[CRITIQUE CINÉ] Cars 3

La plupart des gens jugent Cars comme un film uniquement pour enfants en raison des voitures qui parlent. Grave erreur car le premier Cars est surtout l’histoire de la Route 66, de tous les petits bourgs qu’elle traverse, les personnes qui vivent du tourisme et comment tout ça est mis à mal par l’arrivée de l’autoroute et donc l’abandon de tout cet écosystème. Sur fond de course automobile avec des personnages hauts en couleur bien sûr. Le premier reste un de mes Pixar préférés, le dosage parfait entre aventures, fun et émotions. 

Cars 2 était donc très attendu et perso je n’ai pas été déçu, il est beaucoup plus orienté action et humour, il reprend les codes d’un James Bond sauf que l’agent secret (Martin) est maladroit mais réussi quand même. En ça, il s’éloigne beaucoup du premier et cela a pu décevoir. Cars 3 est pour moi une vraie suite au premier, bien plus fidèle à l’esprit. Martin redevient un second rôle et il est d’ailleurs assez discret dans ce film. Cars 3 fait passer Cars 2 pour un spin-off centré sur Martin, qui pourrait se passer à n’importe quel moment de la chronologie Cars sans souci. 

Le film est centré sur Flash McQueen, ses doutes et ses peurs. Le début du film est plus sérieux et adulte que les autres. Le parallèle avec son mentor Doc Hudson (les similitudes de sa fin de carrière) est intéressant. Après le film reste largement accessible aux enfants, contrairement à ce que le premier teaser faisait penser. Il n’y a bien sûr pas d’image choquante, ni de trucs qui font vraiment peur, c’est tout public rassurez-vous les parents. Le film est agréable à suivre mais souffre de quelques temps morts et pertes de rythme vers le milieu avant de repartir de plus belle. Je ne spoilerais rien mais la fin est vraiment digne de Cars 1, très réussie et conclu parfaitement cette trilogie (même si pour moi c’est Cars 3 la vraie suite du premier, vous aurez compris)

Visuellement c’est toujours très joli en restant fidèle au style des 2 premiers. J’aime bien le design des nouveaux véhicules de courses et le contraste avec les vieilles stars du circuit. Il y a des bonnes idées comme cette course de campagne dans la boue et son lot de véhicules déjantés. J’ai vu le film en VF, je n’arrive toujours pas à m’habituer à Gilles Lelouche en Martin (depuis le 2) même si son travail est très correct. Les autres voix sont toujours au rendez-vous et ça fait plaisir.

Court-métrage : Tradition Pixar très appréciée, le court juste avant Cars 3 est encore une réussite. Plus classique que les précédents avec son esthétique très Toy Story, Lou amène une idée originale et un message en filigrane. À voir !

Au final, Cars 3 est une bonne surprise, un film plus dans l’esprit du premier avec la part belle aux émotions. Un ton plus adulte mais toujours accessible aux enfants qui y trouveront largement leur compte. Malgré quelques longueurs, je le recommande vivement aux fans du premier ainsi qu’aux autres. Cars n’est pas qu’un film de voiture qui parlent, c’est le reflet d’une certaine Amérique. 

Date de sortie : 2 août 2017

Durée : 1h 49min

De : Brian Fee

 

Un commentaire

  1. 21 octobre 2017
    Reply

    J’avais totalement laissé tombé le visionnage du 2
    Ainsi que les spin Off Planes
    Cette critique du 3 donne envie de donner une nouvelle chance à cette saga !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.