Ma console mal aimée ou le choix d’un gamer

Parfois dans la vie d’un gamer, il faut faire des choix et ils sont importants ! En effet il faut choisir d’acheter telle console ou telle autre. (Sauf quand vous êtes dans ces cas : riche/ a des parents bourgeois/Je mange des pâtes à tous les repas/ Je vends mon corps/C’est ma grande passion- rayer les mentions inutiles) Vous allez voir que j’ai fait des choix qui n’ont pas toujours été ceux du grand public !

Le choix a commencé pour beaucoup avec le match Sega/Nintendo : Master System ou Nes ? Puis Super Nes ou Megadrive ? Quel choix difficile tant il y avait des bons jeux sur les deux machines. J’ai choisi la Super Nes et je jouais à la Megadrive chez des amis, bon compromis 🙂 Un choix que je n’ai pas regretté tant la Super Nes était une….super console ! (je ne vais pas revenir dans cet article sur pourquoi elle était top, il y avait tellement de bons jeux) Elle fête d’ailleurs ses 20 ans cette année !

Silence Saturn

Le choix a été ensuite plutôt différent quand il a fallu choisir entre la PlayStation et la Saturn. Je suis un fils de pub, la première née de Sony m’avait tapé dans l’oeil notamment grâce aux pub du CAP, le Comité Anti-Playstation. A Noël c’était décidé, avec mes frangins ont voulaient la Play (On était trop vieux pour croire au père noël mais il fallait quand même attendre le 25 pour avoir ses cadeaux. Soit dit en passant, quelques années plus tôt, c’est en découvrant dans mon grenier la Super Nes commandée au père noël que j’ai arrêté d’y croire ^^)
Hélas tout ne s’est pas déroulé comme prévu, avec mes parents on s’y est pris assez tard et du coup dans le coin les PlayStation étaient sold-out (du moins c’est ce que le vendeur nous a fait croire) et du coup on s’est laissé tenté par l’achat d’une Saturn. Bien des années plus tard, je n’ai jamais regretté cette décision car les jeux du début étaient tellement mieux : Sega Rally (que j’avais saigné en arcade était tellement plus intéressant que Ridge Racer 1er du nom), Sega Wordwide Soccer (un jeu en 3D excellent pour l’époque -à des années lumières d’un vieillissant ISS 2D- grâce auquel j’ai appris à faire une roulette au foot ) et bien sûr Virtua Fighter 2 (qui pour ma part surclasse toujours Tekken) et Nights Into Dreams !
Bref, tout allait bien jusqu’au jour où les développeurs ont abandonné la console et sont tous allés chez Sony car la console était plus facile à développer. Bam, une console maudite, la prochaine fois j’espère que ça ne se terminera pas pareil.

Sixty-four

Nintendo se lance dans la seule vraie console 64-bit (oui désolé Jaguar mais tu es morte-née pour moi), bonjour les merveilleux Mario 64, Banjo-Kazooie, Mario Kart 64, Conker : Bad Fur Day Goldeneye et Perfect Dark (4 hits sur les 6 sont de Rareware, de l’époque où ils étaient bons et pas chez Microsoft) et j’en passe ! Hélas Nintendo avait fait le choix du format cartouche et donc les jeux étaient plus chers que sur CD et on avait pas de place pour des cinématiques, des voix et des musiques de qualité. Elle fut néanmoins un succès commercial, même si les chiffres de ventes étaient largement inférieurs à ceux de la PS1. Encore une fois, je ne regrette absolument pas d’avoir eu cette console, ne serait-ce que pour les 6 jeux cités plus haut et il y en a tellement d’autres ! Une console pas maudite mais diminuée.
Entre temps mon petit frère a eu une PS1 et j’ai pu me faire les grand jeux de cette console 🙂

Chêne-mou

Quand Sega a lancé la Dreamcast, je n’ai pas hésité une seconde malgré le semi-échec de la Saturn. L’idée de me retrouver avec les grands hits d’arcade avec une qualité visuelle hallucinante pour l’époque semblait suffire à oublier les problèmes du passé. Pendant quelques années j’ai adoré jouer avec des jeux tels que Crazy Taxi, Sonic Adventures, Rival Schools 2, Resident Evil Code veronica et bien sûr Shenmue 1&2 (ce jeu m’a tellement marqué, comme beaucoup de fan j’espère un remake HD qui ferait venir un 3ème épisode, conclusion tant attendue de la saga). Hélas encore, Sega était en difficulté financière à cause de l’échec de la Saturn et n’a pas eu les reins assez solide pour la markéter correctement, ce qui a fait qu’une bonne partie du grand public n’en a pas vraiment entendu parler. Rebelote, les studios de dev quittent le navire et Sega arrête même de sortir des nouvelles consoles pour se concentrer sur le développement multi-plateforme (Du Sonic chez Nintendo, ça ne choque personne maintenant mais à l’époque c’était impensable 🙂

