«

»

Jan 31

[Ciné] Critique : Dans l’Ombre de Mary – La promesse de Walt Disney

 Dans l'Ombre de Mary - La promesse de Walt Disney affiche

Synopsis :

Lorsque les filles de Walt Disney le supplient d’adapter au cinéma leur livre préféré, “Mary Poppins”, celui-ci leur fait une promesse… qu’il mettra vingt ans à tenir !

Dans sa quête pour obtenir les droits d’adaptation du roman, Walt Disney va se heurter à l’auteure, Pamela Lyndon Travers, femme têtue et inflexible qui n’a aucunement l’intention de laisser son héroïne bien aimée se faire malmener par la machine hollywoodienne. Mais quand les ventes du livre commencent à se raréfier et que l’argent vient à manquer, elle accepte à contrecoeur de se rendre à Los Angeles pour entendre ce que Disney a imaginé…

Au cours de deux semaines intenses en 1961, Walt Disney va se démener pour convaincre la romancière. Armé de ses story-boards bourrés d’imagination et des chansons pleines d’entrain composées par les talentueux frères Sherman, il jette toutes ses forces dans l’offensive, mais l’ombrageuse auteure ne cède pas. Impuissant, il voit peu à peu le projet lui échapper…

Ce n’est qu’en cherchant dans le passé de P.L. Travers, et plus particulièrement dans son enfance, qu’il va découvrir la vérité sur les fantômes qui la hantent. Ensemble, ils finiront par créer l’un des films les plus inoubliables de l’histoire du 7ème art…

Dans l'Ombre de Mary

Autant le dire tout de suite : j’ai été totalement conquis par ce film ! Je ne connaissais pas l’histoire de cette romancière et très peu de la vie de Walt Disney et pourtant comme beaucoup de monde j’avais adoré Mary Poppins étant jeune.

Ce film réussit le tour de force d’être agréable à suivre, très drôle mais aussi émouvant, tout en étant proche de ce qu’il s’est vraiment passé. Restez pendant le générique et vous entendrez un vrai enregistrement de cette dame à fort caractère et très têtue qui pinaille sur la couleur des boites aux lettres dans le film !

Dans l'Ombre de Mary Emma T

Emma Thompson est parfaite dans le rôle de l’anglaise très exigeante et peu aimable avec ces américains qui veulent, selon elle, massacrer son oeuvre en un cartoon musical. Elle est à la fois grinçante, têtue, de mauvaise fois mais aussi fragile. Tom Hanks prouve encore une fois l’étendue de son talent avec un personnage connu surtout pour ses créations. Il y incarne un Walt Disney jovial mais déterminé à obtenir ce qu’il veut.

Lors de flashback, on en apprend plus sur la vie de la romancière, notamment la relation avec son père (plutôt bien joué par Colin Farrell.)

Dans l'Ombre de Mary Colin Farrell

Les seconds rôles ne sont pas en reste : Paul Giamatti fait quelques apparition remarquées tandis que les deux compositeurs dans le film ( Jason Schwartzman et B.J. Novak ) sont impeccables dans leur rôle.

Dans l'Ombre de Mary Paul Giamatti

Dans l’Ombre de Mary dure 2 heures et cela passe très vite. C’est un film qui n’est pas forcément destiné aux enfants, il plaira au plus grand nombre notamment grâce aux références et multiples clins d’oeil à Mary Poppins

Au final, Dans l’Ombre de Mary – La promesse de Walt Disney est un film très agréable, bien interprété, drôle et émouvant qui rend hommage au travail de Walt Disney et ses équipes pour créer un classique. Après avoir vu le film, on a envie de revoir Mary Poppins très vite !

 

Date de sortie : 5 mars 2014

Durée : 2h5min

Réalisé par John Lee Hancock

 

Bande-annonce :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. (Désabonnement possible à tout moment) Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.