«

»

Mar 05

[Ciné] Critique : N’importe qui (de Rémi Gaillard)

Affiche nimporte qui

Le synopsis timbre poste :

Avec ses potes, Rémi fait n’importe quoi… Pour devenir n’importe qui.
Mais Sandra, sa copine, aimerait qu’il devienne quelqu’un. Et il y arrive quand même un peu.

rémi gaillard

Soyons clair, on ne va pas voir N’importe qui pour son scénario ou pour être surpris, mais bien pour que Rémi Gaillard fasse n’importe quoi. Avec un scénario aussi mince que celui des 11 commandements- avec lequel il partage en apparence beaucoup- on peut s’attendre à une succession de sketch avec un vague fil rouge. N’importe qui le film évite de faire n’importe quoi et propose dans la première partie du film un Rémi en plein rémission, drogué aux médocs qui se remémore ses sketchs (ce qui au passage est une bonne occasion de les découvrir pour certains et de les revoir pour d’autres).

nimporte qui golf

Là où les 11 commandements de Michael Youn proposait un film en 11 sketches, Rémi gaillard et le réalisateur Raphaël Frydman proposent une succession rythmée de conneries pour la seconde partie du film, pour finir par nous faire pleurer de rire ! Et c’est bien ce qu’on demandait au film, du coup même si ce n ‘est pas un film marrant du début à la fin, on sourit, on passe un bon moment pour finir en beauté.

nimporte qui

 Au final, Rémi Gaillard réussi son passage au grand écran, dans un film sans surprise, entre clin d’oeil à ses anciens sketchs et nouveaux sketchs qui vous feront forcément rire !

Date de sortie : 5 mars 2014

Durée : 1h20min

nimporte qui interfêtes

 

(2 commentaires)

  1. Mes jeux de Mario

    Ce film ne fait pas énormément parler de lui. Sa sortie est-elle aussi programmée au cinéma?

    1. Legolas

      Oui il sort au cinéma 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.