Archives de l’étiquette : réalité virtuelle

Déc 21

Inauguration du Samsung Life Changer Park : le plus grand parc de réalité virtuelle

samsung-life-changer-park-grand-palais-patinoire-4
La semaine dernière j’ai été convié à la soirée d’inauguration du plus grand parc de réalité virtuelle éphémère, le Samsung Life Changer Park. Après un premier parc éphémère le temps d’un week-end, Samsung investit le Grand Palais jusqu’à début janvier ! C’est aussi l’occasion de patiner sous la verrière avec la plus grande patinoire du monde (éphémère et en intérieur) L’accès au Samsung Life Changer Park est totalement gratuit (sur réservation ici)

samsung-life-changer-park-grand-palais-patinoire-1
En arrivant dans le Grand Palais, j’ai été saisi par la beauté du lieu, avec de jolis éclairages changeants et des boules à facettes, ça donne un côté féerique à l’endroit !

La patinoire est immense et c’est très agréable de patiner dans un endroit pareil ! 

À côté de la patinoire se trouve le Samsung Life Changer Park en 2 parties, une partie avec les attractions à sensations et l’autre plus calmes. 

samsung-life-changer-park-grand-palais-patinoire-3

Par rapport au précédent parc éphémère, j’ai apprécié le soin apporté à chaque stand, pour un résultat réussi. On peut faire du Grand 8 (Grand 7 évidemment ^^), vivre une descente en VTT sur des vrais VTT qui bougent en synchro avec les images dans le casque, du ski et j’en passe. Pour la partie calme, j’ai bien aimé faire de la plongée et pouvoir me déplacer dans l’eau. 

samsung-life-changer-park-grand-palais-patinoire-5

Bref, très bon événement de Samsung, si vous êtes sur Paris ou si vous passez pendant les fêtes, n’hésitez-pas à réserver votre place gratuitement pour vous vivre une expérience cool !

samsung-life-changer-park-grand-palais-patinoire-2
Plus d’infos sur le parc

L’accès au Samsung Life Changer Park est gratuit, sur réservation. La billetterie est disponible sur www.samsunglifechanger.com

Accès libre pour les visiteurs de la patinoire

Grand Palais – Avenue Winston Churchill 75008 Paris

Ouvert du mercredi 14 décembre 2016 2016 au lundi 2 janvier 2017, tous les jours de :

– 11h30 à 13h

– 14h à 19h30

– 21h à minuit

L’accès au Grand Palais sera fermé 1h avant la fin de la plage horaire.

 

Plus d’infos sur la patinoire :

Tarif :

Adulte : 15€ / 20€ ou 27 € selon la formule (matin, après-midi, nocturne)
Enfant (-12 ans inclus) : 12€ (tarif non applicable pour les nocturnes)
Entrée gratuite pour les moins de trois ans

http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/le-grand-palais-des-glaces-2016

samsung-life-changer-park-grand-palais-patinoire-6

 

Oct 03

Essai du PlayStation VR ! La réalité virtuelle abordable ?

14473972_1077933955587969_6673036820315373568_n

J’ai eu l’occasion de tester la version définitive du casque PlayStation VR avec quelques jeux. J’ai testé plein d’expériences VR par le passé et je suis toujours enthousiaste même si je suis conscient des défauts du genre. J’étais assez curieux de voir ce qu’allait donner l’expérience sur un casque à 399€ d’une console à moins de 400€, là où le HTC VIVE et ses 700€ nécessite un PC de plus de 1000€.
Déjà j’ai été agréablement surpris par la légèreté et surtout le confort du casque. Une fois qu’il est posé sur la tête, un petit coup de molette et c’est réglé. On ne le sent presque pas et c’est appréciable pour une durée d’utilisation prolongée.

playstationvr-4

J’ai essayé Batman et ça me fait penser à job simulator (où l’on peut interagir avec tout le décor). On descend dans la Bat Cave et l’on va enfiler LE costume élément par élément avant de se voir dans la glace.  C’était convaincant, jouable et suffisamment précis même si j’ai trouvé que les PS Move virtuels tremblaient un peu. Niveau technique ce n’est pas dingue et les textures ne sont pas full HD de ouf mais ça reste correct.

