«

»

Déc 12

Critiques Express : La colline aux coquelicots / La clé des Champs

La colline aux coquelicots

Synopsis :

L’histoire se déroule au Japon en 1963 et a pour personnage principal une lycéenne, Umi. Elle vit dans une vieille bâtisse perchée au sommet d’une colline surplombant le port de Yokohama. Chaque matin, depuis que son père a disparu en mer, elle hisse face à la baie deux pavillons, comme un message lancé à l’horizon. Au lycée, quelqu’un a même écrit un article sur cet émouvant signal dans le journal du campus. C’est peut-être l’intrépide Shun, le séduisant jeune homme qu’Umi n’a pas manqué de remarquer… Attirés l’un par l’autre, les deux jeunes gens vont partager de plus en plus d’activités, de la sauvegarde du vieux foyer jusqu’à la rédaction du journal. Pourtant, leur relation va prendre un tour inattendu avec la découverte d’un secret qui entoure leur naissance et semble les lier…


Pourquoi faut-il aller voir ce film ?

Si vous êtes fan des films de Miyazaki et des studios Ghibli, vous allez forcément apprécier. Bien sûr ce n’est pas Hayao qui a réalisé ce film, c’est son fils mais il a participé au scénario. Son fils suit sa lignée, à savoir des dessins traditionnels et des belles histoires.

Le charme du film, même pour les non-fans de Miyazaki, réside dans l’atmosphère du film, typique des années 60. Le film est beau et a un petit cachet à l’ancienne qui lui donne toute sa saveur.

Si vous êtes allergiques aux films d’animation (traditionnels) et aux films japonais, passez votre chemin. Idem si vous voulez voir un film d’action, ici c’est plus poétique, c’est une histoire d’amitié et d’amour.

La colline aux coquelicots sort en France le 11 janvier 2012.

—————————————————————————————————————-

La clé des Champs

Synopsis

Une mare abandonnée. Deux enfants solitaires tombent sous le charme de ce lieu sauvage qui les rapproche peu à peu l’un de l’autre et les aide à apprivoiser la vie.

À travers leur regard, leur imaginaire, la mare devient un royaume secret à la fois merveilleux et inquiétant, peuplé de créatures de rêve ou de cauchemar.

Une expérience initiatique, brève et intense, dont ils sortiront transformés.

Pourquoi faut-il aller voir ce film ?

En premier lieu si vous avez aimé Microcosmos (des mêmes réalisateurs) et si vous aimez les documentaires animaliers (même si ce n’en est pas un)

Ensuite, le film est le résultat d’un travail remarquable sur le plan technique, visuel et sonore. C’est à la fois esthétique, intéressant et poétique. Certains plans, comme celui avec les grenouilles, valent vraiment le coup d’œil.

Hélas les réalisateurs ont voulu faire un film mêlant une histoire avec un jeune garçon raconté par un narrateur et des plans sur les animaux et insectes. Cela donne à peu près ça : « Etant jeune, je passais mes étés seul chez mes cousins, je m’ennuyais (nous aussi !) et donc je contemplais une mare. (Hop plan sur la mare avec les insectes) Et je regardais les libellules, bla, bla,bla. » Le film c’est ça ! Des plans magnifiques qui changent des documentaires classiques et des plans sur un enfant qui ne fait rien, avec une « histoire » inintéressante. Du coup ce film peut vous endormir ou vous émerveiller, vous ou vos enfants.

La clé des Champs sort en France le 21 décembre 2011.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.