«

»

Juin 22

[Ciné] Critique : Man Of Steel

Man Of Steel

Man Of Steel ! Enième film et premier reboot de la franchise à succès superman, dont il faut déplorer la qualité plus qu’inégale de l’essentiel de ses épisodes. Au premier «vrai » film et chef-d’œuvre de 1978 se succédèrent des épisodes de plus en plus mauvais, ridiculisant au passage L’acteur phare Christopher Reeve. Après la fausse renaissance de 2006, au scénario et à la réalisation bancales, enfin un vrai redémarrage avec Man Of Steel ?

MAN OF STEEL

Premier point, le film se rapproche sensiblement du premier épisode de 1978 en remontant à la racine, de l’origine de Superman à son ascension. L’histoire suit les grandes lignes du Comics en y apportant une touche plus profonde et psychologique, également bien plus sombre, largement dans l’air du temps. Le rapport au père, par exemple, est particulièrement travaillé et touchant. On reconnaîtra sans peine cette marque pour bien d’autres franchises, Batman et Spiderman en tête.

Justement très réussie, cette approche nous fait espérer le meilleur. La genèse sur Krypton, la sorte de quête intérieure parsemée de flashback, la souffrance du personnage sans tomber dans le dolorisme. Le rythme est bon et les acteurs convaincants, le tout jouant avec ce qu’il faut de symbolisme pour éventuellement y déceler plusieurs lectures. La première moitié passe ainsi sans réel reproche.

Man Of Steel affiche

A partir de là, le film va crescendo voire s’emballe, et c’est là son principal défaut. Si la force d’un film est souvent une affaire de contraste, calme/violence par exemple, Man Of Steel en fait trop dans un sens dès l’heure et demie, paraissant toujours courir derrière un besoin d’action. Celle-ci est légitime dans un Superman, mais Zack Snyder la pose comme il l’avait fait dans Sucker Punch, sans contrôle.

Le film est alors systématiquement magnifique mais perd de sa personnalité, l’approche esthétique du réalisateur permet au moins de le laisser au-dessus du blockbuster standard, en bon film, là où un peu de modération lui assurait une place parmi les grands. Man Of Steel se regarde sans peine et s’apprécie parfois. Il devient même, par la force des choses, le meilleur épisode depuis le tout premier, voire le meilleur tout court.

Merci à Guifou pour cette critique ! 

Man Of Steel - Russell Crowe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.