playstationvr-2

Je n’ai pas eu de cinétose (mal de mer en jouant ou juste après) ce qui est agréable.
Puis je suis passé au plat de résistance avec un jeu que j’attendais vraiment : Farpoint. A la sortie du PS Move, j’étais intéressé par le potentiel du truc mais il n’a jamais été suffisamment exploité. J’ai adoré jouer à Killzone 3 intégralement avec le sharpshooter (dont voici mon test pour rappel) et je vois en Farpoint le digne héritier de cette expérience, avec la VR en plus pour renforcer l’immersion.

D’ailleurs le gun la manette de visée PS VR fait furieusement penser au sharpshooter sans le côté arme réaliste et appui épaule.

manette-de-visee-playstation-vr

A la différence de plein d’expériences VR qui font office de démos sympa 5 minutes, Farpoint est un vrai FPS qui se joue uniquement avec un fusil dans les mains. Le déplacement est géré avec un stick analogique pour la main gauche -exactement comme avec le Sharpshooter- sauf que sur ce fusil il n’y a plus de navigation controllers, ni de PS Move d’ailleurs, ils ont intégré les éléments importants dans le fusil. C’est cool pour les nouveaux, mais quid des joueurs qui ont déjà Sharpshooter, un navigation controller et un PS Move ?

psvr-far-point-screen-ps4-4

Honnêtement le jeu ressemble à ça mais en moins net full HD de malade

La visée se fait naturellement comme avec une vraie arme et j’ai apprécié le petit détail qui tue : Quand on amène le fusil vers soi pour regarder dans le viseur, un viseur rouge apparaît sur l’arme et c’est très naturel et réaliste.
Pour avancer il suffit de pousser le stick vers l’avant et de regarder dans une direction avec le casque pour tourner. C’est assez réaliste, même si le jeu est surtout fait pour avancer et staffer et non se retourner. Le corps du personnage est bien modélisé et notamment les bras qui suivent les mouvements du fusil à 2 mains. N’essayez pas à une main, ce n’est pas fait pour et ça donne un résultat bizarre. Quand je teste de la VR j’aime bien me retourner pour regarder autour de moi car un ennemi peut arriver de n’importe où. Ici si on se retourne le personnage met du temps à suivre et ça ne fait pas naturel. Mais pour le reste de la démo c’était largement jouable.

psvr-far-point-screen-ps4-2

J’ai bien aimé l’immersion dans une vraie réalité virtuelle et pas juste un espace restreint. Farpoint me fait penser à Starship Troopers avec ses monstres arachnides et le côté désert. Ça défouraille sec et les gunfights sont cool.

A un moment il faut traverser un pont étroit ou encore avancer sur une corniche et c’est impressionnant comme notre cerveau est trompé et que ça donne le vertige.
Visuellement c’est correct sans être du full HD avec des textures hyper nettes. Mais c’est mieux que pas mal jeux VR. Ce qui me dérange le plus c’est l’aliasing hyper présent. A voir ce que ça donnera sur PS4 Pro ! (j’ai demandé et le jeu tournait bien sur PS4 « normale »)

La démo se terminait par l’attaque d’une araignée gigantesque, que je n’ai pas pu affronter à cause du cliffhanger !

Ce jeu est pour moi une réussite qui donne envie de découvrir la suite et pas une simple démo technique avec effet Waouh qui s’estompe au bout de 10 minutes. Le PlayStation VR sort le 13 octobre en France à 399€

Au final j’ai apprécié le côté léger du casque, la technologie au point et le jeu Farpoint ! Reste à voir si le grand public suivra car il faut ajouter la caméra et bien sûr une PS4 pour pouvoir jouer. Après ça reste bien moins cher qu’un HTC VIVE et un PC 🙂

 

 

Juin 17

J’ai testé le parc d’attraction de réalité virtuelle de Samsung : le S7 Life Changer Park

Samsung-S7-Life-Changer-Park-LegolasGamer.com (8)

Samsung a créé un parc d’attractions éphémère sur l’esplanade de la bibliothèque François-Mitterrand à Paris. Le parc est ouvert du 17 au 19 juin 2016 et cerise sur le gâteau il est totalement gratuit ! J’ai pu assister à la soirée de lancement où la presse et les blogueurs étaient conviés.

