[Ciné] Critique : Kong: Skull Island

Le dernier King Kong en date était celui de Peter Jackson, très réussi mais somme toute assez classique par rapport aux autres versions. En effet, le point faible des tous les King Kong se situe dans la dernière partie, lorsque le roi Kong n’est qu’un pantin des hommes et s’échappe vers son destin funeste dans New York.
Le parti pris de ce film est de raconter une version totalement différente, où Kong est vraiment géant (sérieusement il semble aussi haut que la Tour Eiffel) et survit dans une île qui regorge de mystère et de bestioles plus grosses les unes que les autres.

Un groupe d’explorateurs plus différents les uns que les autres s’aventurent au cœur d’une île inconnue du Pacifique, aussi belle que dangereuse. Ils ne savent pas encore qu’ils viennent de pénétrer sur le territoire de Kong…

Le film puise ses influences dans des classiques tels qu’Apocalypse Now mais aussi Jurassic Park (découverte d’une île habitée par des monstres géants) et Pacific RIM (pour les batailles de monstres géants).
Le film devient vite très caricatural avec l’armée (de clichés) US. C’est du déjà vu, de l’entêtement des dirigeants à l’obéissance aveugle des sous-fifres.
Sans vous spoiler, le bestiaire du film est composé d’énormes bestioles et certaines font penser à des Kaijus (ceux de Pacific Rim justement). La découverte de l’île et de ses premiers monstres après Kong fait d’ailleurs pencher le film vers le Slasher, où chaque personnage non important doit se faire dezinguer. Le film est d’ailleurs assez gore et rien que pour ça je le déconseille aux moins de 12 ans.

Visuellement le film est très réussi, que ça soit les plans magnifiques ou les effets spéciaux crédibles. Kong est à ce sujet très bien animé et assez badass. Reste quelques scènes d’action assez WTF et inutiles en terme de mise en scène, surtout une où le héros pourfend des monstres façon Legolas dans le plus pur n’importe quoi.

Le casting du film est assez réussi, du génial John Goodman en passant par Samuel L. Jackson qui joue bien le sergent taré jusqu’à l’apparition marrante de John C. Reilly. Quand à Nathan Drake et Lara Croft Tom Hiddleston et Brie Larson ils sont bons dans leur rôle sans crier au génie non plus.

La scène post-générique annonce un combat dantesque contre d’autres monstres géants dont un très connu, ça promet (en terme d’action mais aussi de WTF)

Au final, Kong : Skull Island est un bon divertissement, mâtiné de belles images et des scènes d’action agréables, non sans son napalm de clichés mais avec un brin d’humour.

Date de sortie : 8 mars 2017

Durée 1h 59min

De : Jordan Vogt-Roberts

Avec : Tom Hiddleston, Samuel L. Jackson, Brie Larson, John C. Reilly

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.