Archives de l’étiquette : Zelda

Jan 14

J’ai testé la Nintendo Switch ! Mon avis détaillé

Nintendo-Switch-Joy-Con (12)

Nintendo a présenté officiellement ce 13 janvier sa nouvelle console ! La particularité de cette console, c’est d’être une console hybride, à la fois console de salon et console portable. L’intérêt me saute aux yeux et me plaît : pouvoir enfin et simplement jouer à un jeu chez moi, puis prendre le RER et continuer à jouer au même jeu en mode tablette sans interruption ni sauvegarde cloud à gérer, puis prendre le TGV et poser l’écran sur une table et jouer avec les 2 Joy-Con (des mini manettes) dans les mains, voire jouer à deux dans le train. Enfin arriver en weekend dans un endroit sans télé et pouvoir jouer de plein de façons. Bref, le concept me plaît et j’étais invité par Nintendo au Grand Palais pour enfin tester cette console, la prendre en main et tester les Joy-Con, mais aussi la manette Nintendo Switch Pro.

Nintendo-Switch-Joy-Con (14)

Nintendo avait dévoilé pas mal d’infos lors de sa conférence web le matin même. On connaît maintenant :

– la date de sortie : 3 mars 2017.

– Le prix : 299$ (soit pour le moment 329€ sur Amazon et Micromania)

– Le contenu du pack : la console, le deck (station d’accueil), 2 Joy-Con (Joy-Con L et Joy-Con R), un support Joy-Con (sur lequel les deux Joy-Con peuvent être combinés pour former une seule manette), deux dragonnes Joy-Con (équipés de boutons L et R, un câble HDMI et un adaptateur secteur.

Nintendo-Switch-Joy-Con (8)

Passons maintenant au vif du sujet : la console et les jeux !

La console fait quali et pas jouet (à part les Joy-Con en rouge et bleu qui contrastent un peu en restant quali). L’écran est aussi grand que celui de la Wii U mais la tablette est bien plus fine avec aussi moins de bords ! Elle fait bien moins plastoc.

Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (3)

Une fois en main, la manette standard composée du support et des 2 Joy-Con fait petite mais tient bien en main. Par rapport à un pad classique, les boutons sont assez petits mais c’est une question d’habitude. Les sticks sont cool, bien meilleurs que les sticks en roue libre de la Wii U. Détail nouveau : il y a un bouton share pour partager les captures d’écran (enfin !) et vidéos. Le bouton est d’ailleurs enfoncé pour éviter d’appuyer dessus par inadvertance, étant placé en bas à gauche de la manette.

Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (5)

Les Joy-Con sont des petits concentrés de technologie, ils intègrent des gyroscopes mais aussi des vibrations d’un nouveau genre. En effet il est possible de ressentir des vibrations dans les différents endroits de la manette. Un mini jeu de 1 2 Switch (qui est pour moi le Wii Sports de la Switch et devrait d’ailleurs être offerts au lieu de coûter 50€) permet de ressentir les vibrations de manière bluffante. C’est Ball Count, un mini-jeu où l’on tient chacun un Joy-Con dans sa paume, comme une petite boite et en la faisant pencher on ressent grâce aux vibrations des petites balles virtuelles qui se baladent dans la boite. Le but est donc de ressentir les boules et de trouver leur nombre exact. J’ai trouvé ce mini-jeu très révélateur de la qualité des vibrations des Joy-Con (et je comprends mieux pourquoi hélas chaque Joy-Con peut être acheté séparément 55€, cher, mais aussi en pack à 85€ ! Je rappelle que la Wiimote était à 40€ (50 avec Motion+) et le nunchuck était à minimum 20€.

              Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (9) Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (10)Nintendo-Switch-Joy-Con (11)

J’ai pu ensuite essayer la Switch en mode console portable avec Mario Kart 8 Deluxe. Et là j’ai eu mon petit effet waouh devant le bel écran de 6,2 pouces (qui fait assez grand d’ailleurs, moi qui suit habitué à l’écran 5 pouces de la Vita !) La prise en main est bonne mais je ne peux pas juger de poids car les protections utilisées alourdissaient la bête ! Après une belle course à 60 fps, je suis ravi de voir que MK8 est toujours aussi beau et fluide. En fait en mode console portable on a l’impression que c’est une Wii U portable, ce qui est assez balèze.

Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (12)

J’ai pu ensuite essayer MK8 Deluxe à 2 joueur en mode nomade, avec l’écran posé sur une table et chaque joueur avec un Joy-Con (et son petit volant). Premier constat, ça fait petit comme télé ^^ Mais en extérieur ou loin d’une télé (et son deck + cables) ça le fait ! Deuxième constat : c’est fun et bien jouable. Le volant donne une meilleure prise en main pour le Joy-Con (en plus des L et R rajoutés) ce qui me fait penser que je pourrais jouer à des jeux hors MK8 avec le volant.Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (13)

Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (8)

Marcus qui joue à Mario kart sur Switch 🙂

 

Enfin pour faire le tour des possibilités, j’ai pu jouer avec la manette Nintendo Switch Pro à Splatoon 2 et Fast RMX (Fast Racing Neo sur Switch). Cette manette est excellente, la prise en main est top, le poids correct, les boutons sont de taille normale, les sticks bien réactifs. Même si elle coûte la bagatelle de 70€ comme les manettes PS4 et XBO, elle est pour moi du même niveau.

Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais-Manette-Pro

Graphiquement, c’est très variable d’un jeu à l’autre mais des jeux exclusifs à la console comme ARMS ou Splatoon 2 sont colorés et jolis. Par contre je n’ai clairement pas l’impression de sauter une génération. Zelda : Breath of the wild est un jeu assez moyen graphiquement mais franchement ce n’est pas le plus important, j’ai fait 2 sessions de 20 min (une en juin et l’autre ce 13 janvier) et le jeu est tellement prenant, j’ai hâte d’y jouer partout !

Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (7)

Un truc qui me gêne dans tous les jeux Switch (et c’était déjà le cas sur Wii U), c’est l’aliasing ! Il est trop présent, cela gâche des visuels sympa..

Niveau tarif, je trouve que 329€ en Europe (Merci les taxes) c’est assez cher mais quand on y regarde il y a la tablette et les Joy-Con qui sont de meilleure qualité que sur Wii U pour un même prix de lancement. Ce que je ne comprends pas c’est que le très sympa 1 2 Switch est l’ambassadeur des Joy-Con, il devrait être offert avec chaque Switch ! Cela permettrait aux gens de jouer à leur console pour 330€, ce qui pour l’instant n’est pas du tout le cas : 329€ sans jeu (même pas de démo) et 329€ + 50€ avec le jeu 1 2 Switch. C’est dommage.

Mais le vrai point faible de cette console pour moi c’est qu’il n’y a pas beaucoup de jeux au lancement ! Seulement 5 jeux annoncés pour le 3 mars et parmi ces jeux il y a un portage Wii U (Zelda, ce qui est quand même un évènement d’avoir un nouveau Zelda au lancement d’une console), un portage d’un jeu 2016 (Skylanders Imaginators), un just Dance 2017 et seulement 2 nouveaux jeux : Super Bomberman R et 1 2 Switch. C’est léger. Courant mars mais ratant la sortie, il y aura le très cool Snipperclips ainsi que le graphiquement agréable Fast RMX. Ensuite quelques bons jeux (mais pas de fortes licences) arriveront au printemps (ARMS, RIME). Pour les gros titres comme Mario Kart  Deluxe et Splatoon 2 ça sera fin Avril puis l’été pour terminer l’année avec Super Mario Odyssey qui sera sous le sapin je l’espère.

line-up-Switch-2017

En gros, le line up pour 2017 n’est pas chargé en gros jeux Nintendo (à quelques exceptions près heureusement) ni un support dingue des éditeurs tiers. En espérant que Nintendo réagisse pour ne pas lui faire subir le même sort que la Wii U. Petit détail bienvenu : la console n’est pas zonée, ce qui est assez rare pour le signaler.

Nintendo a annoncé un service de jeu online payant (gratuit en 2017 puis payant), ce qui en soit n’est pas forcément une mauvaise idée (tout le monde le fait) mais c’était un des arguments mis en avant sur Wii U. En plus, à la manière du PS Plus, ils ont annoncé qu’ils y auraient des jeux gratuits chaque mois, mais franchement en l’état c’est une vaste blague : un jeu SNES ou NES par mois et jouable uniquement ce mois, après il disparaît de la ludothèque. c’est ridicule.. Nintendo a tout 2017 pour convaincre et ils ont intérêt de changer des trucs sinon personne ne paiera pour ça.

 

Au final, j’ai vraiment apprécié pouvoir essayer la Nintendo Switch, ses différentes possibilités sont toutes excellentes, avec un bel écran, des Joy-Con bourrés de technologie et des vibrations bluffantes et une manette pro très convaincante. C’est au niveau des jeux et de l’offre de lancement où je suis déçu et j’espère que Nintendo va sortir ses cartouches plus rapidement maintenant que toutes ses équipes sont concentrées sur une machine et non deux. Il n’empêche que ce sera day one pour moi avec Zelda !

 

 

Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (1) Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (2) Nintendo-Switch-Joy-Con (2) Nintendo-Switch-Joy-Con (7) Nintendo-Switch-Joy-Con (5) Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (16)

Juin 23

J’ai joué à Zelda : Breath of the Wild

Zelda-WiiU-E3-Paris-@Legolas

Nintendo organisait leur event annuel post-E3 pour montrer à la presse française leurs nouveautés et surtout pour permettre à ceux qui ne sont pas allé à Los Angeles de pouvoir essayer les jeux ! C’est mon cas et je ne rate cet event pour aucune occasion.

Cette année le gros jeu était le nouveau Zelda, intitulé Breath of the Wild, dont on a pu voir pour la première fois du gameplay. J’avais hâte de pouvoir l’essayer pour me faire mon propre avis.

