«

»

Juin 19

Critique express : Limitless et La défense Lincoln

2 films qui ont comme point commun de révéler (enfin) le talent de 2 acteurs qui étaient plus connus pour leur physique que pour leur jeu.

Limitless

Le pitch en deux mots :

Un mec paumé qui prend une pilule qui lui permet d’utiliser à 100% les capacités offertes par son cerveau.

Mon avis :

Quand on regarde la bande-annonce ou qu’on lit le synopsis, on s’imagine un film assez classique avec un début euphorique, puis des gros problèmes et enfin une classique rédemption du personnage. J’ai bien aimé ce film car pour une fois dans un divertissement américain, il n’y a pas de morale bien-pensante qui dit que « bien mal acquis ne profite jamais ».

Bradley Cooper a enfin le premier rôle et ça lui réussit plutôt bien ! Il est très à l’aise dans le rôle du mec qui devient super intelligent et fait donc des trucs super intelligents et ça fait plaisir. Par contre, on voit peu Robert de Niro et son image de mafieux m’empêche de le voir comme un magnat de la finance..(à moins que ça soit dû à ses mimiques)

 

La défense Lincoln


Le pitch en deux mots :

Un avocat qui ne défend que des pourris, des gangsters, des gangs de bikers et gagne très bien sa vie se retrouve embarqué dans une affaire bien plus compliquée qu’il n’y paraît.

Mon avis :

Un scénario retors et bien ficelé, un suspense haletant, du sang, du sexe, what else ?

Matthew McConaughey s’en sort très bien dans ce film taillé pour lui comme un costard sur mesure. Il est très bon dans le rôle du mec sûr de lui qui fait des choses pas très légales, joue de son charme et de ses relations pour arriver à ses fins.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.