«

»

Oct 29

Test du casque audio Asus ROG Vulcan Pro

Il y a plus d’un mois, LDLC m’a proposé de tester le nouveau casque gamer à réduction active du bruit d’Asus ROG. J’ai bien sûr dit oui car j’ai un bon PC avec Battlefield 3 (entre autres) et donc c’est un excellent test pour un casque avec micro !

ROG (Republic Of Gamers) est la marque d’Asus qui spécialise ses produits aux joueurs et possède dans sa gamme 2 casques : Le Vulcan ANC (modèle à moins de 100 € qui embarque aussi la technologie active de réduction du bruit) et le Vulcan Pro qui reprend le même design et les mêmes fonctionnalités mais dispose d’une carte son externe sur port USB « ROG Spitfire ». L’intérêt de cette carte est double : un traitement audio numérique sans installation logicielle et un casque qui peut fonctionner sur un PC non équipé d’une carte son !

 

Niveau son, sans atteindre la qualité des meilleurs du marché, je le trouve très correct, encore plus en jeu qu’en musique. Sur le petit boitier qui fait office de carte son, on peut activer 3 options sonores : FPS (comme son nom l’indique, une modification de l’equalizer pour un son adapté aux FPS), un mode surround 7.1 (qui est assez raté) et un amplificateur de son. La réduction du bruit active marche bien, ce qui est un bon point pour un casque de cette gamme de prix. Cela permet de jouer dans des endroits bruyants comme une LAN party ou autre car ça filtre 85% des bruits extérieurs, notamment les bruits à basses fréquences comme les ventilateurs. Techniquement, les basses dominent trop les mediums, c’est le seul point faible niveau sonore mais on est sur un prix en dessous de 130€, ce qui en fait un bon rapport qualité-prix.

Niveau design il a un certain charme avec des plastiques de qualité et des zones rouges laquées de bonne facture. Il a un poids raisonnable (326g) et se démarque de la concurrence avec un confort remarquable. Les coussinets sont hyper moelleux et agréables. Le tout m’a l’air très solide. Petit détail dérangeant : le casque a tendance à tenir chaud quand la température grimpe. Je l’ai testé à plusieurs périodes bien différentes niveau température (le tout dans le même mois d’octobre, ya plus de saison comme disent les vieux !) et le ressenti est très différent.

Le casque est pliable, il rentre dans son petit boitier semi rigide. Le micro et le fil se détachent, très important si on marche sur le fil, ça évite de casser le casque. La finition est bonne et Asus ROG a même pensé à des petits détails bienvenus comme un range-fil et une cale intégrée au fil pour insérer le jack du micro si l’on ne l’utilise pas.

En jeu, il prend toute sa dimension et dans un BF3, ça dépote ! On entend bien les son qui viennent de l’arrière (sans aller jusqu’au 7.1) et les bruitages sont fidèlement reproduit. Le micro est de bonne facture et mes coéquipiers m’entendaient bien. Du tout bon de ce coté.

En conclusion, le Asus ROG Vulcan Pro est un bon casque doté d’un rapport qualité-prix étonnant car possédant un système de réduction active du bruit et une bonne finition.

 

Les Plus :

+ Le Rapport qualité-prix

+ Bonne finition des plastiques, coussinets très agréables

+ Micro et fil détachables

+ Carte son intégrée dans le mini boitier

+ Fils tressés de qualité.

 

Les Moins :

– Basses un poil trop présentes

– Mode surround inutile

– Dans un environnement chaud, le casque donne vraiment chaud alors qu’il est correct sinon.

 

Merci à LDLC pour le prêt du matériel !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 ping

  1. Test du casque audio Asus ROG Vulcan Pro | Tests high-tech | Scoop.it

    […] Test du casque audio Asus ROG Vulcan Pro From legolasgamer.com – Today, 10:57 AM […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.