«

»

Avr 17

[Ciné] Critique : l’Ecume des jours

Affiche écume des jours

Synopsis :

L’histoire surréelle et poétique d’un jeune homme idéaliste et inventif, Colin, qui rencontre Chloé, une jeune femme semblant être l’incarnation d’un blues de Duke Ellington. Leur mariage idyllique tourne à l’amertume quand Chloé tombe malade d’un nénuphar qui grandit dans son poumon. Pour payer ses soins, dans un Paris fantasmatique, Colin doit travailler dans des conditions de plus en plus absurdes, pendant qu’autour d’eux leur appartement se dégrade et que leur groupe d’amis, dont le talentueux Nicolas, et Chick, fanatique du philosophe Jean-Sol Partre, se délite.

Michel Gondry est un réalisateur vraiment à part, aucun de ses film ne se ressemble et pourtant il y a la patte Gondry. Cet homme est hyper créatif et son dernier film, une adaptation du roman de Boris Vian, est ultra créatif !
La première heure du film est juste formidable, c’est créatif, c’est fou, c’est joyeux. Il y a 10 idées par minute, on ne s’ennuie pas une seconde et l’ont resterait bien dans cet univers pendant des heures. Certaines trouvailles sont vraiment excellentes et montre le foisonnement d’idée de Gondry, au service d’un univers cohérent.

Ecume des jours

Les acteurs semblent enchantés et ils jouent tous super bien. Romain Duris est parfait dans ce rôle, un mec joyeux et un peu dingue. Mention spéciale pour Omar Sy qui confirme son talent dans un rôle à sa mesure ! Loin des clichés du mec de banlieue, il joue un parfait gentleman et un bon ami. Audrey Tautou livre aussi une prestation convaincante, toute en douceur. Les seconds rôles sont savoureux, de Charlotte le Bon à Gad Elmaleh en passant par Alain Chabat.

Jean sol partre

En résumé, si le film s’était arrêté à une heure ça aurait été parfait. Hélas c’est une comédie dramatique et, sans spoiler un livre que vous devez avoir lu au collège/lycée, le film prend un ton sombre, triste et ça s’empire. (c’est dans le synopsis en plus) Le souci c’est que la créativité qui faisait l’intérêt du film se tarie aussi, avec quelques bonnes idées qui se retrouvent noyées dans un océan de noirceur…et de longueur. Évidemment c’est fidèle au livre mais c’est dommage car la première heure était si charmante que j’aurais aimé rester dans cette douce folie.
Au final, je vous conseille quand même l’écume des jours, car la première moitié du film est formidablement créative et les acteurs sont très bons.

L’écume des jours sort le 24 avril 2013 en France.

omar-sy-romain-duris-audrey-tautou

Voici la bande-annonce que je déconseille car elle en montre trop :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.