«

»

Fév 05

[Ciné] Critique : La Belle et la Bête (2014)

Après la comédie musicale à succès de la Belle et la Bête, le classique revient au cinéma dans une version revisitée.

Affiche_La_Belle_et_la_Bete_Lea-Seydoux (2)

Synopsis :

 1810. Après le naufrage de ses navires, un marchand ruiné doit s’exiler à la campagne avec ses six enfants. Parmi eux se trouve Belle, la plus jeune de ses filles, joyeuse et pleine de grâce.

Lors d’un éprouvant voyage, le Marchand découvre le domaine magique de la Bête qui le condamne à mort pour lui avoir volé une rose.

Se sentant responsable du terrible sort qui s’abat sur sa famille, Belle décide de se sacrifier à la place de son père. Au château de la Bête, ce n’est pas la mort qui attend Belle, mais une vie étrange, où se mêlent les instants de féerie, d’allégresse et de mélancolie.

Chaque soir, à l’heure du dîner, Belle et la Bête se retrouvent. Ils apprennent à se découvrir, à se dompter comme deux étrangers que tout oppose. Alors qu’elle doit repousser ses élans amoureux, Belle tente de percer les mystères de la Bête et de son domaine.

Une fois la nuit tombée, des rêves lui révèlent par bribes le passé de la Bête. Une histoire tragique, qui lui apprend que cet être solitaire et féroce fut un jour un Prince majestueux.

La_Belle_et_la_Bete_Lea-Seydoux (2)

J’avais une légère appréhension avant de voir le film, pas que je n’ai pas confiance en Christophe Gans (Le pacte des loups, Silent Hill, mais plutôt j’avais peur de voir un film nunuche avec des chansons (oui c’est ridicule).

La première chose qui m’a frappé, c’est la qualité des effets spéciaux ! (le film est tourné quasi intégralement sur fond vert). Longtemps on a reconnu les films français à leur effets foireux (Astérix 1er du nom tu es visé !), ici l’équipe du film a choisi des boites québécoises de talent ! De l’aveu du réalisateur, il a prit des spécialistes dans chaque domaine (par ex la scène du naufrage des bateaux a été fait pas la boite qui a réalisé les bateaux dans 300) et cela fait plaisir à voir.

La_Belle_et_la_Bete_2014 (3)

Pour un conte fantastique, on en prend plein les mirettes et certains effets étaient tellement bien faits que j’ai pris ça pour des scènes réelles. Le film est plus sombre que la version Disney (et il n’y a pas de chanson \o/ ), plus mature sans oublier d’être accessible à tout public, adultes comme enfants . Pour ces derniers, il n’y a pas de scène qui fait vraiment peur.

La_Belle_et_la_Bete_2014 (4)

Le scénario du film est légèrement différent du conte et des versions précédentes, sans pour autant faire n’importe quoi.

Les 3 acteurs principaux sont très bien dans leur rôle, Lea Seydoux est belle (elle était facile) et penche tout d’abord sur une Cendrillon (avec ses 2 soeurs presque dignes de Javotte et Anastasie, dont Audrey Lamy dans un rôle sympa pour elle), pour ensuite devenir une princesse gracieuse. Ses décolletés généreux durant tout le film sont déjà une bonne raison d’y aller pour les amateurs 🙂

La_Belle_et_la_Bete_Lea-Seydoux (1)

Vincent Cassel était taillé pour ce rôle, avec un prince/Bête à son image. Il prête ses mouvements, sa voix et même en partie son physique à la bête et le résultat est bon. J’avais peur d’une bête ridicule qu’on ose pas montrer (ce qui cache en général des effets spéciaux bien naze)

Enfin André Dussolier livre une prestation décente de marchand, dans un rôle qui est plus étoffé que les versions précédentes de l’oeuvre.

La_Belle_et_la_Bete_2014 (2)

Le film dure 1h52, ce qui est correct car le réalisateur a pas mal de choses à raconter et on ne s’ennuie pas.

Reste que le film est un conte fantastique, donc si vous n’êtes pas fan du genre, passez votre chemin.

Au final, La Belle et la Bête revisité par Christophe Gans, ça le fait ! Décors sublimes, intrigue et persos loin du Disney. Et c’est français monsieur ! Un bon conte fantastique pour tous les ages.

Date de sortie : 12 février 2014

Durée: 1h52min

La_Belle_et_la_Bete_2014 (1)

(1 commentaire)

  1. florent legrand

    Je ne savais pas que ce classique Disney allait être adapté sur grand écran. J’avoue que je suis très impatient de découvrir cela !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.