Samsung-S7-Life-Changer-Park-LegolasGamer.com (4)
Le but de ce parc est de faire découvrir au grand public la réalité virtuelle, en l’essayant car une démo vaut toutes les descriptions et pub du monde. Tous les casques sont des Gear VR de Samsung équipés de S7. Une bon occasion de tester dans des conditions agréables.
Au programme pas moins de 9 attractions qui vous mettront dans la peau de Iron Man, d’un DJ à Ibiza, mais aussi vous feront faire du surf, du ski, des montagnes russes, un tour du monde aérien, une rencontre avec un dinosaure et une attaque de zombies.

Samsung-S7-Life-Changer-Park-LegolasGamer.com (2)

La plus spectaculaire est le rollercoaster (intitulé pour l’occasion Grand 7) car on est assis dans un fauteuil dynamique qui est synchronisé avec les images d’un grand 8, sensation garanties !! Déjà avec un casque de réalité virtuelle notre cerveau est trompé et on s’y croit, alors quand notre corps bouge en même temps c’est bluffant !

Samsung-S7-Life-Changer-Park-LegolasGamer.com (6)

J’ai bien aimé aussi le style de l’attraction dinosaure qui faisait furieusement penser à un enclos de raptors et la vidéo diffusée était cool surtout quand le dino est vraiment face à nous !

Samsung-S7-Life-Changer-Park-LegolasGamer.com (3)

Après mon côté gamer me dit que ce ne sont pas des expériences interactives mais plus des vidéos 360. D’ailleurs un espace permettait de découvrir les dernières innovations Samsung comme le Gear 360 qui permet de prendre des clichés et vidéos à 360 degrés.
J’ai apprécié cette impression d’être dans un vrai parc, aucun détail n’avait été laissé au hasard avec des food trucks délicieux disséminés tout le long, mais aussi des stands de glace et barbapapa.

Au final, je recommande vivement d’essayer ce parc éphémère S7 Life Changer Park de Samsung si vous êtes sur Paris du 17 au 19 juin. On passe un bon moment, c’est cool et gratuit. A faire en famille ou entre amis.

 

Lieu : Sur l’esplanade de la BnF – François Mitterrand
Quai François Mauriac 75013 paris

Horaires d’ouverture :

Vendredi 17 Juin : 12h / 22h
Samedi 18 Juin : 12h / 22h
Dimanche 19 Juin : 12h / 20h

Plus d’infos sur le site de Samsung

Samsung-S7-Life-Changer-Park-LegolasGamer.com (5)

Samsung-S7-Life-Changer-Park-LegolasGamer.com (1)

 

 

Avr 13

Test des lunettes de réalité virtuelle Homido Mini pour smartphone

Après le test du casque de réalité virtuelle confortable Homido, j’ai eu l’occasion de tester des lunettes VR, une excellente idée.

Homido-Mini-VR-lunettes (3)

En effet, un casque c’est confortable mais encombrant, je ne me balade pas tous les jours avec et donc il reste chez moi. L’avantage de ces lunettes c’est d’être pliables et de tenir dans n’importe quel sac, voire n’importe quelle poche ! En plus elles ne pèsent que 22g.
Il suffit de déplier les lunettes en 1 geste, puis de caler son smartphone, grâce à la pince, pile au milieu.

