[Ciné] Critique : Sully

affiche-sully-clint-eastwood-tom-hanks-3

Une histoire vraie. Une de plus pour le géant Clint Eastwood. Loin de la grande claque American Sniper, Sully se concentre sur l’histoire plus médiatique et en apparence plus simple du commandant de bord Chesley Sullenberger, alias Sully, lors de l’amerrissage du vol 1549 dans l’Hudson en 2009. Une histoire ultra-médiatisée à l’époque, mais dont la face sombre à savoir l’enquête qui le suivi est presque inconnue. Une réussite de plus pour le réalisateur ? Sur le papier le sujet parait un peu mince pour un film, mais qui sait.

Le 15 janvier 2009, le monde a assisté au “miracle sur l’Hudson” accompli par le commandant “Sully” Sullenberger : en effet, celui-ci a réussi à poser son appareil sur les eaux glacées du fleuve Hudson, sauvant ainsi la vie des 155 passagers à bord. Cependant, alors que Sully était salué par l’opinion publique et les médias pour son exploit inédit dans l’histoire de l’aviation, une enquête a été ouverte, menaçant de détruire sa réputation et sa carrière.

sully-clint-eastwood-tom-hanks-4

Bon film, Sully l’est incontestablement, mais je ne pourrais pas dire qu’on le regarde avec plaisir tant l’exercice parait éloigné, par exemple, du génial Américan Sniper, qui sans être plus complexe déroulait une virtuosité (le sujet s’y prêtait sans doute plus) sombre et dérangeante, là où Sully suit la logique d’héroïsation de ses personnages sans jamais vraiment les égratigner. Sully est ainsi plus un film hommage à une personne qui le mérite, mais qui se retrouve dans une production bien sage et classique. Peu de surprise ou d’envolées en dehors des scènes Money Shot.

Reste que la/les scènes décrivant l’accident en lui-même valent le détour, magistralement mise en scène et sans exagération autre que les histoires d’hommes et de femmes, très bien documentées, sans doute un brin romancées. Dans cette optique, Eastwood n’a rien perdu de sa capacité à rentrer la tête des gens, à nous faire ressentir les émotions de ses personnages, à toujours les humaniser même lorsqu’il les porte en héros.

sully-clint-eastwood-tom-hanks-5

Comme toujours, Tom Hanks assure avec brio l’exercice, dans un Sully sur le fil, acclamé par le public mais presque brisé en privé. Même constat pour Aaron Eckhart en copilote (acteur trop peu exploité à mon humble avis).

Bref, Sully n’est clairement pas un énième film catastrophe tant Clint Eastwood possède une patte qui lui est propre, de même qu’il sait toujours s’extraire de l’apparente simplicité de ses sujets. En cela le film vaut le coup d’œil et un grand écran pour en profiter, il n’est simplement pas son meilleur car presque classique, vu sa filmographie il n’y a rien d’honteux.

 

Date de sortie : 30 novembre 2016

Durée : 1h 36min

De : Clint Eastwood

 

sully-clint-eastwood-tom-hanks-2 sully-clint-eastwood-tom-hanks-1

 

 

Pin It

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.