Du coup l’année d’après la PS2 est sortie et mon petit frère l’a eu à noël. Je ne l’ai pas choisi celle-là mais elle a eu de très bons jeux également. C’est d’ailleurs impressionnant de voir qu’elle se vend encore bien malgré son âge.

Game quioube

Cette génération de console a été la première sans Sega mais avec l’arrivée de Microsoft. J’ai eu le choix entre la Xbox et le Gamecube (ayant déjà la PS2, faut suivre les lecteurs ! ^^).
N’ayant pas trop confiance en Mister PC pour faire une console et surtout ayant vraiment apprécié toutes les consoles Nintendo à ce jour, j’ai été emballé par la GameCube. Elle était plus puissante qu’une PS2 mais moins qu’une Xbox. J’ai joué à la Xbox chez des amis, Halo reste pour moi LE titre phare et incontournable de cette console.
Le Gamecube a eu de très bons jeux : F-Zero GX, un des meilleurs de la série, Rogue Squadron 2 à la sortie de la console était top, Luigi’s mansion était frais et Mario Sunshine (pour moi une petite déception à la fois graphique et au niveau du gameplay mais un bon jeu malgré tout) mais aussi Zelda : Twilight Princess (personnellement j’ai préféré faire l’aventure sur Wii).
Hop transition avec le fait que le GC a été tué par sa remplaçante la Wii qui permettait de jouer aux jeux GC ainsi que de brancher ses manettes. Encore une fois je n’ai pas regretté mais la console n’a pas eu un énorme succès ni une longévité impressionnante.

Ouiii ou non

La génération suivante voit s’affronter la Wii, la PS3 et la Xbox 360. Naturellement la nouvelle façon de jouer m’a attiré et j’ai choisi la Wii ! Pendant plusieurs mois, j’étais content de mon achat, mais je sentais que la manette pouvait mieux faire, au contraire de la console qui affichait des graphismes vraiment décevants et pas HD. Malgré de très bons jeux (comme les 2 Zelda, mais aussi les 2 Mario Galaxy et Metroid Prime 3), la console a été utilisée par les studios pour pondre des sombres merdes qui ont dégoûtés plus d’un joueur. De plus l’orientation très casual a certes fait vendre plein de consoles mais elles prennent toutes la poussière depuis un bail. Encore une console maudite ou c’est moi qui suis maudit ? 🙂

J’ai donc dû faire un autre choix bien difficile : Xbox 360 ou PS3 ? Mon choix s’est tourné vers la PS3 qui proposait d’un jeu en ligne gratuit (j’ai pas le temps de jouer en ligne, pas envie de payer pour ça même si le Xbox live est plus fiable), d’exclusivité qui me parlait plus (Uncharted, LittleBigPlanet que j’ai eu avec la console, mais aussi Infamous) et d’une manette qui personnellement me plait plus. Un choix qui est moins risqué que par le passé tant les bons jeux sont nombreux sur ces 2 consoles. Fin de la malédiction ? ^^

Next new gen

La nouvelle génération de console arrive en fin d’année, la Wii U ouvrira le bal le 30 novembre en France mais là elle sera pour le moment toute seule donc le choix sera de la prendre ou d’attendre une éventuelle PS4 et Xbox 720. Perso je suis assez emballé et je l’ai déjà pré-commandé ! En espérant que je ne regretterai pas mon choix (dans le pire je prends une autre next gen ^^)

Je ne parle dans cet article que des consoles de salon, mais le principe du choix de la console reste le même. En espérant que la PS Vita, ma dernière console qui me plaît beaucoup, ne va pas connaître le même sort funeste que les consoles sus-citées !!

Quoi qu’il se soit passé, je n’ai jamais regretté avoir choisi ces consoles !

