Legolas

Détails de l'auteur

Nom : Legolas
Date d'enregistrement : 23 août 2013
URL: http://legolasgamer.com

Billets récents

  1. Test du clavier mécanique lumineux aLLreLi K643 — 8 février 2017
  2. Test du Porte-cartes blocage RFID Benuo — 28 janvier 2017
  3. [Ciné] Critique : La La Land — 24 janvier 2017
  4. J’ai testé la Nintendo Switch ! Mon avis détaillé — 14 janvier 2017
  5. Test d’Orbi by Netgear, le wifi optimisé — 4 janvier 2017

Posts les plus commentés

  1. [Concours] Gagnez 1 Blu Ray et 4 DVD du film « À la poursuite de demain »  — (44 commentaires)
  2. Concours Goodies Resistance 3, Dota 2, The Darkness 2 et Borderland 2 — (43 commentaires)
  3. [Concours] 9 x 2 places à gagner pour le film Le Voyage d’Arlo sur le blog. — (41 commentaires)
  4. GoPro Hero 3 Black Edition : accessoires indispensables et sac de rangement — (39 commentaires)
  5. GoPro Hero 3-4 : Accessoires utiles pour la plage et la plongée — (36 commentaires)

Articles de cet auteur

Fév 08

Test du clavier mécanique lumineux aLLreLi K643

J’ai reçu pour test un clavier mécanique de la marque aLLreLi, une marque peu connue du grand public mais qui commence à sortir des produits intéressants. Le clavier est de bonne facture, il est solide et ne fait pas du tout plastoc cheap.  Il est recouvert d’une plaque d’acier sur un châssis plastique et possède 2 supports smartphone en acier aussi qui sont bien pensés. Le cable est tressé pour plus de résistance au frottement.

C’est un clavier gaming Azerty, il y a tout ce qu’il faut pour jouer correctement, notamment l’anti-ghosting et le rollover qui permettent d’appuyer sur plusieurs touches en même temps sans souci.

Le truc qui peut faire gadget mais se révèle vraiment utile en jeu c’est l’éclairage de chaque touche du clavier.

Il y a 8 modes d’éclairage que je vais vous détailler, certains sont très cool !

  • Le mode personnalisé : On peut choisir d’illuminer seulement les touches que l’on veut avec le choix de plusieurs couleurs et d’intensités de rétroéclairage (rouge, orange, jaune, vert, bleu ciel, bleu foncé, violet, blanc et multicolore. Hyper utile par exemple pour les joueurs PC Master Race de n’illuminer que ZQSD, voire CRTL, SHIFT et E (souvent la touche « utiliser » dans les jeux). 

  • Le mode vague de lumière : un des plus stylé ! Le clavier est éteint et chaque pression d’une touche fait partir une vague de couleur vers l’extérieur. Très stylé mais lassant à force. 

Petit gif perso fait avec l’iPhone donc c’est plus lumineux en vrai (cliquez pour le lire)

  • Le mode une touche : les touches ne s’allument que lorsque l’on appuie dessus et la lumière disparaît progressivement. 
  • Le mode une touche inversé : tout est allumé mais chaque pression d’une touche éteint l’éclairage de la touche. 
  • Le mode guirlande de Noël (ou Skittles ^^) : mon préféré quand je ne suis pas en jeu. Toutes les touches sont éclairées d’une couleur différente de leurs voisines et ces couleurs changent toutes les 2-3 secondes. 

Petit gif perso fait avec l’iPhone donc c’est plus lumineux en vrai (cliquez pour le lire)

  • Le mode serpent : les touches sont illuminées l’une à la suite des autres rapidement tel le snake du 3310 sous acide.
  • Le mode « respiration : toutes les touches s’illuminent progressivement et s’éteignent.
  • Le mode tout éclairé d’une seule couleur.
  • Le mode « éteint », tout est dit ^^

Dû à l’électronique, je déconseille de boire du coca ou de boire tout court au dessus de l’engin car le moindre verre renversé et c’est sûr que des touches ne vont pas aimer. Après les touches sont protégées de la poussière et le clavier est livré avec une pince pour sortir les touches, une autre pour sortir les switchs (Gaote bleu) et 4 switchs de rechange.


Franchement ce clavier est cool mais il y a un truc dans laquelle il n’excelle pas : la discrétion. Les touches font un bruit de machine à écrire, kiffant pour les écrivains mais c’est impossible de jouer discrètement le soir. C’est un point faible pour moi, mais en LAN ou si vous êtes seul, aucun problème. C’est souvent le point faible des claviers mécaniques. Mais ils ont plusieurs avantages, voici ceux du aLLreLi K643 :

    • touches plus rapides
    • meilleur confort
    • distance d’activation : 2mm
    • 105 Touches LED RGB
    • fonction Macro 5 touches programmables
    • connecteur plaqué or

   

 
Le clavier est disponible sur Amazon pour 59€ ce qui est très raisonnable pour un clavier gamer mécanique ! 

Au final, à part le bruit des touches qui est assez fort, je trouve que ce clavier est vraiment cool, avec des matériaux solides, un design moderne mais passe-partout et surtout des modes d’éclairage du tape-à-l’oeil au très utile pour n’importe quel joueur PC. Un très bon rapport qualité-prix !

