«

»

Avr 16

[Ciné] Critique : The Grandmaster

Wong Kar-Wai est connu du grand public pour InThe Mood For Love, film qui lui a valu une palme d’or à Cannes. Voici sa version de la vie d’Ip Man, maître Kung-Fu et mentor de Bruce Lee ! 

The_Grandmaster

Synopsis

Chine, 1936. Ip Man, maître légendaire de Wing Chun (un des divers styles de kung-fu) et futur mentor de Bruce Lee, mène une vie prospère à Foshan où il partage son temps entre sa famille et les arts-martiaux. C’est à ce moment que le Grand maître Baosen, à la tête de l’Ordre des Arts Martiaux Chinois, cherche son successeur. Pour sa cérémonie d’adieux, il se rend à Foshan, avec sa fille Gong Er, elle-même maître du style Ba Gua et la seule à connaître la figure mortelle des 64 mains. Lors de cette cérémonie, Ip Man affronte les grand maîtres du Sud et fait alors la connaissance de Gong Er en qui il trouve son égal. Très vite l’admiration laisse place au désir et dévoile une histoire d’amour impossible. Peu de temps après, le Grand maître Baosen est assassiné par l’un de ses disciples, puis, entre 1937 et 1945, l’occupation japonaise plonge le pays dans le chaos. Divisions et complots naissent alors au sein des différentes écoles d’arts martiaux, poussant Ip Man et Gong Er à prendre des décisions qui changeront leur vie à jamais…

pluie

Esthétiquement le film est très réussi, il magnifie les combats avec style, en usant de jolis ralentis (parfois trop mais c’est inhérent à ce genre de film) et de plans visuellement intéressants alliés à de gracieuses chorégraphies. La moindre petite savate qui se déplace sous la pluie battante est filmée avec poésie et style !
Ce film est un hommage au Kung-Fu, aux hommes et aux femmes qui le font vivre, aux traditions et techniques ancestrales. Chaque style de Kung-Fu est montré avec précision et même magnifié.

Zhang Ziyi

Mais hélas le rythme est trop lent, parfois il ne se passe rien avec une belle musique, 2h c’est assez long et les non-amateurs d’arts martiaux passeront leur chemin. Un film à réserver aux amateur du cinéaste et aux kung-fu fans. Bien sûr il n’y a pas que des combats, un des autres intérêts du film est la philosophie du Kung Fu, avec l’honneur et ses valeurs.

WOng Kar-Wai

Les comédiens sont bons, j’apprécie particulièrement le jeu tout en retenue (sauf pour les coups ^^ ) de Tony Leung et Zhang Ziyi.

The Grandmaster sort le 17 avril 2013 en France. Je l’ai vu en VO sous-titrée, ce qui est très bien pour l’immersion dans le monde du Kung-Fu !

Ip man

 Voici la bande-annonce :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.