[Critique ciné] Wonder Woman


 Après l’énorme succès des Avengers de Marvel, où chaque superhéros ou presque a eu le droit à son ou ses films, pour ensuite se réunir et créer tout un univers, il est logique pour DC Comics de faire de même avec son vivier de superhéros. C’est au tour de Wonder Woman de rentrer en scène, avant la réunion Justice League !
DC a choisi d’ancrer son film dans la mythologie grecque pour mieux se l’approprier. Wonder Woman est donc une Amazone protégée dans une île inconnue du monde réel. Le film se situe lors de la première guerre mondiale, il raconte en gros comment Wonder Woman est devenu la guerrière que nous connaissons tous et comment elle a découvert le monde réel et les humains. Une partie du film est relativement similaire au tout premier Captain America. Cela se passe pendant la guerre, contre les allemands. Une personne au grand cœur va les affronter et c’est ce parcours initiatique qui va en faire un superhéros. Le parallèle s’arrête là mais est bien présent. 

Gal Gadot est parfaite en Wonder Woman, à la fois ingénue, intrépide et guerrière. Sa beauté n’a d’égal que la puissance de ses pouvoirs. Son personnage évite tous les clichés classiques des rôles féminins, même si une petite romance est inévitable. Son costume lui va à ravir et est plutôt classe. 

Cet origin movie est assez réussi, j’ai notamment apprécié le décalage entre ce personnage et le monde réel, ainsi que la montée en puissance du personnage au fur et à mesure qu’elle découvre de quoi elle est capable. 

La seconde partie du film est plutôt classique, très typique d’un film de superhéros avec un affrontement final. Mais au moins elle réserve des belles scènes avec une Wonder Woman badass, ça fait plaisir ! Il y a juste une scène qui m’a fait bizarre, par le réalisme de la guerre des tranchées d’un côté qui contraste totalement avec le côté fantastique de Wonder Woman. 

Les seconds rôles sont corrects, Chris Pine est à l’aise en dehors de son rôle de Capitaine Kirk (quel crossover ^^), avec un rôle à sa mesure même si ses motivations ne sont jamais expliquées. À noter l’apparition sympa de Saïd Taghmaoui, dans le rôle d’un Frenchy roublard. Au passage, certains personnages francophones parlent français correctement en VO, mais il y a toujours un moment dans une foule où certains sonnent faux avec un accent improbable.

Au final, ce Wonder Woman est une très belle surprise, un bon origin movie qui donne envie de voir ce personnage dans plein de films ! Gal Gadot possède une vraie présence, un magnétisme qui la rend irrésistible. 

 

Date de sortie : 7 juin 2017

Durée : 2h 21min

De : Patty Jenkins

Avec : Gal Gadot, Chris Pine, Connie Nielsen

 

Un commentaire

  1. Floflo
    16 juin 2017
    Reply

    Je meurs d’envie de voir ce film, mais malheureusement je suis très occupé ces derniers temps. La première partie du long-métrage a l’air d’être originale et très intéressante. Merci pour ce partage. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.