J’ai testé le Dolby Cinema : l’expérience ultime ?

Récemment j’ai été invité à l’inauguration du premier Dolby Cinéma en région parisienne. Il se situe à Massy Palaiseau, juste à 200m de la gare. C’est un Cinéma Gaumont Pathé flambant neuf. J’ai eu l’occasion de voir Thor : Ragnarok et plus récemment le dernier Star Wars : les derniers jedi. 2 films qui en mettent plein la vue et plein les oreilles, une matière première de qualité pour une expérience hors du commun.

Vous connaissez tous la marque Dolby, spécialiste du son mais connaissez-vous ses dernières innovations ? Depuis quelques années, le top du son en salle de ciné, c’est le Dolby Atmos. Un mauvais résumé dirait qu’ils ont juste rajouté des enceintes au plafond. Mais en vrai c’est plus précis que ça, le format Dolby Atmos propose un son 3D. Cette expression est devenue galvaudée à cause d’utilisations abusives (je ne parle même pas de la 4D !) mais en réalité cela ajoute une dimension verticale au son. Avant le son venait de devant ou derrière. En ajoutant des haut-parleurs presque partout, Dolby Atmos spacialise le son. Un exemple : Lors d’un passage de X-Wing au-dessus de nos têtes, dans une salle classique, le son venait de l’avant puis s’entendait à l’arrière. Avec Dolby Atmos, le son du même X-Wing se déplace en 3D dans la salle et suit les mouvements du vaisseau à l’écran. C’est hyper immersif et c’est l’expérience sonore la plus optimale à ce jour. Mais ce n’est pas une exclusivité Dolby Cinema, cela existe dans de plus en plus de salles en France. Le Dolby Cinema c’est la combinaison de 3 éléments : Dolby Atmos pour le son, Dolby Vision pour l’image et une salle hyper confortable avec des larges sièges en simili cuir confortables !

Dolby Vision est une nouveauté qui, sans mauvais jeu de mot, vaut le coup d’œil !

Pour expliquer l’intérêt de cette technologie, un peu de technique s’impose. Je vais essayer d’expliquer ça le plus simplement possible. Les normes d’images actuelles (y compris le Blu-ray) tiennent compte de limitations techniques dues aux vieux écrans cathodiques, en terme de plage dynamique (l’étendue mesurée entre sa partie la plus claire et sa partie la plus sombre), palette colorimétrique (gamut) et aussi fréquence d’affichage ! Heureusement depuis l’avènement du HDR (High Dynamic Range), la plage dynamique est étendue, pour être plus proche de ce que voit l’œil humain. L’image est vraiment contrastée et plus lisible, on distingue bien les zones sombres ainsi que les zones claires. Cela donne plus de nuances dans les noirs et les blancs, ainsi que des couleurs bien plus riches et plus subtiles. Dolby Vision est une technologie propriétaire qui va plus loin que le “standard” HDR 10. Avant chaque séance, une démo est lancée qui fait son petit effet (comme à l’époque du THX pour ceux qui ont connu), avec un passage utile pour se rendre compte du contraste impressionnant : L’image représente du noir, mais comme dans une salle classique et tout d’un coup ils affichent un vrai noir, bluffant de contraste.

La technologie pour la projection est la fameuse projection laser ! Deux projecteurs laser RGB 4K (4 096 x 2 160 px) pour la 3D. La qualité d’image est vraiment bluffante, mais la luminosité n’est pas en reste, grâce aux 2 projecteurs combinés, on double la luminosité ! Très utile pour les films 3D ! Un des points forts des technologies Dolby, c’est que tout est maîtrisé, de la production de contenu à la diffusion en salle en passant par la norme de projection.

Dernier point du triptyque parfait : la salle Dolby Cinema, avec des fauteuils larges et très confortables ! Le gros point faible des cinémas est souvent le confort, surtout la place pour allonger ses jambes qui est parfois très réduite voire inexistante. (coucou le grand Rex avec son balcon !) Perso j’ai des grandes jambes et je déteste la moitié des salles parisiennes à cause de ça. Au Pathé de Massy Palaiseau, la salle Dolby Cinema propose des fauteuils en simili cuir larges et très confortables, avec la possibilité d’incliner le dossier mais aussi de surélever les jambes pour avoir la position parfaite. Grâce à un interrupteur on incline ou relève à l’envie son siège. Le top c’est que même avec ça, les autres personnes peuvent passer entre les fauteuils, personne n’est gêné si le siège de devant est totalement incliné ! L’assise est de 68,5 centimètres de large et chaque rangée est espacée de 2 mètres. Le confort total, sans aucun point noir. Petit détail: une tablette rabattable avec porte gobelet est disponible sur chaque siège. C’est assez accessoire et surtout c’est un des rares éléments de la salle qui réfléchit la lumière et peut légèrement gêner.

Ce que j’apprécie justement dans cette salle, c’est que c’est épuré, sans distraction visuelle. Les côtés sont noirs et à part 2 rayons de lumières bleus, tout est fait pour ne pas refléter la lumière. Les (nombreuses) enceintes sont dissimulées.


Vous l’aurez compris, c’est ce que j’appelle l’expérience ultime. Et là vous allez me dire : « ça coûte combien ? Bonbon j’imagine ! ». En fait c’est le prix d’une place plein tarif que je trouve cher sur Paris ! Le prix du supplément entre une salle « normale » et la salle Dolby Cinema est de 4€. Franchement ça les vaut ! Après bien sûr si vous ajoutez la 3D (2€ pour Dolby Cinema, les lunettes spécifiques sont prêtées) + la place plein tarif à 12,2€ de base, ça fait grimper la note !

Il reste que Massy c’est visiblement assez loin pour un parisien (mais ça se fait, j’ai pris 2 fois le RER à Denfert, franchement ça passe) et j’espère que d’autres salles vont ouvrir en plus de celles de Lyon Vaise et Rouen déjà ouvertes. Une installation en plein Paris serait idéal !!

 

En conclusion, la combinaison du confort matériel, visuel et sonore fait du Dolby Cinema une expérience ultime. Avec un son et une image à la pointe de la technologie, le Dolby Cinema m’a bluffé ! A essayer ! 

 

2 Comments

  1. 6 janvier 2018
    Reply

    Oh la belle review que voila !
    Perso j’ai déjà testé le 4DX qui m’a profondément convaincu et qui limite transcende un film un peu moyen
    Mais le rajout du Atmos et surtout une qualité HDR Dolby Vision Version me tente vraiment pas mal
    Surtout que le prix n’est pas du tout abusé comme tu le soulignes

    • 30 janvier 2018
      Reply

      Le 4DX c’est marrant ça me tente pas, j’aime pas me faire secouer comme un prunier ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.