveaux stades, mais des pertes… importantes

Parmi les ajouts de cet opus, on a pu noter de nouveaux stades à savoir l’Union Berlin et Padeborn pour l’Allemagne, ceux de Mallorca et Grenade en Espagne, le Providence Park aux États-Unis ou encore la Bombonera en Argentine. Le Milan AC et l’Inter Milan ont également noué un partenariat afin d’assurer la présence du légendaire stade de San Siro dans le jeu. Ellan Road est également déjà annoncé pour la prochaine mise à jour.

Par contre, une nouvelle perte est à constater au niveau des équipes. Après la perte de la licence pour la Juventus Turin désormais appelée Piemonte Calcio, c’est une autre équipe mythique d’Italie qui a été retirée du jeu. Il s’agit de l’AS Roma qui devient Roma FC. Mais ce n’est pas tout, c’est également toute la série B qui disparaît dans cet opus, une très mauvaise nouvelle pour les fans du foot italien. Il en est de même pour les championnats du Chili et de la Colombie. Bien sûr, ce n’est pas vraiment une catastrophe, mais cela fait un peu tache pour un jeu qui veut être le plus complet possible. 

Un mode carrière très intéressant

Comme d’habitude, on a le choix entre être un joueur ou un entraîneur avec chacun des objectifs bien spécifiques. Mais les changements de cette année ont relevé le niveau général du jeu. 

Pour commencer, le système d’entraînement est devenu plus intéressant. Le développement du joueur est maintenant plus précis, il est désormais possible de lui attribuer plusieurs spécificités. Ensuite, toutes ses spécificités pourront être améliorées au fil des semaines et des mois. Au fur et à mesure de sa progression, le joueur pourra changer de poste. Et là, le jeu est encore plus réaliste puisque la durée de la transition dépendra de l’évolution des statistiques, et donc de ses compétences. Il faudra également apprendre à gérer le calendrier d’entraînement du joueur selon 3 critères précis : son tranchant, son moral et sa forme physique.  Si le joueur participe à tous les matchs tout en s’entraînant à outrance, il s’épuisera rapidement et perdra également de son tranchant. S’il ne fait que s’entraîner sans jouer, il sera extrêmement vif, mais perdra de sa forme. Si le joueur est au repos fréquemment, il restera en forme, mais sa progression sera plus lente. Il sera donc nécessaire de trouver un juste équilibre pour rester au meilleur niveau.

Le mode « simulation de match » a également été amélioré. On parle ici de simulation interactive puisqu’il est possible d’intervenir à tout moment pendant le match. Vous avez la possibilité d’effectuer des changements au niveau des coups de pied arrêtés ou même de rentrer sur le terrain (si vous êtes joueur) pour débloquer une situation. Vous avez ensuite le choix de continuer le match ou de revenir en mode simulation. C’est un système pratique lorsque ce sont des matchs sans grande importance, mais que vous souhaitez tout de même obtenir des résultats corrects. 

Enfin, un paramètre qui avait disparu des radars est revenu dans l’édition 2021, il s’agit des prêts avec option d’achat. EA Sports a également corrigé l’algorithme de simulation du jeu, ce qui permet d’obtenir des championnats plus équilibrés avec des résultats plus logiques. Le mode carrière de FIFA 21 est vraiment une réussite en tout point puisque la plupart des besoins ressentis pour les éditions précédentes ont été comblés. Cependant, la trop grande efficacité du système de progression peut devenir irritante pour certains. Pour notre cas, nous avons adoré la mise en place de ce nouveau système. 

Le FUT laissé intact

FIFA Ultimate Team est le mode qui regroupe tous les fans de la série. Pour assurer son succès, EA Sports a gardé sa recette gagnante, à avoir le FUT Champions, les drafts pour composer l’équipe parfaite, les matchs amicaux et bien sûr la configuration d’avant-match. Le mode coopération est toujours aussi agréable et permet d’obtenir plusieurs récompenses en duo. 

Cette année, vous pouvez aller à fond dans la personnalisation de votre équipe. Le choix sera libre concernant l’hymne du club et les chants des supporters. Quant à votre stade, vous pourrez aller jusqu’à choisir la couleur des tribunes et même des sièges. Vous pourrez également ajouter un son à chaque fois que votre équipe marque un but et ajouter des animations comme des feux d’artifice. Vous serez le maître d’œuvre pour faire de votre antre un lieu où vos adversaires entreront forcément avec la peur au ventre. 

Bien entendu, rien n’est gratuit dans ce mode. Pour obtenir les meilleurs éléments, il vous faudra y mettre le prix. Toutefois, comme le dit l’expression « quand on aime, on ne compte pas ». 