 

Jan 28

Test du Porte-cartes blocage RFID Benuo

Je suis personnellement fan du paiement sans contact, qui permet souvent de payer sans que quelqu’un ne touche ma carte bleue. (Je dis souvent car il existe des commerçants qui font du sans contact à ta place, ce qui est complètement con, à moins d’être gâteux)
Bref, à part ne plus se souvenir de son code de carte au bout d’un moment, le seul inconvénient du paiement sans contact est la supposée facilitée des pirates à te voler 20€ (le max par transaction) rien qu’en se frottant à toi. Perso je trouve ce scénario plausible mais assez peu probable actuellement (Qui irait se faire chier pour gratter si peu ?).

Mais tout le monde n’est pas de mon avis et des gens demandent à désactiver le sans contact de leur carte. Pour ceux-là ainsi que ceux qui cherchent un porte carte élégant, j’ai la solution !
On m’a proposé de tester le porte-cartes blocage RFID Benuo et j’ai naturellement accepté !

Le porte-cartes est plutôt fin, il passe dans une poche sans souci mais pas dans un portefeuille classique :

Il y a plusieurs coloris (noir et brun avec à chaque fois une déclinaison lisse ou classe) et 2 types. Celui qui m’intéresse et que j’ai testé possède une languette qui permet de faire sortir les cartes d’un seul coup, c’est sympa mais surtout bien utile pour ne pas plier et forcer comme les portes-cartes habituels. Ce porte-cartes possède plusieurs compartiments et peut porter jusqu’à 8 cartes : 

Le second type est plus classique et permet de porter jusqu’à 10 cartes :

Visuellement j’ai bien le style et la matière (cuir premium) est plutôt classe. Le matériau est résistant, en utilisation en vrac dans mon sac (a men purse ^^) il ne s’abîme pas. 

Concernant le blocage RFID, j’ai testé une fois de payer en mettant le porte-cartes contre le lecteur et ça n’a pas marché. Bien sûr j’ai sorti la carte pour voir si le lecteur fonctionnait ^^ Perso n’étant pas parano je considère cette option comme bienvenue mais pas absolument nécessaire. Sachant que ça n’augmente pas vraiment le prix du porte-cartes ça va ! En effet, le prix pratiqué sur Amazon est de 10,99€ ce qui est très raisonnable !

Au final, cela donne un joli porte-cartes, qui protège bien les cartes et en bonus empêche les pirates de vous siphonner votre compte. Tout ça à un prix moins cher qu’un Kickstarter, ils sont forts ces chinois !

 

 

Jan 24

[Ciné] Critique : La La Land

Soyons clair tout de suite : je n’aime pas les films musicaux, en tout cas ceux qui chantent à tous les moments-clés du film, mais surtout aux moments non-clés, de vie quotidienne : « ♫Passe-moi ta brosse à dent ♪ » Cela casse le réalisme d’un film car tout est réel sauf les moments où des gens dansent partout bêtement.

La La Land commence hélas exactement comme cela avec une scène surréaliste de danse dans les bouchons. Puis l’héroïne et ses pineco chantent avant d’aller danser. Vu et revu. Bref, ça va être long. Ou pas, car heureusement le film se mue ensuite en un objet bien plus intéressant. Les chansons et danses se font plus rares mais le film baigne dans une ambiance musicale avec un style années 20 dans le Hollywood d’aujourd’hui. Là où je craignais de ne voir que des chansons débiles, je vois maintenant une histoire intéressante, des propos et un jeu justes, avec l’amour de la musique en fil rouge. L’histoire paraît courue d’avance et pourtant va vous surprendre. En effet le film est bâti comme un feel good movie mais cache un propos bien plus sérieux. 

Les prestations d’Emma Stone et Ryan Gosling sont remarquables, Ryan fait du Gosling et Emma ne nous laisse pas de marbre (désolé). Ils chantent, dansent (et joue pour Ryan) impeccablement, notamment dans un superbe plan séquence sur fond de coucher de soleil rétro.

Loin de la comédie musicale niaise à laquelle je m’attendais, La La Land est une réussite dans le fond comme dans la forme, avec un duo d’acteur impeccable et une ambiance très réussie.

 

Date de sortie : 25 janvier 2017

Durée : 2h 08min

De : Damien Chazelle

Avec : Ryan Gosling, Emma Stone, John Legend

 

Jan 14

J’ai testé la Nintendo Switch ! Mon avis détaillé

Nintendo-Switch-Joy-Con (12)

Nintendo a présenté officiellement ce 13 janvier sa nouvelle console ! La particularité de cette console, c’est d’être une console hybride, à la fois console de salon et console portable. L’intérêt me saute aux yeux et me plaît : pouvoir enfin et simplement jouer à un jeu chez moi, puis prendre le RER et continuer à jouer au même jeu en mode tablette sans interruption ni sauvegarde cloud à gérer, puis prendre le TGV et poser l’écran sur une table et jouer avec les 2 Joy-Con (des mini manettes) dans les mains, voire jouer à deux dans le train. Enfin arriver en weekend dans un endroit sans télé et pouvoir jouer de plein de façons. Bref, le concept me plaît et j’étais invité par Nintendo au Grand Palais pour enfin tester cette console, la prendre en main et tester les Joy-Con, mais aussi la manette Nintendo Switch Pro.

Nintendo-Switch-Joy-Con (14)

Nintendo avait dévoilé pas mal d’infos lors de sa conférence web le matin même. On connaît maintenant :

– la date de sortie : 3 mars 2017.

