«

»

Mar 15

Test de WipEout 2048 sur PS Vita

Voici le premier test d’un jeu PS Vita sur le blog ! J’ai la console depuis sa sortie en France (le 22 février) et je vous donnerai mes impressions plus tard après une bonne période d’utilisation, pour éviter l’effet mode-waouh-c’est-trop-frais.

WipEout fait partie des séries phares de Sony et accompagne rituellement la plupart des consoles PlayStation à leur sortie. WipEout 2048 ne déroge pas à la règle pour la petite dernière de Sony. La série est apparu en 1995 sur la première PlayStation toute rectangulaire et grise de l’époque ^^ Le jeu lui était novateur et stylé, dans un autre genre qu’un F-Zéro.

Les circuits sont bien modélisés

WipEout est un jeu de course futuriste avec des armes, ça je ne vous l’apprend pas, mais saviez-vous que depuis l’extension Fury de WipEout HD la série a connu une nouveauté radicale dans ce jeu de course ? En effet, on pouvait faire des combats où celui qui inflige le plus de dégâts à ses adversaires gagne. Bien sûr, cette nouveauté a été conservée dans WipEout 2048, ce qui a pour but de varier le plaisir de jeu, on est pas sans cesse obligé de piloter comme un dieu. La série s’est améliorée d’épisodes en épisodes en ajoutant des nouveaux modes de jeux, des courses différentes du classique time attack comme la zone (notre vaisseau va de plus en plus vite et il faut faire le plus de zone possible) et bien sûr le mode combat.

WipEout 2048 est un bon mélange des autres jeux de la série, avec un pilotage à la fois technique et exigeant, surtout à haut niveau dans les catégories A+.

Visuellement c’est très beau,on a le look and feel d’un jeu d’une console de salon, mais dans la main avec un bel écran. Les textures sont belles, le jeu est fluide (bon pas autant que la version PS3 mais pour une portable c’est bluffant ! Reste l’inévitable aliasing qui ternit un peu le coté plein la gueule du jeu, mais symptomatique de 99% des jeux consoles.

Le mode photo permet de prendre des clichés à tout moment dans le jeu

Au niveau des modes de jeux, le mode solo se compose de 3 saisons (2048, 2049 et 2050 qui sont d’ailleurs chronologiquement les premières saisons de la série qui se passe plus vers 2097 en général) avec des courses, des time attack, des mode zone et des combats. Le tout est varié et la difficulté augmente progressivement. En gagnant des courses et des médailles, on débloque des nouveaux vaisseaux aux caractéristiques bien spécifiques. Le choix du vaisseau et de l’écurie est d’ailleurs primordial pour réussir. Dans les modes courses on préférera le Vitesse Feisar , dans les combat le Combat Qirex sera l’allié le plus précieux et dans les modes zones il faudra prendre un vaisseau très maniable comme le Maniabilité Auricom. Ensuite en finissant tout en or et en gagnant des courses prototyppe, on débloque des prototypes aux caractéristiques étonnantes et expérimentales, comme le Prototype Feisar qui a une vitesse de pointe qui s’améliore à chaque pavé de vitesse.

La concurrence est rude

Pour prolonger l’expérience, le mode en ligne est bien réalisé, les objectifs sont différents du solo mais toujours très progressif. Ici le but n’est pas de finir 1er à chaque fois pour avoir la médaille d’or, il faut remplir 2 objectifs (par exemple ne pas finir dernier et détruire un vaisseau). Ce qui est original c’est que vous devez choisir votre objectif sur la carte et il peut être différent des autres joueurs en ligne. Grâce à ce système, le mode online est une aventure intéressante à faire qui n’est pas du tout redondante malgré les mêmes circuits. Le fait de jouer contre des vrais joueurs et pas une IA soit trop naze soit trop balèze est agréable aussi et il y a du challenge. Il permet de doubler allègrement la durée de vie solo, sans parler des courses avec les potes.

Ce WipEout est très connecté et cela a une vraie utilité en dehors du online. En effet, pendant les interminables chargements, vous pouvez consulter le score ou le temps de vos amis PSN et ça vous donne un objectif. Si vous êtes un PGM comme moi (ou pas), vous pouvez consulter les scores des meilleurs mondiaux et souvent c’est la claque ! On peut voir le temps mais aussi le vaisseau utilisé, ce qui peut tactiquement vous aider à choisir la bonne monture.

WipEout 2048 a de la gueule !

On peut jouer en mode adhoc avec des autre PS Vita dans la même pièce mais je n’ai pas pu essayer. J’ai par contre tenté de jouer en mode crossplay. Cette fonctionnalité me plaît particulièrement car cela permet à des joueurs qui ont une Vita de jouer avec ceux qui ont une PS3. Sur le papier c’est super prometteur et j’ai vraiment hâte de tâter ça. Dans le cas de WipEout, il s’agit de courses de la version HD sur PS3 jouables aussi sur Vita. Hélas j’ai lancé le mode crossplay et je ne peux que créer une partie, pas en rejoindre une déjà créée. J’ai voulu lancer ma PS3 et mon WipEout HD Fury pour rejoindre ma partie crée sur Vita, ça ne marche pas non plus. C’est dommage car jouer dans son salon avec des Vita contre une PS3 ou à 2 sur la PS3 et 2 autres sur Vita, ça doit être excellent !

Toutes les photos du test ont été prises sur ma Vita grâce au mode photo

Concernant la bande son, les WipEout on toujours été dotés de bonne musiques électro et cet opus ne déroge pas à la règle, avec notament du Deadmau5 et du Prodigy.

WipEout est un des titres phares du line up de la PS Vita, beau, intéressant et doté de fonctions en ligne bienvenues, du tout bon !

 

Plus :

+ Des graphismes impressionnants pour une console portable, avec l’impression de jouer à un jeu PS3 ! C’est beau, fluide, une vitrine pour la PS Vita

+ Des circuits bien conçus, techniques.

+ Un jeu simple d’accès (avec les aides) mais très technique et challengeant pour les gamers.

+ Une bande son bien péchue

Moins :

– Les temps de chargements, 50 secondes c’est uber long malgré un patch

– Un jeu qui demande de la concentration et de la précision, oubliez donc les transports en commun !

 

Note : 18/20

Le mode zone est psychédélique mais moins impressionnant que sur PS3

(2 commentaires)

  1. Foxylary

    Le cross play n’a pas fonctionné dans ton salon car c’est le même compte PSN qui tournait sur les deux consoles. Ils partent du principe que tu ne peux pas t’affronter toi même… 😉

    Pour moi, le seul point noir de cette version Vita est le fait de ne pas pouvoir créer de lobby avec un mode « Racebox » pour se tirer la bourre uniquement entre amis en ligne.

    Sinon bon test 😉

    1. legolasgamer.com

      Merci pour la précision, hélas je trouve ça dommage que je ne puisse pas jouer en multijoueur avec des gens chez moi, ça me parait assez cool et normal en même temps 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.