«

»

Juil 23

[Ciné] Critique : The Dark Knight Rises

Mercredi matin avait lieu l’avant-première du film le plus attendu de l’été. Réalisé par le prodigieux Christopher Nolan, celui-ci boucle sa trilogie du vengeur masqué milliardaire débuté en 2005 par ce dernier volet, Batman The Dark Knight Rises !

 

Synopsis :

Il y a huit ans, Batman a disparu dans la nuit : lui qui était un héros est alors devenu un fugitif. S’accusant de la mort du procureur adjoint Harvey Dent, le Chevalier Noir a tout sacrifié au nom de ce que le commissaire Gordon et lui-même considéraient être une noble cause. Et leurs actions conjointes se sont avérées efficaces pour un temps puisque la criminalité a été éradiquée à Gotham City grâce à l’arsenal de lois répressif initié par Dent.

Mais c’est un chat – aux intentions obscures – aussi rusé que voleur qui va tout bouleverser. À moins que ce ne soit l’arrivée à Gotham de Bane, terroriste masqué, qui compte bien arracher Bruce à l’exil qu’il est imposé. Pourtant, même si ce dernier est prêt à endosser de nouveau la cape et le casque du Chevalier Noir, Batman n’est peut-être plus de taille à affronter Bane…

 

Apres l’immense succès du Dark Knight, il est clair que Nolan et sa bande ont une pression énorme avec ce dernier opus. Attachez vos ceintures, le voyage dure 2h45 et on le sens passer !

Ce n’est pas que l’on s’ennuie, bien au contraire mais le réalisateur est connu pour travailler sur le psychologique via des tirades à rallonges ainsi qu’un scénario alambiqué plutôt qu’un enchainement d’action à vous couper le souffle avec des tonnes d’explosifs.

Il faut reconnaitre que les scènes d’actions sont pauvres. Mal orchestrées et sans rythme, ces dernières déçoivent lors des phases de combats mais on se rattrape sur le jeu des acteurs qui comme d’habitude, montre que Christian Bale est au meilleur de sa forme et Anne Hathaway totalement crédible en Catwoman. Tom Hardy grâce à sa musculature imposante incarne bien Bane même si le personnage n’est pas assez travaillé. Son histoire est survolée et l’origine de son masque contredite sans que l’on comprenne quoi que ce soit.

Gary Oldman est impeccable comme d’habitude et nous livre un Gordon comme nous avons l’habitude de le voir. Rien de plus rien de moins. Il faut dire que cet épisode ne creuse pas vraiment les personnes. Tout est dans l’histoire mais celle-ci nous perd. L’humour est distillé au compte goute mais fait mouche à chaque fois.

Remarquons tout de même qu’il est intéressant de voir que Bruce Wayne/Batman n’est pas le personnage principal. Le Begins était pour lui, le Dark Knight réservé au Joker et celui-ci à un tiers.

 

Dans l’ensemble, le film est bon. On passe un agréable moment, on en a pour son argent même si l’on ressortira de la salle avec une sensation de manque et d’inachevé.

The Dark Knight Rises sort le 25 juillet 2012 en France. Merci à Warner et @Legolas pour cette projection.

Et merci @geave pour cette critique sans concession 🙂 Je vous donnerai aussi mon avis dans les commentaires dès que je l’aurai vu !

 

(2 commentaires)

  1. legolasgamer.com

    J’ai enfin pu le voir et je ne suis pas déçu de ce dernier épisode qui clos une belle trilogie !
    Contrairement à Geave je ne trouve pas qu’il y ait un sentiment de manque et d’inachevé.
    Cela fait plaisir de revoir tous les personnages de la série pour un dernier film, avec l’ajout intéressant de nouveaux personnages.

  2. Melkiok

    Tout à fait d’accord avec toi
    Aucun goût d’inachevé cet épisode clôt de façon magistrale cette Sage

    Now Ben Affleck à toi de jouer 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.