On pouvait jouer à 2 démos pour un total de 35 minutes. C’est court mais ça permet d’en apprendre beaucoup sur le jeu. La première démo nous plaçait au bout d’une heure de jeu dans une petite forêt près de quelques lacs. C’est l’occasion de se se faire la main sur les différents items et armes à disposition. Avec l’épée je peux couper un arbre pour récupérer du bois, je peux trancher n’importe quelle herbe (qui ne donne pas de rubis ^^) et bien sûr charger mon arme pour faire le fameux coup circulaire. N’importe quelle branche d’arbre peut faire office d’arme. D’ailleurs toutes les armes qu’on ramasse ont une puissance affichée et une solidité variable.
En s’approchant d’un feu, je peux enflammer une branche et mettre le feu à n’importe quelle herbe et même enflammer mes flèches qui feront plus de dégâts. Je peux aussi allumer le foyer sous la marmite pas loin pour me faire à manger.
Cela paraît anecdotique mais l’alimentation permettra d’améliorer Link, à commencer par son endurance. Tant mieux car pour le moment Link s’essouffle au bout de 5 secondes de course et 10 secondes dans l’eau. Au passage, si on a plus de souffle on arrête de courir ou sauter et on en reprend, mais pas dans l’eau où c’est synonyme de mort, c’est dommage)
En sautant et en sortant le bouclier dans une descente, Link fait du surf, c’est assez cool. Hélas je n’ai pas pu essayer le vol.
Point positif bienvenu, Link peut grimper à quasiment toutes les surfaces, ici pas de mur invisible représenté par une pente ridicule.

Parmi les nouveautés, j’ai bien aimé l’aimant qui permet de déplacer des objets, voire ouvrir des grosses portes dans les sanctuaires. Ça ressemble au fonctionnement du gravity gun de Half-Life 2 mais en plus maniable car avec le stick gauche on dirige Link et avec la croix directionnelle on bouge l’objet dans toutes les directions, même en hauteur.

J’ai pu faire le premier sanctuaire, c’est un micro-donjon avec énigmes (simples pour le moment) qui se finit vite. Après il y en a 100 dans le jeu et certains permettent d’obtenir des objets intéressants apparemment.

Adapter le style Zelda à un open world est une réussite car il y avait déjà une certaine liberté dans les précédents qui se retrouve plus poussée ici avec une liberté totale, un système de crafting/survie juste comme il faut. Le système de gestion des armes est aussi agréable.

Visuellement, c’est à la fois une déception et une réussite. En effet la carte est à perte de vue, pas mal pour de la WiiU, le design est réussi avec une sorte de cell shading moins cartoon que The Wind Waker mais l’aliasing est très prononcé et les textures ne sont pas très nettes. On sent que la WiiU est poussée dans ses retranchements et il sera difficile de faite mieux. J’ai hâte de voir la version NX et j’espère qu’elle proposera des graphismes très fins et un framerate impeccable.

Au final, j’ai apprécié cette session de jeu car le feeling Zelda dans un open world, c’est très agréable. Techniquement c’est pas top, c’est aliasé. Reste que je suis impatient de découvrir la suite du jeu qui promet de belles heures de jeu !

Zelda-Breath-of-the-wild-WiiU-E3-Paris-@Legolas

Amiibo-Zelda-Breath-of-the-wild-WiiU-E3-Paris-@Legolas

Oct 09

Test Hyrule Warriors (WiiU)

hyrule_warriors_nintendo_wii_uDès l’annonce du jeu, il y a eu beaucoup de sceptiques qui voyaient d’un mauvais œil l’association de l’univers de Zelda avec la série Dynasty Warriors. En effet, ces derniers sont un type de jeu très particulier et non exempt de défauts. Dynasty Warriors est même un genre à lui tout seul: le Musou, mélange beat them all et jeu d’action. La caractéristique la plus reconnaissable est la masse d’ennemis identiques qui vous attaque mais le terme vient de l’attaque puissante que le joueur déclenche quand la jauge est pleine.

Voilà pour le contexte, voyons donc ce que donne cette version spécifique au monde de Zelda :

Dès l’écran titre, nous sommes dans un Zelda, la musique, les menus et l’ambiance. Au moment de livrer la première bataille avec Link, le jeu donne le choix entre la jouabilité Zelda et Dynasty Warriors. La différence est juste une répartition des boutons propre à chaque série, ce qui plaira aux puristes. En savoir plus »

Juin 11

Le meilleur de la conférence Nintendo à l’E3 2014

Après une conférence décevante de la part de Microsoft et une bonne conférence de Sony, j’étais impatient de voir ce que Nintendo allait proposer.

Tout le monde attendait de voir le nouveau Zelda sur Wii U et de ce côté, on a pas été déçu !

WiiU_Zelda_scrn01_E3
En savoir plus »

Juin 08

Bilan conférence Nintendo E3 2011 + vidéos

La conférence a ouvert sur une vidéo pour les 25 ans de Zelda avec un orchestre sur scène ! La musique et les images titillent notre fibre nostalgique ! En savoir plus »