[Ciné] Critique : Le Livre de la jungle (2016)

Le-Livre-de-la-jungle-2016-affiche

Disney manquerait-il d’idées ? Cela au point de ressortir des classiques vieux de près de 50 ans ? Il semblerait oui, mais ne nous trompons pas sur un point : il y a dépoussiérer un classique d’un côté, et le piller sans trop de respect de l’autre. L’ère des suites Direct To Video torchées pour de mauvaises raisons (le livre de la jungle 2, le roi lion 2 et 3, Aladin 2 et 3, une très longue et fastidieuse liste) a pris fin depuis une petite dizaine d’années, et la firme aux grandes oreilles semble revenu à un petit âge d’or. C’est dans ce contexte et cette époque d’animation à maturité que nous retrouvons un classique de la littérature, une fois encore adapté avec les gros moyens.

Le-Livre-de-la-jungle-2016 (2)

Les aventures de Mowgli, un petit homme élevé dans la jungle par une famille de loups. Mais Mowgli n’est plus le bienvenu dans la jungle depuis que le redoutable tigre Shere Khan, qui porte les cicatrices des hommes, promet d’éliminer celui qu’il considère comme une menace. Poussé à abandonner le seul foyer qu’il ait jamais connu, Mowgli se lance dans un voyage captivant, à la découverte de soi, guidé par son mentor la panthère Bagheera et l’ours Baloo. Sur le chemin, Mowgli rencontre des créatures comme Kaa, un pyton à la voix séduisante et au regard hypnotique et le Roi Louis, qui tente de contraindre Mowgli à lui révéler le secret de la fleur rouge et insaisissable : le feu.

Premier constat : le film est bon, et surtout un poil plus fidèle au livre original que ne l’était la version de 1967. Un point à largement pondérer, le film étant plutôt une réinterprétation du dessin animé qu’autre chose, notamment pour le personnage du roi Louis, n’ayant jamais existé dans le livre. De même, la réutilisation de 2 chansons du répertoire, dispensable mais finalement agréable. Le récit, structuré en petits actes, est relativement semblable au format nouvelle (15 nouvelles réparties sur 2 livres), bien que très simplifié (l’essentiel des personnages n’apparaissant pas) et s’autorisant des changements majeurs. Sur ces deux derniers points, je conseillerais vivement la lecture du matériau de base. Difficile d’en vouloir à Disney qui, s’il devait vraiment se confronter à l’œuvre, accoucherait d’une trilogie et devrait renouer avec la thématique de deuil, clairement abandonnée ou ellipsée depuis le Roi Lion.

Bagherra (voice of Ben Kingsley) mentors Mowgli (newcomer Neel Sethi) in "The Jungle Book." In theaters Oct. 9, 2015, the all-new live-action epic adventure tells the tale of Mowgli, a man-cub raised in the jungle by a family of wolves, who embarks on a captivating journey of self-discovery when he’s forced to abandon the only home he’s ever known. Concept art by: Jonathan Bach. ©2014 Disney Enterprises, Inc. All Right Reserved.

Passé ce petit regret, le scénario est bien construit, la durée idéale et les scènes convaincantes. Le rythme est relativement lent malgré les nombreux enchainements, ce qui est sans doute trop rare dans les productions récentes. Dans ses codes, son approche et son dénouement, le récit reste adapté aux enfants sans être infantilisant (oui toi, la reine des neiges).

Le ton, justement, est à la fois plus grave et un peu plus adulte, mais ne délaisse pas sa cible jeune qui trouvera son compte par petites touches via différents animaux mignons, ainsi qu’avec un Baloo campé par l’excellent Bill Murray. Le casting vocal, d’une manière générale, est une grande réussite du film. Difficile de voir une voix sortir du lot tant cela est irréprochable, encore qu’Idriss Elba, impérial en Shere Khan, campe le méchant Disney le plus convaincant depuis bien longtemps. Le seul acteur « physique », le très jeune Neel Sethi, est en demi-teinte. L’air un peu absent sur pas mal de scènes, mais attachant malgré tout. Surtout, il est impossible d’oublier le travail de composition et d’invention titanesque de ce rôle, tourné pour la majorité en fond vert et face à des acteurs ne ressemblant en rien au résultat final.

Le-Livre-de-la-jungle-2016 (1)

Enfin, la partie technique est proprement bluffante, d’un réalisme poussé à l’extrême, particulièrement avec les différents animaux. Niveau de détails, expressions, jeu de lumière, la marge de progression parait vraiment faible. Il n’y a que sur la 3d que j’émettrais une réserve. Celle-ci est clairement de qualité, mais la perte de contraste qu’elle engendre et ma très difficile adaptation (image floue pendant 3-4 min avant une sensation de netteté) me font toujours douter de ce procédé sans doute en fin de vie.

Sans être un chef-d’œuvre, ce livre de la jungle version 2016 reste une très bonne expérience pour tous les publics. Toujours une version édulcorée et arrangée du livre, mais un bon petit film d’aventure, artistiquement fabuleux.

 

Date de sortie : 13 avril 2016

Durée : 1h 46min

De : Jon Favreau

Avec les voix originales de : Bill Murray, Ben Kingsley, Idris Elba, Scarlett Johansson, Christopher Walken, Lupita Nyong’o

Avec les voix françaises de : Lambert Wilson, Leïla Bekhti, Eddy Mitchell,..

Mowgli (newcomer Neel Sethi) and Bagheera (voice of Ben Kingsley) embark on a captivating journey in “The Jungle Book,” an all-new live-action epic adventure about Mowgli, a man-cub raised in the jungle by a family of wolves, who is forced to abandon the only home he’s ever known. In theaters April 15, 2016. ©2015 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved.

 

2 Comments

  1. 21 avril 2016
    Reply

    Artistiquement Fabuleux pour ma part (rejetons un coup d’œil un Jumanji pour voir les progrès effectué depuis 20ans)
    Mais abominablement plat…

  2. Gustave
    11 mai 2016
    Reply

    Hello,
    Pour ma part, il s’agit là d’un des meilleurs films qui m’a été donné de visionner. Chapeau au réalisateur !
    Ciao

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.