– Le prix : 299$ (soit pour le moment 329€ sur Amazon et Micromania)

– Le contenu du pack : la console, le deck (station d’accueil), 2 Joy-Con (Joy-Con L et Joy-Con R), un support Joy-Con (sur lequel les deux Joy-Con peuvent être combinés pour former une seule manette), deux dragonnes Joy-Con (équipés de boutons L et R, un câble HDMI et un adaptateur secteur.

Nintendo-Switch-Joy-Con (8)

Passons maintenant au vif du sujet : la console et les jeux !

La console fait quali et pas jouet (à part les Joy-Con en rouge et bleu qui contrastent un peu en restant quali). L’écran est aussi grand que celui de la Wii U mais la tablette est bien plus fine avec aussi moins de bords ! Elle fait bien moins plastoc.

Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (3)

Une fois en main, la manette standard composée du support et des 2 Joy-Con fait petite mais tient bien en main. Par rapport à un pad classique, les boutons sont assez petits mais c’est une question d’habitude. Les sticks sont cool, bien meilleurs que les sticks en roue libre de la Wii U. Détail nouveau : il y a un bouton share pour partager les captures d’écran (enfin !) et vidéos. Le bouton est d’ailleurs enfoncé pour éviter d’appuyer dessus par inadvertance, étant placé en bas à gauche de la manette.

Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (5)

Les Joy-Con sont des petits concentrés de technologie, ils intègrent des gyroscopes mais aussi des vibrations d’un nouveau genre. En effet il est possible de ressentir des vibrations dans les différents endroits de la manette. Un mini jeu de 1 2 Switch (qui est pour moi le Wii Sports de la Switch et devrait d’ailleurs être offerts au lieu de coûter 50€) permet de ressentir les vibrations de manière bluffante. C’est Ball Count, un mini-jeu où l’on tient chacun un Joy-Con dans sa paume, comme une petite boite et en la faisant pencher on ressent grâce aux vibrations des petites balles virtuelles qui se baladent dans la boite. Le but est donc de ressentir les boules et de trouver leur nombre exact. J’ai trouvé ce mini-jeu très révélateur de la qualité des vibrations des Joy-Con (et je comprends mieux pourquoi hélas chaque Joy-Con peut être acheté séparément 55€, cher, mais aussi en pack à 85€ ! Je rappelle que la Wiimote était à 40€ (50 avec Motion+) et le nunchuck était à minimum 20€.

              Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (9) Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (10)Nintendo-Switch-Joy-Con (11)

J’ai pu ensuite essayer la Switch en mode console portable avec Mario Kart 8 Deluxe. Et là j’ai eu mon petit effet waouh devant le bel écran de 6,2 pouces (qui fait assez grand d’ailleurs, moi qui suit habitué à l’écran 5 pouces de la Vita !) La prise en main est bonne mais je ne peux pas juger de poids car les protections utilisées alourdissaient la bête ! Après une belle course à 60 fps, je suis ravi de voir que MK8 est toujours aussi beau et fluide. En fait en mode console portable on a l’impression que c’est une Wii U portable, ce qui est assez balèze.

Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (12)

J’ai pu ensuite essayer MK8 Deluxe à 2 joueur en mode nomade, avec l’écran posé sur une table et chaque joueur avec un Joy-Con (et son petit volant). Premier constat, ça fait petit comme télé ^^ Mais en extérieur ou loin d’une télé (et son deck + cables) ça le fait ! Deuxième constat : c’est fun et bien jouable. Le volant donne une meilleure prise en main pour le Joy-Con (en plus des L et R rajoutés) ce qui me fait penser que je pourrais jouer à des jeux hors MK8 avec le volant.Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (13)

Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (8)

Marcus qui joue à Mario kart sur Switch 🙂

 

Enfin pour faire le tour des possibilités, j’ai pu jouer avec la manette Nintendo Switch Pro à Splatoon 2 et Fast RMX (Fast Racing Neo sur Switch). Cette manette est excellente, la prise en main est top, le poids correct, les boutons sont de taille normale, les sticks bien réactifs. Même si elle coûte la bagatelle de 70€ comme les manettes PS4 et XBO, elle est pour moi du même niveau.

Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais-Manette-Pro

Graphiquement, c’est très variable d’un jeu à l’autre mais des jeux exclusifs à la console comme ARMS ou Splatoon 2 sont colorés et jolis. Par contre je n’ai clairement pas l’impression de sauter une génération. Zelda : Breath of the wild est un jeu assez moyen graphiquement mais franchement ce n’est pas le plus important, j’ai fait 2 sessions de 20 min (une en juin et l’autre ce 13 janvier) et le jeu est tellement prenant, j’ai hâte d’y jouer partout !

Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (7)

Un truc qui me gêne dans tous les jeux Switch (et c’était déjà le cas sur Wii U), c’est l’aliasing ! Il est trop présent, cela gâche des visuels sympa..

Niveau tarif, je trouve que 329€ en Europe (Merci les taxes) c’est assez cher mais quand on y regarde il y a la tablette et les Joy-Con qui sont de meilleure qualité que sur Wii U pour un même prix de lancement. Ce que je ne comprends pas c’est que le très sympa 1 2 Switch est l’ambassadeur des Joy-Con, il devrait être offert avec chaque Switch ! Cela permettrait aux gens de jouer à leur console pour 330€, ce qui pour l’instant n’est pas du tout le cas : 329€ sans jeu (même pas de démo) et 329€ + 50€ avec le jeu 1 2 Switch. C’est dommage.

