«

»

Fév 22

[Ciné] Critique : The Grand Budapest Hotel

Affiche The Grand Budapest Hotel

Synopsis :

Le film retrace les aventures de Gustave H, l’homme aux clés d’or d’un célèbre hôtel européen de l’entre-deux-guerres et du garçon d’étage Zéro Moustafa, son allié le plus fidèle.

La recherche d’un tableau volé, oeuvre inestimable datant de la Renaissance et un conflit autour d’un important héritage familial forment la trame de cette histoire au coeur de la vieille Europe en pleine mutation.

Le nouveau Wes Anderson est arrivé. Comme ces précédents films, il va plaire à une partie et complètement laisser de marbre l’autre. Pour ma part j’ai adoré !

Digital Fusion Image Library TIFF File

Dans la plupart de ses films,  aime faire jouer sa clique, dont  et  pour ne citer qu’eux ! Il fait très fort dans ce film, car il arrive à intégrer à son histoire un nombre incalculable de bons acteurs, parfois pour jouer un petit rôle, sans jamais faire du parachutage illogique. D’autres acteurs sont métamorphosés, comme Willem Dafoe en tueur, Harvey Keitel en taulard chauve et  en comtesse de 84 ans !

Mention spéciale au petit nouveau de la bande Tony Revolori qui est loin de faire tache pour son premier grand rôle !

GHB_7195 20130213.CR2

Ralph Fiennes joue le personnage principal Gustave H, il livre dans « The Grand Budapest Hotel » une de ses meilleures prestations ! Un vrai régal. Je conseille vivement de le voir en VO car l’accent british de Ralph Fiennes colle parfaitement au personnage. Il parle français par moment (avec Léa Seydoux et Mathieu Amalric, cocorico !) et si on regarde le film en VF, j’ai peur de perdre ces nuances.

Digital Fusion Image Library TIFF File

Le format du film est aussi intéressant, différents format d’image sont utilisés pendant tout le flashback qui constitue l’histoire principale du récit. (en 1.37 :1 pour la période des années 30, en format large anamorphosé pour les séquences des années 60, et en 1.85 : 1 pour le récit de nos jours selon Allociné) Cela donne un côté totalement rétro au film et c’est accentué par les maquettes et autres techniques anciennes utilisées pour certains décors et plans du film.

Le ton du film est léger, enjoué parfois mais n’oublie pas par moment de rappeler le contexte de l’entre-deux guerres de façon intelligente.

The Grand Budapest Hotel est film barré, servi par un casting 5 étoiles. Agréable à suivre, subtil et pourtant fou, le film de Wes Anderson est une belle réussite ! Un film à voir et revoir, assurément !

 

Date de sortie : 26 février 2014
Durée : 1h40min

Voici la bande-annonce :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.