«

»

Jan 31

Test de Loadout

Loadout Logo

Depuis plusieurs années, les jeux Free-to-play (gratuits à transactions payantes) sont passés de cancer du jeu vidéo avec ses transactions payantes qui déséquilibrent un jeu à des bons exemples de réussite comme League of Legends (le phénomène qui attire chaque jour quelques 27 millions de joueurs !), LOL quoi !

Personnellement j’ai toujours été assez contre les F2P (Free-to-play) mais je dois reconnaître que Loadout a fait fléchir ma position. C’est une bonne occasion de tester gratuitement un jeu dans un premier temps, avant de décider (si on le désire seulement) de s’offrir quelques trucs pour avancer dans le jeu ou habiller son personnage.

Loadout (10)

Comme dirait Usul avec son fameux 36 15, il y a deux sortes de F2P, ceux qui sont pay-to-win et les autres. En effet, le premier genre permet de se procurer des avantages sur les autres joueurs en achetant des armes puissantes et autres items. Cela déséquilibre un jeu et fait fuir les joueurs qui ont envie de jouer sans lâcher un kopeck. Heureusement la tendance est en train de s’inverser grandement et de plus en plus de titres font le choix de ne pas faire du pay-to-win. C’est justement le cas de Loadout, dans lequel l’argent ne sert en gros qu’à habiller son personnage.

Loadout (5)

Loadout est un titre loufoque, créé par le studio indépendant Edge of Reality. C’est un TPS (Third Person Shooter) jouable uniquement sur PC pour le moment (rien n’a été annoncé comme autre plateforme). Le jeu se joue exclusivement en ligne, contre des autres joueurs mais on peut aussi jouer contre des bots, ce qui est pratique au début pour éviter de se faire défoncer par des joueurs trop balèzes et monter son XP sans trop de problème. La difficulté des bots n’est pas paramétrable, dommage, même si j’ai l’impression que la difficulté s’adapte au niveau du joueur.

Loadout (17)

Il y a 4 modes de jeux en casual :

– Extraction : Un des joueurs de chaque équipe est choisi aléatoirement pour être le collecteur de blutoniums (sous forme de cristaux disséminés dans le niveau) hautement explosif et doit les amené à des poins de collecte. Chaque joueur voit son collecteur et le collecteur ennemi, donc c’est assez risqué. Dès que le collecteur meurt, un autre joueur de l’équipe prend la relève.

– Jackhammer : mon préféré, le Capture the flag revisité avec un marteau puissant à la place des drapeaux des 2 équipes, qui permet quand on l’a en sa possession de frapper un grand coup et tuer n’importe quel ennemi trop près de soi. Cela change le rapport de force classique dans le CTF et c’est assez fun !

trailerpark night3

– Blitz : de la capture de zone, sauf qu’il n’y a qu’un seul point actif à la fois et par conséquent c’est le carnage  🙂

– Death Snatch : un deathmatch à un détail près, chaque ennemi tué fait tomber une fiole de blutonium et c’est en ramassant cette fiole qu’on gagne vraiment des points et que le kill est confirmé. Si un ennemi ramasse avant vous la fiole de son collègue, le kill est annulé et donc pas de points.

Loadout (15)

Et enfin il y a le mode Annihilation qui est plus complexe, plus pour les joueurs avec un peu d’expérience :

Ce mode regroupe trois autres modes de jeu , à savoir Blitz, Death Snatch et Jackhammer en un seul. Le but est de gagner des points d’une des 3 manières proposées pour affaiblir la base d’en face. Quand c’est fait, il « suffit » de piquer le marteau d’en face et de « charger » sa base pour ensuite donner le coup de grâce à la base d’en face.

C’est génial ! Perso j’adore le Jackhammer et encore plus quand ça mélange du combat de zone. Cela rajoute encore plus de stratégie. Qu’est-ce que c’est fun de piquer le marteau d’en face, d’écraser ses adversaires et de faire exploser la base d’en face !!

Loadout (8)

Rapidement on peut débloquer des accessoires grâces au Blutes, une des monnaies du jeu qui permet grâce aux actions effectuées dans le jeu (et non avec de la vraie monnaie appelée Spacebux) de s’acheter une tourelle défensive, un bouclier et autre grenade guérisseuse !

Graphiquement le jeu est agréable, coloré et cartoon, mais les textures ne sont pas ultra détaillées, contrairement aux modèles bien fichues. Les niveaux sont variés, peu nombreux pour le moment mais qui sont bien conçus pour tous les modes de jeux. L’animation des personnages est d’ailleurs exemplaire avec une palette de grimaces et autres morts marrantes ! Il n’est pas rare de se faire éclater par une roquette et de voir la moitié supérieure de son perso se tordre de douleur en étant coupé en deux, avec les organes qui ressortent.

Loadout (16)

Le jeu est d’ailleurs délicieusement gore, mais dans un esprit loufoque. Des tirs dans le bras ou la jambe feront un membre en lambeaux qui saigne à gros bouillon avec l’os apparent. Une roquette dans le ventre et on pourra voir à travers son personnage !