Mais le vrai point faible de cette console pour moi c’est qu’il n’y a pas beaucoup de jeux au lancement ! Seulement 5 jeux annoncés pour le 3 mars et parmi ces jeux il y a un portage Wii U (Zelda, ce qui est quand même un évènement d’avoir un nouveau Zelda au lancement d’une console), un portage d’un jeu 2016 (Skylanders Imaginators), un just Dance 2017 et seulement 2 nouveaux jeux : Super Bomberman R et 1 2 Switch. C’est léger. Courant mars mais ratant la sortie, il y aura le très cool Snipperclips ainsi que le graphiquement agréable Fast RMX. Ensuite quelques bons jeux (mais pas de fortes licences) arriveront au printemps (ARMS, RIME). Pour les gros titres comme Mario Kart  Deluxe et Splatoon 2 ça sera fin Avril puis l’été pour terminer l’année avec Super Mario Odyssey qui sera sous le sapin je l’espère.

line-up-Switch-2017

En gros, le line up pour 2017 n’est pas chargé en gros jeux Nintendo (à quelques exceptions près heureusement) ni un support dingue des éditeurs tiers. En espérant que Nintendo réagisse pour ne pas lui faire subir le même sort que la Wii U. Petit détail bienvenu : la console n’est pas zonée, ce qui est assez rare pour le signaler.

Nintendo a annoncé un service de jeu online payant (gratuit en 2017 puis payant), ce qui en soit n’est pas forcément une mauvaise idée (tout le monde le fait) mais c’était un des arguments mis en avant sur Wii U. En plus, à la manière du PS Plus, ils ont annoncé qu’ils y auraient des jeux gratuits chaque mois, mais franchement en l’état c’est une vaste blague : un jeu SNES ou NES par mois et jouable uniquement ce mois, après il disparaît de la ludothèque. c’est ridicule.. Nintendo a tout 2017 pour convaincre et ils ont intérêt de changer des trucs sinon personne ne paiera pour ça.

 

Au final, j’ai vraiment apprécié pouvoir essayer la Nintendo Switch, ses différentes possibilités sont toutes excellentes, avec un bel écran, des Joy-Con bourrés de technologie et des vibrations bluffantes et une manette pro très convaincante. C’est au niveau des jeux et de l’offre de lancement où je suis déçu et j’espère que Nintendo va sortir ses cartouches plus rapidement maintenant que toutes ses équipes sont concentrées sur une machine et non deux. Il n’empêche que ce sera day one pour moi avec Zelda !

 

 

Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (1) Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (2) Nintendo-Switch-Joy-Con (2) Nintendo-Switch-Joy-Con (7) Nintendo-Switch-Joy-Con (5) Event-Nintendo-Switch-Grand-Palais (16)

Jan 04

Test d’Orbi by Netgear, le wifi optimisé

orbi-netgear-test-legolas-3

Le wifi est devenu quelque chose d’important pour les gens connectés, voire de vital pour les over-connectés !

Mais contrairement à la différence entre le bon et le mauvais chasseur, la différence entre le bon et le mauvais wifi saute aux yeux ! Je suis chez Numéricable en fibre (la fake fibre qui est en fait du cable à « très » haut débit) et le wifi est assez foireux (sûrement car c’est de la merde, mais aussi que j’ai de la domotique et pas mal d’appareils connectés)

Le jour où j’ai installé Orbi, j’ai d’abord fait un test de débit de ma box ainsi que du wifi. Box : 99Mbps (le max que je peux avoir), wifi de la box 10Mbps !! Une honte où sont passés mes 89Mbps restants ??

Et donc j’installe Orbi et bim, 99Mbps en wifi ! 

Debit-Orbi

Je pourrais arrêter mon test là, je trouve qu’un chiffre ou une image parlent souvent bien plus qu’un long discours. 

Mais revenons à l’installation. La boite assez grande et plutôt agréable, elle contient le routeur et un satellite. L’intérêt du satellite est de pouvoir couvrir une grand surface (jusqu’à 350m², autant dire que pour une grande maison c’est top, mais c’est superflu pour un appart parisien) sans être un répétiteur. En effet, le répétiteur est un « second wifi » qui nécessite une déconnexion, techniquement c’est un autre SSID et ce n’est pas optimal. 

orbi-netgear-test-legolas-2

Visuellement, je trouve Orbi très réussi, ça ressemble à un diffuseur de parfum design, c’est blanc avec une led bleue, minimaliste et joli, ça s’intègre facilement dans n’importe quel environnement. Bonus : on voit moins la poussière que sur 99% de nos objets high tech noirs.

Le routeur et le satellite partagent le même design. Le routeur possède 4 ports Ethernet dont 1 qui vient de la box (pour apporter le réseau) et le satellite possède 4 ports de réseau local. L’installation est assez simple et se fait avec l’appli mobile Orbi. En quelques minutes le réseau est créé et l’interface est plutôt simple.

orbi-netgear-test-legolas-5

En utilisation de tous les jours la différence est flagrante avec un streaming nickel (que ça soit Netflix, MyCanal ou autres sur iPad ou Chromecast) et une navigation mobile bien plus rapide ! Un site gourmand comme Facebook est plus fluide qu’avant.