Homido-Mini-VR-lunettes (1)

Et c’est parti pour une expérience VR quasi identique au Cardboard (j’entends qu’il faut tenir les lunettes), ce qui en fait un produit immédiat et hyper facile d’utilisation, mais avec le côté pratique car emportable partout et prêt en 5 secondes ! Pas plus tard que ce weekend on parlait VR à une soirée et j’ai pensé « eh mais j’ai un « casque VR » dans mon sac ! « .  Je l’ai dégainé et j’en ai profité pour convertir des adeptes de la secte VR à Jika faire essayer à plusieurs personnes. C’est facile à faire essayer et ludique. Ce qui est marrant c’est que les gens sont sceptiques avec juste des lunettes et quand ils essayent ils sont bluffés !

Homido-Mini-VR-lunettes (2)

La qualité de l’image est pour moi identique à un cardboard, ce qui est une bonne chose vu la petite taille de l’engin.
La seule contrainte que n’a pas un casque VR, c’est qu’il ne faut pas l’utiliser en plein soleil ou avec une forte lumière, sinon ça va parasiter la vision.
Pour le reste et notamment le côté application je vous conseille de lire mon article du casque Homido.
Les lunettes Homido Mini sont disponibles à 14,99€ sur le shop d’Homido.

Au final, j’ai adoré ce produit, il démocratise la réalité virtuelle et les vidéos 360 en permettant de les emmener partout, avec une idée toute simple et un produit efficace. Pour ceux qui recherchent une première expérience de VR, je conseille ce produit accessible et bien pensé. C’est aussi un cadeau idéal et pas cher, pour technophile mais aussi pour les marques. 

Note : 17/20

 

 

Avr 11

Test du casque de réalité virtuelle pour smartphone Homido

Casque-VR-Homido (5)
La réalité virtuelle est le grand sujet du moment, le leader Oculus vient d’ailleurs de commencer ses premières livraisons. Je vous conseille au passage ma preview du casque HTC Vive.
Du côté des produits beaucoup plus accessibles Google a lancé il y a 2 ans son fameux Google Cardboard, un morceau de carton plié avec des lentilles qui permettait à n’importe qui de s’essayer à la VR (petit nom de la réalité virtuelle) à moindre coût. Son principal souci était le confort, avec le besoin de tenir le Cardboard et donc ne pas pouvoir faire des sessions plus longues.

La société française Homido a donc lancé un casque confortable mais bien plus accessible que les Oculus et autres HTC Vive. En effet le casque Homido est à 66€ sur Amazon.

Casque-VR-Homido (2)

Ce casque est confortable avec des renforts en mousse au niveau du contact avec le visage, un strap ajustable pour un maintien adapté sur la tête. Le plus bien venu se situe au niveau du réglage des lentilles qui peuvent bouger sur 3 axes pour s’adapter à la morphologie de visage de n’importe qui -écartement des yeux- mais aussi si la personne porte des lunettes et s’il les enlève quelle type de correction a-t-il besoin (myope, hypermétrope ou normal..)

Ce casque fonctionne « uniquement » avec des smartphones, ce qui est largement suffisant pour essayer la VR. Il y a de plus en plus de contenu VR, mais aussi dans le lot pas mal de vidéos 360 degrés, ce qui n’est pas tellement de la réalité virtuelle 😉

CedarPointVR

Je conseille vivement l’application Cedar Point VR (iOS et Android) sur les stores, elle est gratuite et c’est la meilleure expérience pour commencer. Vous êtes dans un grand huit en 3D (plutôt bien faite) et c’est parti !
Homido propose des applications pour profiter du casque. Homido Center est un hub qui permet de recenser les meilleures applications compatibles avec le casque. On peut filtrer par vidéo 360, POV GoPro et plein d’autres. Quand c’est une vidéo, l’application lance Homido Player, qui comme son nom l’indique va permettre de lire la majorité des contenus VR et 360. Comme toute bonne application de ce genre on peut choisir de voir la vidéo avec les deux écrans splittés (un pour chaque œil, c’est comme ça que marche la VR) mais aussi consulter la vidéo de façon classique en 2D. On peut aussi régler le FOV (le champ de vision) ainsi que le volume. La grande majorité des applications Google Cardboard marchent sur le Homido mais il manque la petite télécommande pour l’action (le tir dans les jeux en général) et pour le prix ça aurait été bien de l’inclure.

