«

»

Déc 27

[Ciné] Critique : Yves Saint Laurent

 Affiche Yves Saint Laurent

Paris, 1957. A tout juste 21 ans, Yves Saint Laurent est appelé à prendre en main les destinées de la prestigieuse maison de haute couture fondée par Christian Dior, récemment décédé. Lors de son premier défilé triomphal, il fait la connaissance de Pierre Bergé, rencontre qui va bouleverser sa vie. Amants et partenaires en affaires, les deux hommes s’associent trois ans plus tard pour créer la société Yves Saint Laurent. Malgré ses obsessions et ses démons intérieurs, Yves Saint Laurent s’apprête à révolutionner le monde de la mode avec son approche moderne et iconoclaste.

ysl

Ne connaissant pas plus que ça la vie d’Yves Saint Laurent (à part qu’il était avec Pierre Bergé, qu’il aimait l’art et bien sûr qu’il avait sa propre maison de couture), c’est sceptique que je suis allé voir le film, en espérant ne pas m’ennuyer. Bien m’en a pris car j’ai vraiment apprécié le film !

La première chose qui m’a frappé est la ressemblance de  avec son personnage, dans ce film on ne voit pas le jeune acteur de 24 ans, il est Yves Saint Laurent ! Sa prestation est tout bonnement épatante, il parle comme YSL, adopte sa gestuelle et livre un jeu totalement crédible. Il n’est pas le plus jeune pensionnaire de la Comédie-Française (à 21 ans) pour rien !

Orgies Yves Saint Laurent

Le reste du casting est très bon, avec  impeccable dans le rôle de l’amant et homme d’affaire (également sociétaire de la comédie française) et  gracieuse dans chacune de ses apparitions.

Le réalisateur  a choisi de raconter la partie la plus intéressante de la vie d’Yves Saint Laurent, à savoir son ascension et son apogée tout en étant déjà malade, sans aller jusqu’à la déchéance. Très réaliste, le film n’épargne pas Yves Saint Laurent en le montrant tour à tour génie, séducteur, dépressif et accro aux drogues. On suit avec intérêt ce biopic qui va nous emmener dans les coulisses de grands défilés. Mention spéciale aux costumes et robes d’époque, d’ailleurs les robes des défilés YSL montrées dans le film sont les vraies, des pièces de musée bien conservées par la fondation Fondation Pierre Bergé Yves Saint Laurent.

Charlotte le bon ysl

Yves Saint Laurent est un film intéressant sur la vie assez méconnue d’un homme célèbre, interprété avec brio et mimétisme par un Pierre Niney plus que prometteur (et césarisable dans la catégorie meilleur acteur !) et une belle brochette d’acteurs de talent. A voir impérativement !

Date de sortie : 8 janvier 2014

Durée : 1h40min

La bande-annonce :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.