Pas de révolution dans le gameplay

Difficile d’imaginer le test d’un jeu sans évoquer son gameplay. L’édition de l’année dernière étant assez décevante sur ce point, FIFA 21 était alors attendue au tournant, surtout que PES commence à rattraper son retard à ce niveau. 

L’une des nouveautés de cet opus est la possibilité de contrôler l’appel d’un joueur en pleine course. En réalisant un « une-deux », vous pouvez contrôler la direction du 2ème joueur en utilisant le stick droit.

Ce que nous avons remarqué, c’est que FIFA 21 est surtout axé sur l’attaque, avec une négligence non cachée pour la défense. Il n’y a plus de place ici pour la simulation, le jeu se concentre sur le spectacle avec une nette amélioration des gestes techniques. Même leur réalisation est devenue plus simple. Il suffit de maintenir la touche R1 et de le combiner avec le stick gauche. Les aficionados de Messi ou de Neymar vont pouvoir se régaler avec leurs dribbles déroutants dans les petits espaces. Pour vous dire, les rocs défensifs comme Sergio Ramos et autres Virgil van Dijk ne serviront pas à grand-chose. 

Les amateurs de simulation vont être vite déçus de la pluie de buts qui inonderont les matchs. Les errances défensives grossières vont laisser d’énormes boulevards aux attaquants et augmenter drastiquement le nombre de buts marqués. Les défenseurs auront la fâcheuse tendance à monter trop haut, ce qui favorise les contre-attaques. Quand vous êtes du côté de la défense, vous allez détester ce système. 

 

Cependant, l’I.A est nettement plus agressive lorsqu’il s’agit de faire des interceptions. Il faudra donc éviter d’abuser des passes trop appuyées.
Toujours concernant le gameplay, FIFA 21 n’a pas corrigé les erreurs du passé concernant le gardien. Celui-ci sera souvent mal positionné dans des situations plutôt simples. Par ailleurs, il sera vulnérable sur les duels qui arrivent assez fréquemment. 

Compétitions e-sport et paris sportifs 

Pour la compétition e-sport, FIFA est un mastodonte et attire de nombreux joueurs internationaux et français. Si FIFA 21 a su corriger les erreurs de l’opus précédent, sans nul doute que l’attention autour des tournois et les paris sportifs qui en résultent seront plus que jamais excitants. Avec LOL (League of Legend), FIFA est le jeu le plus prisé par les joueurs qui parient en ligne. Les bookmakers proposent de belles cotes et l’e-sport devient de plus en plus concurrentiel, notamment en face d’un football déclinant. Les sites de jeux que vous pouvez trouver sur joueraucasino.com sont de plus en plus nombreux à intégrer une section e-sport pour que vous puissiez jouer et miser sur vos opus favoris.

Avis général

Pour commencer, FIFA 21 se démarque par son contenu extrêmement riche. Même si quelques éléments ont été perdus, EA Sports s’est rattrapé en proposant de nouveaux éléments novateurs. Le mode Carrière de cette année est l’une des plus grandes réussites de cet opus. Ensuite, le FUT a été laissé intact étant donné qu’il s’agit du mode le plus lucratif de la série. De nouveaux éléments l’ont d’ailleurs rendu plus complet, pour le plus grand plaisir des fans. 

C’est au niveau du gameplay que nous avons été assez déçus par le jeu. Effectivement, les développeurs n’ont pas fait d’effort pour gommer les erreurs de FIFA 20 qui a pourtant été considéré comme une déception au niveau technique. Nous avons été toutefois assez satisfaits des améliorations au niveau des dribbles et du système d’appel de balle. Cependant, le jeu a énormément perdu en matière de simulation sportive. Les buts sont un peu trop fréquents, un score nul et vierge ne veut généralement dire qu’une chose, le match a opposé 2 joueurs médiocres. 

En résumé, FIFA 21 n’est clairement pas un épisode révolutionnaire. Au contraire, il montre clairement une transition vers les consoles Next Gen. Le jeu a montré quelques phases intéressantes au niveau du gameplay, même s’il a gardé de nombreuses erreurs issues des opus précédents. Son atout principal est son contenu toujours aussi riche qui ne peut faire que plaisir à ses fans. L’édition de l’année prochaine est attendue avec grande impatience. 

 

2 Comments

  1. Ibrahima
    4 février 2021
    Reply

    Vremen je ne arrive pas à jour

  2. Ibrahima
    4 février 2021
    Reply

    Ce un extrêmement difficile à jour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.