Casque-VR-Homido (3)

Le produit est livré avec une boite de protection de qualité, plusieurs lentilles selon le niveau de correction (ou lunettes) et un chiffon.

En terme de taille d’écran il est compatible avec la grande majorité des smartphones valables du marché.

Visuellement j’ai trouvé la qualité d’image et le rendu bien meilleurs qu’avec un cardboard. Le réglage des lentilles et la qualité de l’ensemble n’y est pas pour rien.
Lors de soirée entre amis ou en famille j’aime bien faire essayer ce casque pour que les gens se fassent une idée de la VR.
Au final ce casque Homido est bien pensé, confortable et permet de s’essayer à la VR dans de bonnes conditions. Ça ne réglera pas le souci de motion sickness que ressentent les personnes après avoir testé la VR 3 minutes mais ça c’est une autre histoire. Le prix n’est pas très élevé mais ce n’est pas non plus celui d’un vulgaire bout de carton. La foultitude d’applications gratuites permet de pouvoir s’amuser avec un bon moment.

Note : 15/20

 

Casque-VR-Homido (4) Casque-VR-Homido (1)

Déc 13

Test du Ricoh Theta S : photos et vidéos 360° à portée de main. 

Après 2 semaines d’utilisation, voici maintenant l’heure du test de l’appareil photo-vidéo 360 degrés de Ricoh : le Theta S !

IMG_5369

Avec ses 2 objectifs fish-eye 180 positionnés de chaque côté et un look qui pourrait faire penser au flashouilleur de Men In Black -surtout quand on prend une photo devant soi- le Ricoh Theta S intrigue. Premier constat : les gens ne pensent pas trouver un appareil avec ce genre de capacité dans un si petit truc. Je prends une photo 360, je connecte ensuite mon smartphone via le wifi émis par le Theta S, je télécharge la photo brute via l’appli Theta S et je montre sur mon tel la photo en me baladant à 360 degrés. Et là tout le monde est bluffé par la simplicité et la qualité.
IMG_5474
Voici un exemple de photo prise dans un parc que vous pouvez consulter à 360 degrés avec la souris, les flèches ou tactilement si vous êtes sur mobile :

Un petit parc de Levallois #RicohThetaS #theta360 – Spherical Image – RICOH THETA S @Legolas

À partir de la photo brute il est possible d’utiliser plusieurs applis pour donner un rendu original aux photos. Pour vous expliquer plus en détail je vais le faire par étape. La photo brute du parc ressemble à ça, un jpeg plat :

RicohThetaS_Raw_@Legolas

Ensuite avec l’appli Theta+, vous pouvez éditer la photo pour rajouter des effets. Mon préféré est l’effet « Petite planète » qui profite du côté arrondi de la photo pour proposer une vue très sympa :

IMG_5567

Vous pouvez aussi faire cet effet vous même en dézoomant dans l’appli de base mais l’image devient sphérique :

Bord_noirs_planete_parc

C’est là que l’appli Theta+ est bien faite, l’effet « Petite planète » dézoome et étire les bords pour une vue spatiale presque à l’infini. Hélas sur PC l’appli Theta est vraiment pauvre avec la visualisation en 3D et c’est tout ! Pas d’effet, pas d’export de la photo sous un certain angle. C’est dommage que la version PC n’ait pas les mêmes fonctionnalités que l’appli Theta +.