Orbi est puissant car il possède entre autres un wifi tri bande et 6 antennes hautes performances. Toutes les caractéristiques techniques sont précisées à la fin du test. Ce produit est vraiment efficace, son seul défaut est un prix relativement élevé malgré des performances hors du commun. En effet, Orbi by Netgear se trouve à 449,95€ sur Amazon

 

Au final, j’ai été bluffé par les performances et la simplicité de ce routeur. Fini le streaming qui coupe et les applications / sites webs lents, qu’importe le nombre d’appareils et la domotique installée. Il est fait pour les utilisateurs exigeants vu son prix mais aussi pour les grandes maisons !

 

orbi-netgear-test-legolas-4
Caractéristiques techniques :
Connectivité Wifi
AC3000 (1733 + 866 + 400 Mbit/s)†
Wifi Tri-bande simultané
Prise en charge IEEE® 802.11b/g/n 2,4 GHz–256 QAM
Prise en charge IEEE® 802.11 a/n/ac 5 GHz–256 QAM
Mémoire
4 Go de mémoire Flash et 512 Mo de RAM
Antenne
6 antennes hautes performances dotées d’amplificateurs puissants
Beamforming
Beamforming implicite/explicite pour les bandes 2,4 et 5 GHz (1733 + 866 + 400 Mbit/s)†
MU-MIMO
Compatibilité MU-MIMO : diffusez vos données en simultané sur plusieurs appareils
Ports
4 ports Gigabit Ethernet 10/100/1000 Mbit/s
1 port WAN + 3 ports de réseau local pour le routeur
4 ports de réseau local pour le satellite
1 port USB 2.0

 

 

Jan 03

Test des lunettes anti-lumière bleue Lusee

lusee-lunettes-anti-lumiere-bleue-2

Après avoir testé des lunettes « jaunes » anti-lumière bleue, je ressentais un effet intéressant mais impossible de me montrer en public avec ça, tellement ça donne un teint jaunasse brother ^^

Quand on m’a proposé de tester les lunettes Lusee, j’ai tout de suite accepté car justement ce sont des lunettes anti-lumière bleue bon marché et non teintées en jaune. Du coup j’ai commencé par les porter le soir, du smartphone à la télé en passant par l’ordinateur.  Je n’ai pas ressenti un effet probant et donc j’ai décidé de passer à l’étape supérieure : j’ai mis ces lunettes à mon travail. Sans préciser sur quoi je bosse (à la Barney Stinson pour les connaisseurs ^^), je bosse toute la journée sur ordinateur. Et donc je suis très exposé à la lumière bleue qui fatigue les yeux et retarde l’endormissement. 

lusee-lunettes-anti-lumiere-bleue-1

Au bout de 10 minutes mes collègues m’ont dit : « Mais tu portes des lunettes toi ? « . Façon 4 garçons plein d’avenir (film cultissime) j’ai répondu : « Mais non je suis testeur chez Afflelou ! » ^^ Après une petite explication du pourquoi, je leur ai demandé leur avis sur le style des lunettes. Il est passe-partout mais il est certain qu’avec un seul style c’est difficile de coller à tous les visages. 

Niveau quotidien, je trouve que les verres se salissent vite, même avec le petit chiffon fourni qui a du mal à retirer la graisse. Bonus appréciable : la boite fournie est stylée et solide. 

 
Résultat du test : j’ai ressenti une amélioration au niveau de la réduction de fatigue visuelle en fin de journée mais rien sur l’endormissement. Est-ce dû au fait que les lunettes ne filtrent qu’un certain pourcentage de la lumière bleue pour éviter de se teinter en jaune ? J’ai d’ailleurs apprécié que ces lunettes ne dénaturent pas les couleurs comme les lunettes jaunes. La monture est solide et je n’ai pas eu de souci de ce côté. Niveau confort j’ai trouvé qu’elles pesaient un peu trop sur le nez (bonjour les marques) 

lusee-lunettes-anti-lumiere-bleue-6

Niveau tarif les lunettes sont à 39,99€ sur leur site ou sur Amazon. Contrairement à plein de contrefaçons chinoises, ces lunettes sont assemblées et vérifiées en France et ça c’est cool.

 
Au final, ces lunettes permettent de réduire un peu la fatigue visuelle. Je trouve que ces lunettes sont correctes pour essayer à moindres coûts si ça vaut le coup d’investir dans une vraie paire (avec pourquoi pas votre correction). À utiliser en lunettes d’appoint devant l’ordinateur. 

lusee-lunettes-anti-lumiere-bleue-5

Déc 26

Présentation des produits connectés Sharp

Je suis un fan d’objets connectés, c’était une mode et ça commence à devenir bien plus sérieux. Sharp lance sa première gamme d’électroménager connectés. Ces produits sont tous équipés de Wi-Fi et sont reliés au service client de la marque. C’est une idée cool car si le produit a un problème, la marque peut commencer à trouver la solution avant même que l’utilisateur ne s’en aperçoive.

sharp_smart-kitchen

Tous les produits de la gamme sont compatibles avec l’application Sharp Smart Home. L’idée est de pouvoir les piloter à distance et d’avoir plus de possibilités par rapport à des produits non connectés.

Voici ce que je trouve intéressant chez ces produits :

  • Le lave-linge connecté 

es-gft8146i3_front

– Un programme de 12 minutes qui lave le linge à une température de 30 degrés !

– Programmation à distance

– Classa A+++

– Écran d’affichage couleur LCD Love2Wash : les 15 programmes proposés sont ainsi vus sur le lave-linge lui-même ou à distance via l’application.