Loadout (20)

Le trailer du jeu résume parfaitement cet esprit et est très réussi et marrant :

 

Une des spécificités du jeu se situe dans son armement ultra personnalisable avec des milliards de possibilités de configuration. On créé son arme avec 4 grandes catégories ( Rifle, Rocket, Laser beam et Pulse), on la nomme comme on veut (les joueurs qui vous tuent peuvent voir le nom de votre arme et la piquer sur votre cadavre, le temps d’une vie). Ensuite on peut personnaliser plusieurs paramètres en dépensant des Blutes (gagnés en combat), qui vont par exemple améliorer les dégâts mais baisser la précision, augmenter le temps de rechargement ou au contraire le baisser et augmenter la cadence de tir. A ce sujet, je trouve les armes de base très bien équilibrées et contrairement à un BF4 où vous commencer avec des armes de merde, les 4 types d’armes sont efficaces dès le début. On crée juste l’arme proche de son style de jeu.

Loadout armes

La bonne idée du jeu est de permettre d’utiliser 2 types d’armes dans son arsenal, ce qui crée un gameplay plus riche. En effet j’utilise la Rocket pour toucher un adversaire et je switche immédiatement avec le Pulse ou le Laser pour finir les ennemis. La seconde bonne idée qui en découle provient des Loadouts, sorte de préconfiguration du personnage, de ses 2 armes et de son équipement (grenade par défaut puis tourelle ou bouclier). Dès qu’on meurt, on peut respawner dans 2 secondes ou changer de loadout, ce qui permet d’adopter un stratégie différente. Par exemple si l’endroit est exigu, un Rifle avec canon court qui n’est pas précis mais meurtrier au corps à corps ou bien une lunette sniper pour les plus grands espaces. Il existe des armes et tourelles pour soigner ses coéquipiers. A la différence d’un Team Fortress (devenu d’ailleur F2P), on ne choisit pas une classe mais les loadouts permettent de changer son style de jeu. Evidemment c’est un F2P et seulement 2 slots loadouts sont dispos au début, un 3ème se débloque au niveau 20 et plein d’autres peuvent être achetés avec des Spacebux. Encore une fois ce n’est pas obligatoire, je me débrouille bien avec 2 loadouts différents mais c’est un plus.

Loadout (1)

La personnalisation de son personnage se fait d’abord par le choix de 3 modèles (pour le moment) mais qui ont des gueules excellentes. Le black baraqué et le rambo ainsi que la grosse assez vulgaire. Les vêtements ne sont pas donnés je trouve mais sont cools. Mon perso arbore par exemple un string America, avec une ceinture de bière, des lunettes d’aviateurs, sacré touche ! Pour parfaire cette customisation, on peut acheter des taunts, des moqueries et danses qui permettent de narguer l’adversaire mais aussi de capturer une zone plus vite (en prenant le risque de se faire buter). Certaines sont très fun, comme Gangnam Style, du Twerk ou encore du Michael Jackson et même la fameuse Carlton Dance ! ^^

Loadout (9)

Pour terminer sur le côté F2P, l’argent peut servir aussi à débloquer des jours de double XP/ double Blutes, ce qui fait monter les niveaux plus vite (mais ça ne déséquilibre pas les matchs) Enfin petit détail, le menu est mal traduit en Français, j’ai préféré le mettre sur Anglais.

Au final, je kiffe vraiment ce Loadout, j’ai hâte d’y jouer avec des potes et de se la jouer stratégie, avec un qui soigne pendant qu’un second twerk sur le cadavre d’un ennemi et qu’un autre éclate la tronche des adversaires au marteau. Loadout est un jeu fun, simple d’accès et surtout différent des autres jeux du genre. C’est un TPS qui louche vers le FPS nerveux et pas prise de tête. Fan de réalisme s’abstenir, Loadout c’est du fun en barre.

Cerise sur le gâteau : il est gratuit et il n’y a pas de déséquilibre causé par l’argent. Une autre bonne raison d’essayer.

Loadout sort le 31 janvier 2014 exclusivement sur PC.

Loadout (2)

 

Loadout (4)

Charmant 🙂2014-02-02_00006

(2 commentaires)

1 ping

  1. Astuces jeux Facebook

    Jeu exellent avec des graphismes splendide, le jeu n’est pas Pay 2 WIn et le gameplay juste exellent. Le gore peut etre désactiver , la nudité aussi et meme le language grossier ce qui laisse pas juste une énorme personnalisation des armes et du personnage mais aussi une énorme possibilité de personnalisation du jeu en lui même et en plus les modes de jeu sont exellent surtout le annihilation. Un grand BRAVO.

  2. florent legrand

    Le jeu a l’air hilarant, je pense que je vais l’essayer bientôt :). En passant, tu aimes les jeux de réflexion aussi ? Si oui, je te conseille InKazee Deluxe : https://apps.facebook.com/inkazeedeluxe/ .

  1. Mes impressions des jeux de la Gamescom 2014 vol 3 » LegolasGamer

    […] c’est coloré et loufoque, un peu comme un Loadout chez les Orcs. Il n’y a pas de ralentissement et les textures sont fines (PC of course […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.