Voici d’autres photos où j’ai utilisé le Ricoh Theta S avec l’effet « Petite planète » mais en changeant le point de vue et l’orientation. Ici 2 images différentes mais une seule photo à la base :

Selfie dehorsIMG_5979

Et là j’ai utilisé une appli appelée RollWorld qui permet de faire l’effet ci-dessous même avec des photos prises avec son smartphone. J’ai essayé avec la photo brute utilisée pour les 2 photos au dessus et le résultat est sympa, on a l’impression que l’appareil est très éloigné de moi, ce qui n’est bien sûr qu’une illusion ^^ :

IMG_6029

Et c’est ça qui est cool mais aussi nécessaire avec le Theta S : les possibilités sont nombreuses et il faut se sortir du classique selfie de près. Le Theta S possède un pas de vis pour trépied, ce qui le rend compatible avec n’importe quel accessoire photo, du trépied à la perche télescopique. C’est d’ailleurs cette dernière que j’ai utilisé pour les 3 images ci-dessus pour donner l’illusion que quelqu’un est dans le vide et prend une photo de moi à l’intérieur, en fermant au max ma fenêtre, avec juste la place pour la perche télescopique.

Au niveau accessoires, je conseille d’ailleurs d’utiliser un petit trépied ou une perche pour prendre des photos et vidéos car sinon on voit en énorme sa main et son bras. L’appli Theta S permet d’ailleurs de déclencher les prises de vues à distance, ce qui est cool. Ayant chez moi un trépied Gopole Base ultra polyvalent (mon article qui le présente en détail ici), j’ai trouvé son utilisation parfaite avec le Theta S. Il suffit de le poser et de déclencher la photo à distance, on ne voir pratiquement plus rien du trépied.

IMG_5426

Au niveau du poids des photos, c’est très correct avec des fichiers jpeg bruts de 4mo. Ça permet d’en stocker un tas dans la mémoire de 8go (9000 photos et 65 min de vidéo sphérique 360 )

Côté photo, le Ricoh Theta S fait de belles choses mais il peut aussi faire des vidéos à 360, ce qui est plutôt bluffant !

Les vidéos ne sont pas lourdes (j’ai l’habitude des rushes GoPro de plusieurs go.), en moyenne 50 mo les 25 secondes. Comme pour les photos, il faut télécharger complètement la vidéo sur son téléphone pour pouvoir la visualiser. Forcément ça met plus de temps mais c’est raisonnable. Sur le smartphone, la video peut être vue en portrait mais aussi en paysage, ce qui change le champ de vision (le FOV pour les amateurs de FPS). Le résultat est top, on peut regarder partout dans la vidéo. Je remarque quand même un léger flou même si la vidéo est en 1080. Sur l’ordinateur ça rend bien mais le flou paraît plus important (je pense que c’est dû à la taille de l’écran). Sur les 2 supports on peut enrigistrer sa vidéo mais pas l’uploader sur YouTube. Il faut pour ça enregistrer le fichier vidéo converti et le publier soi-même sur YouTube. Le Ricoh Theta S est d’ailleurs un des 3 seuls appareils autorisés par YouTube pour les vidéos à 360 (qui sont de plus à la mode, même sur Facebook avec la vidéo de Star Wars).

Le hic c’est que l’export est limité à 12 secondes si on veut la publier sur le site Theta360 et sur YouTube une vidéo longue devient dégueu, encore plus flou, limite 480p par rapport à la version sur mon pc.

export limité ricoh theta S

WTF ? pas plus de 11 secondes d’exportable :S

C’est d’ailleurs un des défauts du Ricoh Theta S, son offre logicielle. Sur smartphone il y a 2 appli dont la Theta + qui permet de faire des effets sympa. Sur PC il n’y a rien de correct ! On peut visualiser sa photo ou video (qui est par contre en bonne qualité) mais on ne peut pas appliquer d’effet photo ou vidéo. Il faut passer par un logiciel comme after effect ou photoshop pour avoir des trucs corrects mais pas du tout grand public.

Le Ricoh Theta S possède un port hdmi pour des diffusions live. Ici encore il manque d’un logiciel pour cette utilisation. On peut aussi prendre des photos à intervalle régulier (un timelapse) et les monter ensemble pour faire une vidéo.

La prise en main et l’utilisation sont très simples, avec un bouton pour déclencher uniquement. Sur le côté il y a 3 boutons, un pour l’allumer, un autre pour activer ou désactiver le wifi et le dernier pour switcher entre photo et vidéo. Pas besoin de plus ! On peut via l’appli régler plein de détail comme la balance des blancs ou l’exposition.