– Moteur Advanced Inverter garanti 10 ans.

sharp-ifa-2016-digital-studio-design-studio-2

Le lave-linge Sharp sera disponible au 2ème trimestre 2017 aux prix publics conseillés de 849€ (ES-GFT8145W4 – blanc) et 899€ (ES-GFT8145I4 – silver).

 

  • La hotte murale intelligente

kl-612tbss_-left_angle-1

Détecteur automatique de vapeur (grâce à un capteur d’humidité)

– Fonction NightSensor (capteur de nuit), pour un éclairage LED plus rentable

– Les LED s’allument uniquement lorsque quelqu’un s’approche de la zone de cuisson.

– Extinction automatique 15 minutes après la fin de la cuisson, pour évacuer les vapeurs et odeurs résiduelles. 

 

La hotte KL-612TBSS est disponible au prix public conseillé de 899€.

 

  • Le lave-vaisselle connecté

qw-gd65f444i_front

– La fonction AutoDoor accélère le processus de séchage en ouvrant automatiquement la porte à la fin de chaque cycle, pour que la vapeur restante puisse enfin sortir !! 

– Possibilité de contrôler son appareil à distance via l’application Sharp Smart Home

– La fonction Extra-silencieuse

– Un programme record de dix-huit minutes.

– Moteur Advanced Inverter garanti 10 ans.

 

Le lave-vaisselle QW-GD65F444I (inox) sera disponible au 2ème trimestre 2017 au prix public conseillé de 899€.

 

  • Love2Cook, le premier four connecté de Sharp

ks-70s50iss_front

– Écran de contrôle tactile coloré et animé (peut être consulté via un smartphone ou une tablette)

– Possibilité de contrôler son appareil à distance via l’application Sharp Smart Home 

– 150 fonctions de cuisson automatiques

 

Le four Love2Cook sera disponible au 2ème trimestre 2017 aux prix publics conseillés de 649€ (KS-70S50BSW – noir) et 699€ (KS-70S50ISW – inox).

 

  • Le réfrigérateur / congélateur connecté

sj-f1526esi

–  Activer le Mode vacances à distance

–  Régler à distance l’espace de stockage grâce à la fonction AdaptiZone, qui permet de convertir un seul ou les deux compartiments congélateur en réfrigérateur.

–  Les fonctions SuperQuick Cool et SuperQuick Freeze pour garantir le refroidissement rapide des aliments

 

Le SJ-F1526ESI (inox) sera disponible au 2ème trimestre 2017 au prix public conseillé de 2999€.

 

Bref, des beaux produits à des prix assez élevés mais avec des innovations bienvenues !

 

Déc 21

Inauguration du Samsung Life Changer Park : le plus grand parc de réalité virtuelle

samsung-life-changer-park-grand-palais-patinoire-4
La semaine dernière j’ai été convié à la soirée d’inauguration du plus grand parc de réalité virtuelle éphémère, le Samsung Life Changer Park. Après un premier parc éphémère le temps d’un week-end, Samsung investit le Grand Palais jusqu’à début janvier ! C’est aussi l’occasion de patiner sous la verrière avec la plus grande patinoire du monde (éphémère et en intérieur) L’accès au Samsung Life Changer Park est totalement gratuit (sur réservation ici)

samsung-life-changer-park-grand-palais-patinoire-1
En arrivant dans le Grand Palais, j’ai été saisi par la beauté du lieu, avec de jolis éclairages changeants et des boules à facettes, ça donne un côté féerique à l’endroit !

La patinoire est immense et c’est très agréable de patiner dans un endroit pareil ! 

À côté de la patinoire se trouve le Samsung Life Changer Park en 2 parties, une partie avec les attractions à sensations et l’autre plus calmes. 

samsung-life-changer-park-grand-palais-patinoire-3

Par rapport au précédent parc éphémère, j’ai apprécié le soin apporté à chaque stand, pour un résultat réussi. On peut faire du Grand 8 (Grand 7 évidemment ^^), vivre une descente en VTT sur des vrais VTT qui bougent en synchro avec les images dans le casque, du ski et j’en passe. Pour la partie calme, j’ai bien aimé faire de la plongée et pouvoir me déplacer dans l’eau. 

samsung-life-changer-park-grand-palais-patinoire-5

Bref, très bon événement de Samsung, si vous êtes sur Paris ou si vous passez pendant les fêtes, n’hésitez-pas à réserver votre place gratuitement pour vous vivre une expérience cool !

samsung-life-changer-park-grand-palais-patinoire-2
Plus d’infos sur le parc

L’accès au Samsung Life Changer Park est gratuit, sur réservation. La billetterie est disponible sur www.samsunglifechanger.com

Accès libre pour les visiteurs de la patinoire

Grand Palais – Avenue Winston Churchill 75008 Paris

Ouvert du mercredi 14 décembre 2016 2016 au lundi 2 janvier 2017, tous les jours de :

– 11h30 à 13h

– 14h à 19h30

– 21h à minuit

L’accès au Grand Palais sera fermé 1h avant la fin de la plage horaire.

 

Plus d’infos sur la patinoire :

Tarif :

Adulte : 15€ / 20€ ou 27 € selon la formule (matin, après-midi, nocturne)
Enfant (-12 ans inclus) : 12€ (tarif non applicable pour les nocturnes)
Entrée gratuite pour les moins de trois ans

http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/le-grand-palais-des-glaces-2016

samsung-life-changer-park-grand-palais-patinoire-6

 

Déc 20

Test de Dishonored 2

20160929112438
Le premier Dishonored a été une vraie surprise pour moi, un jeu avec une ambiance, un gameplay ainsi qu’un level design au top, le tout créé par un studio français.

