«

»

Avr 09

[Découverte musicale] Daffysam : City Hunter

Damien alias Daffysam est un artiste de hip-hop originaire de Marseille. Il a sorti le 27 mars son premier EP intitulé City hunter, qui est composé de 9 titres dont 3 remixes.
(Pour ceux qui le demandent, un EP est un format musical qui est trop long pour être qualifié de simple single mais trop court pour être qualifié d’album, dixit Wikipedia)
L’univers de Daffysam est inspiré des années 80/90 (City Hunter c’est Nicky Larson en version originale) mais aussi contemporain (jeux vidéo, mangas..)
Je trouve que c’est ça qui fait son originalité, musicalement il se démarque des autres rappeurs.
Daffysam est auteur et interprète, il compose également une grande partie de ses musiques et réalise ses clips vidéo. (et il a déjà animé un Bargaming)
L’EP est spécial car articulé autour de 3 titres qui correspondent à 3 villes ( et 3 remixes ^^) C’est une trilogie dont les titres portent les noms de villes emblématiques : New York, Tokyo et Paris.
L’Ep contient également 3 clips vidéos.
Au niveau du son, j’apprécie particulièrement les références à New York, Tokyo et Paris dans les 3 morceaux. J’ai une préférence pour City Hunter Tokyo.
Au niveau du flow, sans égaler le talent d’un Maître Gims (mais qui le peut ?), Daffysam est habile pour manier les mots sans faire du wesh wesh gros représente nique la téci (une caricature, quoique ^^)
Dans quelques mois sortira un second EP nommé KID CHAMELEON.

Je vous invite à écouter son premier EP ci-dessous, qui est disponible en téléchargement légal dans toutes les bonnes crémeries numériques (iTunes, Google Play, Amazon et autres)

CITY HUNTER EP by DAFFYSAM

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.