L’appareil est doux au toucher et moulé dans une seule pièce, il est élégant et discret. Pour le transport, il y a une petite housse qui fait son job même si j’aurais préféré une protection plus solide. En effet, comme il y a un objectif de chaque côté, impossible de le poser à l’horizontale sans risquer de les abîmer. On peut le poser verticalement mais s’il tombe de cette position c’est le bris de glace assuré et même Olivier de CaRelou ne pourra rien faire.

Theta_S_Wine

La planète de gens qui boivent du vin !

Les vidéos et photos à 360 sont facilement visionnables sur smartphone et ordi mais elles deviennent évidentes avec un casque de réalité virtuelle. Avec un Google Cardboard ou un casque comme celui d’Homido (test bientôt), le résultat est sympa même si le flou est bien présent. J’ai fait des vidéos 360 que j’ai ensuite regardé dans mon casque, l’immersion est là et il suffit de bouger la tête pour regarder dans la direction de si choix. J’aimerai tellement une version avec des vidéos de qualité GoPro, les films de vacances seraient excellents à regarder dans un casque !

Le Theta S est le second produit de la gamme, Ricoh avait sorti le Theta M15 qui avait les même caractéristiques sans la diffusion live, avec une carte de 4go et une batterie moins grande, avec une coque aux couleurs plus vive.

Ricoh_theta_M15

Niveau prix le Theta S est à 399€ quand le Theta M15 est à 289€. C’est pas donné, ça peut paraître gadget mais les photos ne ressemblent à aucune autre !

 

Au final, j’ai été bluffé par les photos et vidéo en 360, les possibilités sont très nombreuses et le rendu en photo est top, surtout avec des effets comme « petite planète ». En vidéo c’est tout aussi bluffant mais je trouve le rendu encore un poil flou. La partie logiciel est simpliste, voire incomplète sur PC. Reste le prix qui s’il est en dessous d’un reflex est quand même assez important. Je conseille donc le Ricoh Theta S aux early adopters et aux pro. Pour les autres, le M15 fera parfaitement l’affaire !

 

Oct 29

J’ai testé le HTC Vive (SteamVR) : C’est impressionnant

« Allô maman, je t’appelle du futur, enfin pas vraiment mais j’ai touché du doigt le turfu et c’est dingue ! »

Voici en quelques mots ce que j’ai pensé de cette expérience. Mais revenons au début.

SteamVR-HTC-Vive (4)

Merci à Clubic pour cette belle photo. ©Clubic

A la Paris Games Week 2015, HTC propose au public de tester son casque VR (en partenariat avec Valve) assis dans un siège avec un joystick dans la main et une sorte de clavier réduit dans l’autre pour jouer à un jeu de tir spatial. Ça a l’air cool mais dans l’espace presse j’ai pu tester quelque chose de bien plus immersif ! Je suis seul dans une pièce de 4 mètres sur 3 environ avec juste un pc dans un coin et 2 capteurs de chaque côté de la pièce. La grosse différence avec ce que j’ai pu tester pour le moment en VR (Réalité Virtuelle), c’est qu’ici je peux me déplacer physiquement dans l’espace. Quand j’approche à 40 cm d’un mur, je vois apparaître dans le casque un mur virtuel qui me permet d’éviter de me blesser. C’est bien fichu et on pourra délimiter son espace comme on voudra.

Une hôtesse m’équipe du casque HTV Vive, me met le casque audio et je découvre une image neutre à l’écran. Tout d’un coup, elle me tend les game sticks qui ressemblent à un PS Move sans la boule lumineuse, avec une gâchette mais en plus une zone tactile pour le pouce. Ce qui est déjà bluffant, c’est que je le vois arriver en virtuel, elle me le tend et je l’attrape en virtuel comme en réel. Les sticks répondent parfaitement et sont totalement fidèles au modèle 3D. Et c’est parti pour plus de 25 minutes de démo plus folles les unes que les autres. En savoir plus »