Quatre années se sont écoulées avant que la suite n’arrive et j’avoue que j’avais pas mal d’attentes ! Mon avis tout de suite dans le test !
Dishonored 2 nous laisse le choix dès le début entre Corvo et l’impératrice Emily Kaldwin qui a bien grandie depuis le premier épisode (15 ans avant). J’ai choisi de tenter l’aventure du point de vue de la jeune mais pas si inexpérimentée Impératrice déchue. Et comme je trouve le jeu plus intéressant ainsi, j’ai choisi de ne tuer personne et d’essayer de ne pas me faire repérer trop souvent. 

dishonored-2_ps4_legolasgamer-com-2

Le début du jeu est déroutant car il faut donc jouer à cache-cache sans aucun pouvoir. Heureusement les premiers pouvoirs arrivent rapidement (si tant est que l’on fouille les niveaux à la recherche de runes et autres charmes d’os. Un des atouts principaux de Dishonored 2 est son excellent level design. Qu’importe la méthode choisie, il faut ruser ou avoir du skill pour arriver à ses fins. Dans Dishonored 2 il faut aller d’un point A à un point B (ou C/D d’ailleurs) et on a une totale liberté quand au choix de la méthode (infiltration ou bourrine) ainsi que du chemin. Les niveaux sont très bien construits, il y a le passage évident mais rempli de gardes, puis en regardant bien et en essayant on trouve des passages bien cachés ou des stratagèmes pour faire diversion. Cette liberté d’action combinée à une construction intelligente des niveaux et des pouvoirs variés font de Dishonored 2 un excellent jeu. Mais ce n’est pas tout. Dans le premier Dishonored, nous visitions les sombres recoins de Dunwall, dans sa suite nous allons à Karnaca, sur la côte exotique de l’île de Serkonos. J’ai trouvé Dishonored 2 plus varié que le premier en terme d’environnements. Certains niveaux sont mémorables, comme le manoir mécanique par exemple ou encore Poussièreville.

dishonored-2_ps4_legolasgamer-com-3

Visuellement le jeu est très réussi, les villes sont convaincantes, les modèles des personnages toujours aussi burinés et le monde salement réaliste mais en même temps pas photoréaliste mais avec une direction artistique de qualité et une vraie identité. Les textures sont très propres (j’ai testé la version PS4, les images d’illustration sont d’ailleurs tirées de ma console), la distance d’affichage est satisfaisante et le jeu est relativement fluide. (30 fps, à l’exception de quelques moments où le framerate chute mais rien de bien grave)

Par contre on sent que la PS4 souffre, à cause du bruit du ventilo mais surtout à cause des horribles temps de chargements ! Le jeu est die and retry, il arrive de mourir souvent, surtout si on tente des trucs et qu’on ne veut pas se faire repérer. Il est donc frustrant d’attendre quasiment 40 secondes pour pouvoir réessayer. Pareil pour les sauvegardes qui sont suffisamment longues pour agacer, surtout qu’il est conseillé de sauvegarder souvent si l’on veut progresser efficacement et ne pas se retaper une séquence difficile qu’on avait réussie. Il existe heureusement la sauvegarde rapide qui est bien pensée et plus rapide, même si elle ne peut pas être utilisée tout le temps. (Je m’explique, je fais souvent des sauvegardes à plusieurs emplacements pour pouvoir revenir en arrière quand j’ai fait fausse route dans un niveau. Avec une sauvegarde rapide unique, ce n’est pas possible.) Par contre je n’ai pas compris l’intérêt du chargement rapide car le temps est aussi long qu’un chargement classique. 

dishonored-2_ps4_legolasgamer-com-10

Tant que je suis dans les défauts (qui sont néanmoins peu gênants vu la qualité du jeu), je n’aime pas la spatialisation du son dans Dishonored 2. Il arrive en effet d’entendre des conversations de protagonistes à plusieurs étages de moi, distinctement comme si j’étais à côté d’eux, ce qui casse un peu le réalisme et l’infiltration.

L’IA du jeu est assez classique, un ennemi ne repère pas un collègue qui s’étouffe à 1m derrière lui, par contre si on se fait repérer à 50 mètres, c’est une armée de gardes qui s’abat sur nous, venant de nulle part.
Les nouveaux pouvoirs d’Emily sont intéressants pour créer une diversion ou troubler un ennemi. Il faut vraiment trouver toutes les runes des niveaux pour pouvoir avoir tous les pouvoirs « lumineux » ou « sombres ». Aucun intérêt d’ailleurs d’avoir des capacités de tueur quand on veut épargner tout le monde !
dishonored-2_ps4_legolasgamer-com-5

Passons maintenant à un des autres points forts du jeu : son scénario et les choix laissés au joueur pour façonner son monde (et la fin de l’histoire). Comme dans le premier, le fait de tuer tout le monde aura plusieurs impacts, déjà le nombre de cadavres dans les rues fera pulluler des mouches de sang (c’était les rats et la peste dans Dishonored 1). Ces mouches énormes sont d’ailleurs intéressantes, un vrai fléau. Choisir de ne tuer personne et donc de ne pas faire sombrer le monde dans le chaos permettra aussi d’avoir une fin plus optimiste. 