Pour terminer je vous propose une image qui montre la timeline des consoles :
Video Game Timeline

Source : Online Education

 

8 Comments

  1. Davidson
    8 octobre 2012
    Reply

    Je pense que dès que tu achètes une console, elle devient maudite. Il ne faut donc pas acheter la Wii U 😉

  2. 10 octobre 2012
    Reply

    Je me retrouve vachement dans cet article. En fait à part la Saturne, j’ai eu les même convictions d’achat que toi. Et pour les next-gen, j’aimerai bien craquer mais elle coûte chère cette petite Wii U.

  3. Lou
    13 octobre 2012
    Reply

    T’es quand même un gros bourge pour avoir pu avoir autant de consoles par papa maman….

    Moi j’ai tout juste eu la Super Nes quand j’étais enfant : j’avais 5 jeux dessus (un mario avec un clavier et une souris, Starfox, Pacman, Donkey Kong 2 et Tintin au Tibet, c’est tout !) et c’est mon oncle qui nous l’avait offert.
    Ensuite mon frère s’était fait prêter la Nintendo 64, donc j’avais joué à Mario Kart dessus, c’est tout.

    Et quand la PS2 est sortie, et que la PSOne est sortie à moindre coût, mon père m’avait acheté la PSone : j’avais tout juste 3 ou 4 jeux dessus (Rainbow Six, Tony Hawk Pro skater III et 1 ou 2 autres qui m’échappent). Mais cette console était complètement nulle par rapport à la PS2 : pour moi à l’époque, c’était comme m’acheter une PS2 alors que la PS3 est sortie.

    Et c’est tout : on ne m’a pas acheté d’autres console : le prix étant exorbitant, mon père n’allait pas en acheter une par an pour chacun de mes frères et soeurs… Du coup, je me suis débrouilée autrement : j’ai appelé Skyrock (appel gratuit) pour participer à une animation en direct, et j’ai gagné la Game Cube édition collector avec Resident Evil (je sais plus le combientième).

    Donc j’ai pu profiter de cette console avec Resident Evil, c’est tout.

    Et là, maintenant, j’ai 21 ans, mon père est mort il y a 2 ans, et je me suis payé durement la PS3 il y a 8 mois (250 euros) sur laquelle je m’autorise une jolie ludothèque avec une quinzaine de jeux de qualité que j’achète d’occasion.

    Bref, tes parents sont des bourges, tu es un petit bourge qui se fait grassement offrir ses consoles par papa-maman : « une pour le petit frère », « une pour le grand frère »… Je me permet donc de critiquer vivement ton introduction où tu sous-entends que tu n’es pas « privilégié » alors que tu as eu entre les mains à peu près tous les exemplaires possibles de consoles depuis 20 ans.

    En conclusion, change de titre : « La bourgeoisie du jeux-vidéo » me paraissant nettement plus adapté.

    • 13 octobre 2012
      Reply

      Bonjour,
      je dis qu’il faut faire des choix quand on est gamer car comme mes parents ne sont pas des bourges, on devait choisir entre telle ou telle console et pas les avoir toutes. Je n’ai pas précisé mais les consoles et jeux ont été depuis qu’on a 12 ans les « seuls » cadeaux qu’on a eu, avec mon frère jumeau et mon petit frère pour Noël. 3 garçons, un cadeau ça va ! (même si c’est 200€ pour 3 je trouve pas ça bourge)
      Le but de cet article est de parler des choix qui peuvent paraître maudits mais qu’on ne regrette pas.

      • Sykli
        13 octobre 2012
        Reply

        WTF ? J’ai envie de dire et alors, la question n’est pas celle des moyens des concession faite pour les obtenir… La question est que ce mec est un chat noir, j’crois que je vais pas prendre la Wii U du coup

    • 13 octobre 2012
      Reply

      En tout cas, on constate que tu es un rageux. Tu ne te retrouve pas dans cet écrit et alors ? Il est basé sur des faits qu’a vécu @Legolas (sinon c’est une fiction), il nous en fait part et si tu le juges pour ça, je me dis qu’il te manque un brin de recule sur ta situation. On est tous différents et tu n’es peut être pas le nombril du monde.

  4. coco74
    6 novembre 2012
    Reply

    Moi j’ai un pc avec une carte graphique très décevante, mais aujourd’hui, a part la wii, les jeux sur ps3 et xbox sont pour la plupart les mêmes sauf les exclusivités…

  5. 15 septembre 2013
    Reply

    Très bon article emprunt de nostalgie et de souvenirs remplacés dans le contexte de l’époque
    j’adore 😉

    N’hésite pas à visiter mon Blog spécialisé dans ce genre d’articles 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.