[Ciné] Critique : La Vie rêvée de Walter Mitty

 Affiche la vie rêvée de Walter Mitty

Synopsis :

Walter Mitty est un homme ordinaire, enfermé dans son quotidien, qui n’ose s’évader qu’à travers des rêves à la fois drôles et extravagants. Mais confronté à une difficulté dans sa vie professionnelle, Walter doit trouver le courage de passer à l’action dans le monde réel. Il embarque alors dans un périple incroyable, pour vivre une aventure bien plus riche que tout ce qu’il aurait pu imaginer jusqu’ici. Et qui devrait changer sa vie à jamais.

Ben Stiller repasse pour la 5ème fois derrière la caméra pour adapter une nouvelle rédigée par l’auteur James Thurber. Evidemment comme la grande majorité des acteurs qui deviennent réalisateur, il joue le premier rôle dans son film et incarne Walter Mitty.
Walter est un rêveur, il rêve littéralement debout, n’importe où. Son esprit s’évade à la façon d’une Ally Mc Beal ou plus récemment d’un JD dans Scrubs : on voit ce qu’il aurait aimé faire ou dire à défaut d’avoir le courage de le dire ou le faire. Si au début du film ce procédé est utilisé plusieurs fois, tout le film n’est pas basé là-dessus comme on pouvait le craindre. Walter part pour une aventure et ce sera au spectateur de distinguer le vrai du faux, ce qui est plus intéressant qu’un simple rêve puis réalité.

Walter Mitty Kristen Wiig

Le film a été intégralement tourné en argentique, ce qui est totalement raccord avec le sujet du film. En effet, son personnage est responsable du développement des pellicules pour le magazine Life. Au moment où le magazine passe au tout numérique, ce film est un chant du cygne de l’argentique, des pellicules et du travail à l’ancienne.
Visuellement c’est beau et bien filmé. La photographie du film est superbe, les décors d’Islande, entre autres, y sont pour quelque chose.
Au niveau des acteurs, Ben Stiller fait moins son Ben Stiller que d’habitude, il campe un personnage timide et peu courageux au début. Le rôle principal féminin revient à Kristen Wiig et elle joue bien, dans un registre légèrement différent de ses autres comédies plus légères. Je la trouve toujours aussi belle et drôle même si son rôle est plus sérieux et un peu en retrait de Ben Stiller. Parmi les seconds rôles, je retiens surtout l’enfoiré de service qui chambre Walter, il a une vraie tête à claque ! (ou Smeg Head pour les fans de Red Dwarf ! ^^)

Walter Mitty Ben Stiller

Au final, la Vie rêvée de Walter Mitty est un film attachant, surprenant et parfois drôle. Ce n’est pas le film de l’année mais cette comédie (dramatique et légère en même temps) se laisse vraiment regarder.
Date de sortie : 1 janvier 2014
Durée : 1h56min

Si vous aimez les spoils regardez la bande-annonce, sinon 30 secondes suffiront largement :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.