J’ai beaucoup apprécié le fait que cette impératrice explore son royaume et voit tout ce qui ne va pas et essaie de régler certaines choses. D’ailleurs j’ai adoré utiliser la pendule dans un niveau bien précis. L’idée est de voir via cet outil la pièce où l’on se trouve mais dans le passé. 

dishonored-2_ps4_legolasgamer-com-9
A l’écran (comme sur la capture ci-dessus) on voit donc à gauche la maison impeccable il y a 3 ans et à droite la maison dans le présent toute délabrée. En une pression on inverse la vue et on se retrouve dans le passé au même endroit avec un aperçu du présent. Évidemment le premier intérêt est de se déplacer dans ce manoir car certaines portes sont condamnées à une époque et pas une autre, le second intérêt est d’éviter les gardes dans le passé tout en progressant. Je signerais pour un jeu entier sur ce concept, mais il marche terriblement bien sûr une partie d’un niveau de Dishonored 2. Dernier détail, je suis un fan du thème de la causalité (une modification du passé peut avoir des conséquences importantes dans le présent) et après ce passage dans le passé, certain détails on changé dans le jeu, je trouve ça remarquable de la part des développeurs même si c’est discret. 

dishonored-2_ps4_legolasgamer-com-7
En terme de durée de vie, cela dépend vraiment du style de jeu choisi par le joueur. Perso j’aime bien prendre le temps de bien faire et d’étudier toutes les possibilités offertes par le niveau tout en ne me faisant pas repérer (et donc en planquant tous les gardes endormis). J’ai donc mis 19h pour finir le jeu mais il peut se faire en beaucoup moins de temps. Il y a un New Game + une fois le jeu fini qui permet de faire le jeu avec les pouvoirs de Corvo et Emily, je ne l’ai pas encore testé mais il promets d’être cool !
Dishonored 2 à un coté fantastique plus poussé que le premier. Les ennemis sont d’ailleurs plus variés grâce à cela. (Saletés de chiens mystiques !). J’apprécie qu’ils aient conservés les mêmes voix que dans le premier, notamment la voix du coeur jouée par Virginie Méry (Elena dans Uncharted) 

 
Au final Dishonored 2 est un grand jeu, assurément mon GOTY 2016 avec Uncharted 4. Doté d’une direction artistique parfaite, d’un scénario intéressant, d’un level design ingénieux et d’une durée de vie assez longue, Dishonored 2 est vraiment réussi en presque tout point, malgré quelques petits défauts. Un jeu à posséder !

Note : 17/20

dishonored-2_ps4_legolasgamer-com-4 dishonored-2_ps4_legolasgamer-com-1 dishonored-2_ps4_legolasgamer-com-6 dishonored-2_ps4_legolasgamer-com-8

Dishonored 2 est sorti le 11 novembre 2016. On peut se procurer le jeu chez Micromania en cliquant ici.





Déc 13

[Ciné] Critique : Rogue One: A Star Wars Story

<Cette critique ne contient ni spoiler, ni intrigue, ni photos (hors affiche), juste mon avis après la projection presse française !>
rogue-one-critique-sans-spoiler-affiche
Étant fan de Star Wars depuis longtemps, j’avais accueilli tièdement la nouvelle du rachat de Lucasfilm par Disney et du chantier quasi immédiat de nouveaux épisodes. Puis j’avais été rassuré l’année dernière avec un bon épisode 7 malgré la ressemblance avec l’épisode 4. Cette année, je n’avais rien vu de Rogue One à part le tout premier teaser assez mystérieux et sombre qui tranchait alors avec la saga. L’idée d’un spin-off assez différent du reste de la saga était à la fois séduisante et inquiétante. 

Que les fans se rassurent, Rogue One est bien un vrai épisode de Star Wars, un excellent même ! J’ai vraiment adoré le film, c’est un très bon Star Wars mais c’est aussi un bon film de guerre avec des scènes d’action et un univers StarWarsien au top ! De nouvelles planètes, des nouveaux véhicules et héros, des nouveaux méchants mais aussi du fan service qui fait vraiment plaisir. 

Le réalisateur Gareth Edwards (Godzilla..) a très bien équilibré le film qui n’est pas trop long, bien rythmé avec des plans magnifiques. 

rogue-one-critique-sans-spoiler

Hormis quelques stars qui sont impeccables au passage, les nouveaux personnages sont dans l’ensemble très réussis. Mention spéciale au droïde de cet épisode drôle et sans filtre ! L’héroïne jouée par Felicity Jones est parfaite, je trouve ça cool que les premiers rôles des Star Wars soient des femmes !

Les effets spéciaux sont toujours très convaincants, surtout ceux qui mettent en scène des personnages numériques, c’est bluffant ! ILM est toujours au top ! J’ai vu le film en IMAX 3D au Pathé Quai d’Ivry, la qualité visuelle est dingue ! La 3D était bonne, pas indispensable (en numérique non 3D ça sera très bien aussi !).

J’aurais tellement de choses à dire sur le film, mais ça serait dévoiler l’intrigue et donc je ne veux pas spoiler !

Au final j’ai vraiment adoré ce Rogue One, maîtrisé de bout en bout et qui plaira à tous les fans de Star Wars mais aussi, qui sait, aux autres. 

 

Date de sortie : 14 décembre 2016

Durée : 2h 14min

De : Gareth Edwards (II)

Avec : Felicity Jones, Diego Luna, Ben Mendelsohn..

Articles plus anciens «