«

»

Nov 08

[PGW 2012] Interview du Lead Game Designer Rayman Legends + Cosplay Betilla

Ubisoft ayant fait les choses en grand sur Wii U, c’est tout naturellement que je commence cette série d’articles consacrés au PGW par eux, avec notamment une interview du lead game designer du jeu Rayman Legends mais aussi des photos d’une cosplayeuse Rayman !
Avec mes acolytes Gorkab de Total-Manga et Nemco de Nemcoshow, nous avons posé des questions à Émile Morel, Lead game designer sur Rayman Legend :

Il nous a confié que le développement de Rayman Legends a commencé avant la sortie de Rayman Origins. Initialement le jeu n’était pas forcément prévu pour la Wii U, l’influence de l’iPad et autres tablettes sur le jeu mobile leur donnait déjà des idées. Le gamepad leur a donné tellement d’idées, il nous a dit en avoir assez pour faire 5 jeux ! 😀

Nous avons pu tester une version datant d’une semaine et non de juin comme auparavant (sur le stand de Nintendo c’était toujours l’ancienne, ainsi que la moitié des bornes chez Ubi)
Quelles sont les différences ? Tout d’abord certains niveaux ont été remaniés. Par exemple dans un niveau où le gamepad doit faire bouger un labyrinthe, la taille (et donc la difficulté) a été réduite car c’est un des premiers niveaux du jeu. Émile Morel nous a dit que le labyrinthe plus complexe est réutilisé plus tard dans le jeu, pour un niveau plus difficile. Dans la première démo de Rayman Legends, le joueur au gamepad devait jouer Murphy et donc être en support de l’autre joueur. J’ai pu tester la nouvelle fonctionnalité qui permet de contrôler un personnage comme Rayman  ou Globox et de switcher quand on veut pour Murphy. Cela permet d’avoir les 2 approches et elles ont toutes les deux des points forts. C’est un très bon point : la mablette peut être utilisé dans ce jeu comme manette supplémentaire et pas juste support, si sympa soit ce mode.
Ensuite graphiquement, même si le jeu est en 2D, certains éléments sont en 3D comme certains ennemis.

On a enfin pu jouer à 4 ! Fun garanti !

Le lead designer nous a confirmé que la Wii U affichait le jeu en 60 images par secondes sur la télé et affiche aussi 60 ips sur la tablette ! Fluidité garantie et belle performance pour un jeu de première génération !
On lui a demandé si le jeu était un exclu Wii U, il a dit oui pour la génération actuelle mais il n’est pas exclu de le sortir ensuite sur d’autres machines. Il nous a aussi confirmé que le jeu était jouable avec toutes les manettes disponibles : de la wiimote simple au combo avec le nunchuk, du gamepad en passant par les classic controllers de la Wii.
Des autres modes de jeu feront leur apparition dont un challenge de Time attack avec leaderboard en ligne. Pas de jeu en ligne de prévu… (pour le moment je pense car ça serait une feature intéressante !)

Merci à Emile qui était très sympa et disponible !

Merci @Gorkab pour la photo !

Comme promis voici le bonus :

Sur le stand nous avons rencontré une fille sympa nommée Christine qui était habillée en Betilla, la fée de Rayman Origins ! En plus du costume fait main, la peluche Lums aussi a été confectionnée soigneusement !

Merci Nemco pour la photo !

Pour info dans Rayman Origins c’est elle :

J’adore l’humour de Rayman !

Vous pouvez la retrouver sur son Facebook : Nuna Cosplay

1 ping

  1. [Test] Controller Pro U pour Wii U avec manette SNES intégrée : la manette ultime ? » LegolasGamer

    […] Wii et ça tombe bien car Ubisoft ne sont pas bêtes, ils prévoient toutes les manettes ! (Quand j’avais discuté avec le lead designer de Rayman Legends, c’est une des choses qu’il m’avait assuré et je suis content de voir que ça […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.