«

»

Mar 28

Cinézap : Paul + Le discours d’un roi

Allez hop, une nouvelle rubrique, la critique rapide d’un ou plusieurs films !

Aujourd’hui, 2 films radicalement différents que j’ai pu voir pendant le printemps du cinéma. Au passage, cette opération est quand même bien pratique pour regarder des films pas cher (3,50€ au lieu de 10€ ), qu’on aurait pas forcément vu au cinoche..

 

Le troisième type, c’est lui

Paul, c’est l’histoire de deux adolescents attardés amateurs de BD, de science-fiction et accessoirement fan d’ufologie (ufo=ovni en anglais) qui sillonnent les Etats-Unis en camping-car pour suivre les traces de Roswell.. Ils approchent donc de la fameuse base secrète de la Zone 51 et vont tomber nez à nez avec Paul, un véritable alien  ! Il vit sur Terre depuis des années et c’est à lui qu’on doit tout ce qu’on peut imaginer sur les extra-terrestres, du merchandising aux scénarios de Rencontres du troisième typeE.T. ou encore X Files.

Visuellement il est très bien fait !

Hélas, le gouvernement veut se débarrasser de lui et il est en fuite…Paul les convainc donc de l’emmener avec eux et de l’aider à quitter la terre. S’en suit donc un road movie à 100 à l’heure dans des coins paumés des states où nos 3 compères sont suivis par un agent du FBI très collant et 2 acolytes maladroits.

Premier constat : on passe un agréable moment, le ton est léger, les blagues fusent et le film passe vite. Ensuite ça fait plaisir de retrouver en tête d’affiche Nick Frost et Simon Pegg qui sont amis à l’écran comme dans la vie. On avait déjà pu voir cet excellent duo dans une « comédie romantique avec des zombies », le très bon Shaun of the dead et dans une comédie policière parodique Hot fuzz.

Une équipe de choc !

Autre bonne surprise : pour une fois un alien n’essaye pas de nous aspirer le cerveau, il déconne, montre ses fesses, balance des vannes et fume des joints ! Sinon en VF il a la voix de Philippe Manoeuvre, ce qui colle bien au personnage déjanté et ça ne dérange pas..

En bref, un film sympa à voir entre pote où les non geek trouveront leurs comptes. Pour les geek, il y a plein de références qui font plaisir, je ne vais pas spoiler mais il y a de quoi vous contenter !

Voici la bande annonce :

 

4 oscars pour un roi

Le discours d’un roi est sorti depuis un bout de temps, a moissonné des oscars à la pelle et je ne l’avais toujours pas vu.. Le printemps du cinéma était l’occasion parfaite de réparer le préjudice..

D’après l’histoire vraie et méconnue du père de l’actuelle Reine Elisabeth, qui va devenir, contraint et forcé, le Roi George VI (Colin Firth). D’apparence fragile, incapable de s’exprimer en public, considéré par certains comme inapte à la fonction, George VI tentera de surmonter son handicap grâce au soutien indéfectible de sa femme (Helena Bonham Carter) et d’affronter ses peurs avec l’aide d’un thérapeute du langage (Geoffrey Rush, excellent) aux méthodes peu conventionnelles. Il devra vaincre son bégaiement pour assumer pleinement son rôle, et faire de son empire le premier rempart contre l’Allemagne nazie.

Même pour un petit discours, il est paniqué..

Rien qu’en lisant le synopsis, on se dit que ça va être un schéma classique :  il bégaie, on l’aide, il ne veut pas, il veut, il galère, il y arrive, il parle comme un roi.. Heureusement le film n’est pas du tout comme ça, tout est bien écrit, superbement joué par une belle brochette d’acteurs pétris de talent. Le ton est juste, un rien trop calme mais réaliste, jusqu’au fameux discours final..

Mention spéciale à Colin Firth, dont on croit vraiment qu’il est bègue, paralysé par la peur et rongé par une colère intérieure. Cela méritait bien un oscar !

Il a gagné l'oscar et le golden globe du meilleur film

Voici la bande annonce :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.